AccueilKanye WestLe pasteur David Paul Moten poursuit Kanye West en...

Le pasteur David Paul Moten poursuit Kanye West en Justice pour un extrait de « Come To  Life »

-

Depuis un certain temps, Kanye West a délibérément pris l’option de rester loin des projecteurs, mais pour autant, cela ne l’empêche pas d’être confronté à des ennuis qui défraient la chronique. En dehors de sa relation avec Kim Kardashian qui a récemment alimenté la toile, l’homme de 44 ans est actuellement poursuivi par le pasteur David Paul Moten pour l’un de ses morceaux sur son album fétiche « Donda ». Pour rappel, ce disque qui a eu la grâce d’être nominé aux Grammy Awards de cette année.

Une accusation portant sur le morceau « Come To Life »

Selon les documents juridiques obtenus, le pasteur David Paul Moten poursuit Kanye West pour le morceau « Come To Life ». Selon l’homme de Dieu, l’artiste a utilisé sa voix et l’un de ses sermons à la fois dans l’introduction et en boucle. Mieux, les informations révèlent que « 70 secondes du titre de cinq minutes et 10 secondes » utilisent le contenu du pasteur, ce qui représente logiquement 20 % de ladite chanson.

Sur ce, le pasteur David Paul Moten condamne Mister Ye et son industrie pour la manière dont ils « ont délibérément et de façon flagrante échantillonné des enregistrements d’autrui sans consentement ni permission ».

Par ailleurs, il importe de notifier l’auteur de Donda n’est pas le seul acteur musical frappé par cette poursuite. Le pasteur est également aux trousses de UMG Recordings, Def Jam Recordings et GOOD MUSIC en demandant des dommages et intérêts. Vivement que l’ex de Kim Kardashian tire son épingle du jeu dans cette affaire !

Ailleurs dans l’actualité, un cofondateur de Coachella révèle sa réaction au sujet du retrait de Kanye West du festival.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous