AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021L'ex-sergente de la police de New York, ancienne mule...

L’ex-sergente de la police de New York, ancienne mule du gang des Nine Trey Bloods de 6ix9ine échappe à la prison

-

Arlicia Robinson, l’ancienne sergente de la police de New York qui a été arrêté pour avoir été une mule d’héroïne pour le gang Nine Trey Bloods de 6ix9ine, a connu son verdict ce jeudi 13 janvier et selon le NYDailyNews, le résultat l’a largement favorisé.

Jeudi 13 janvier, l’ex-sergente a été condamnée à quatre ans de liberté surveillée avec mise à l’épreuve par le juge Alvin Hellerstein du tribunal fédéral de Manhattan. Plusieurs facteurs ont influencé la décision du tribunal. 

Deux relations toxiques avec des membres du gang

Robinson aurait entretenu une relation amoureuse avec deux membres du célèbre gang des Nine Trey Bloods: D’abord Kristian Cruz, connu comme un “général cinq étoiles” qui aurait “vendu pour 2 à 3 millions de dollars d’héroïne et de fentanyl”, puis Aaron “Bat” Young, qui a été condamné à 20 ans derrière les barreaux pour son implication criminelle.

Au cours du procès, les directives fédérales ont requis qu’elle purge une peine de cinq ans, mais la manipulation mentale et les abus physiques auxquels Robinson a été confrontée tout au long de sa relation avec Young,  ont incité le procureur Sebastian Swett à solliciter que la décision soit reconsidérée. “C’est un homme dangereux et destructeur. […]  Je ne pense pas que l’on puisse exagérer, vous savez, à quel point il est dangereux. Nous pouvons garantir le fait qu’il était un mauvais, mauvais homme”, a-t-il déclaré à propos du membre du gang.

Une éducation traumatisante

De plus, l’éducation traumatisante de Robinson a pu la conduire à la situation désordonnée dans laquelle elle s’est retrouvée. “Ses deux parents sont morts quand elle avait 7 ans”, a expliqué l’avocate Justine Harris. “Elle a été élevée par une série de différents membres aimants de la famille, mais dans des situations familiales très instables. Elle a été victime, dans son enfance, d’abus et d’agressions sexuels répétés entre 9 et 13 ans.”

Et une boussole d’intégrité

La femme de 41 ans aurait mené une “double vie” en 2017, passant ses journées à “superviser 22 projets de logement à Bedford-Stuyvesant, Williamsburg et dans le centre-ville de Brooklyn” et ses nuits à collaborer aux membres du gang de 6ix9ine et à “[transporter] de la drogue pour eux parce qu’elle attirait moins l’attention.”  Cependant il a été établi que, tout en travaillant au noir comme mule de drogue, Robinson “n’a jamais directement abusé de sa position de flic”.

Nous avons tous un trouble intérieur qui peut empêcher une prise de décision correcte. Et parfois, cette agitation intérieure atteint un tel degré en raison des privations de la vie, de l’enfance, des abus et autres, qu’elle prive un individu de la possibilité de prendre une décision autonome. Il est très difficile de trouver une condition de vie plus difficile que celles qu’a connues Robinson”, a déclaré  le juge Alvin Hellerstein.

Il a poursuivi en s’adressant directement à l’ex-sergent : “L’un des objectifs de la punition est de réhabiliter une personne. Vous avez montré, Mme Robinson, votre propre réhabilitation – même avant votre punition – en choisissant une vie où vous aidez les autres et soutenez votre famille et vos enfants. Et se rendre propre et forte pour faire ces choses est hautement louable.”

Je n’avais pas les idées claires”

“Je sais maintenant et je saurai toujours que ce que j’ai fait était mal”, a déclaré la mère de trois enfants lors de l’audience virtuelle. “J’assume l’entière responsabilité de mes mauvaises décisions et de mon comportement. Je ne pensais pas clairement et je n’avais pas les idées claires.”

Quant au rappeur anciennement connu sous le nom de Tekashi 6ix9ine, sa coopération avec les forces de l’ordre a conduit à la dissolution du gang. Condamné initialement à deux ans de prison, il a bénéficié d’une réduction de peine au plus fort de la pandémie de COVID-19 et a pu purger les quatre mois restants en résidence surveillée. 

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous