AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Meurtre de Pop Smoke : un suspect inculpé déclare...

Meurtre de Pop Smoke : un suspect inculpé déclare qu’il a intimé l’ordre au tireur d’agresser le rappeur, pas de le tuer

-

Il y a déjà plus d’un an que le jeune rappeur Pop Smoke a été assassiné. Il a été arraché à la vie avant même que le monde ne découvre l’étendue de son talent. Aujourd’hui, tandis que la bataille juridique dans laquelle sont embarqués les auteurs du crime est d’actualité, l’un d’eux a fait des révélations sur la véritable nature des intentions qu’il avait.

Corey Walker, l’un des présumés auteurs du meurtre du jeune rappeur fait de nouvelles révélations

Corey Walker, l’un des commanditaires du meurtre de Pop Smoke aurait déclaré qu’il avait intimé l’ordre à l’assassin de frapper le défunt rappeur avec un vase et non de tirer sur lui à bout portant au moyen d’une arme à feu.

En effet, c’est Maître Christopher Darden, l’avocat s’occupant de la défense de l’homme en cause qui a expliqué les intentions de son client dans une requête en rejet de ses accusations de meurtre et de vol qualifié, il y a quelques jours. À noter que l’homme était impliqué dans l’invasion ratée du domicile de Pop Smoke en février 2020. Laquelle invasion a conduit au meurtre du jeune rappeur dont les œuvres ont conquis le monde de la musique après le décès.

Darden a rapporté les dires de Walker en déclarant que ce dernier « avait spécifiquement exprimé son opposition à toute violence avant que Pop Smoke ne soit mortellement abattu ». De même, il faut noter que l’homme de droit a expliqué que son client n’était jamais entré dans la résidence de Smoke. « Il ressort clairement des preuves existants que [Walker] n’est pas entré dans la maison, n’était pas armé et n’a pas personnellement tué la victime. De plus, selon les preuves, il est clair que l’accusé ne partageait pas l’intention réelle du tueur, celle d’assassiner la victime » a-t-il affirmé à cet effet.

Par ailleurs, l’avocat a également admis que Walker avait « agressé«  le tireur de 15 ans après avoir appris que ce dernier avait assassiné Smoke. Une révélation qui aurait le mérite de disculper les chefs d’accusation de meurtres à l’encontre de Walker.

Toutefois, aucune conclusion active n’est à prendre. Il n’incombe qu’aux intenses judiciaires états-uniennes d’évaluer les preuves et prendre une décision à ce sujet. À noter que l’homme à cause risquerait même une sentence de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle s’il advenait qu’il est jugé coupable des faits qui lui sont reprochés.

Pour rappel, Pop Smoke avait 20 ans au moment de son assassinat. Il était d’ailleurs l’un des jeunes rappeurs américains dont l’ascension décollait et qui briguait une certaine popularité au sein de la sphère musicale, en l’occurrence sur la scène des drills de Brooklyn. Son premier album studio « Shoot for the Stars, Aim for the Moon« , est sorti après sa mort.

Il fait partie du cercle fermé des Opus américains qui ont déjà atteint la première place du Billboard 200. À l’entendement de nombreux personnages de l’industrie du rap, le défunt hitmaker aurait certainement eu une carrière épique si Corey Walker et ses complices n’avaient pas irrégulièrement pénétré son domicile en cette soirée de février 2020.

Nous vous recommandons justement d’être câblé sur hip-hop Corner afin de ne pas manquer les dernières informations liées à leur procès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR