Radio, le premier album de Ll Cool J a 36 ans

-

À cette même date en 1985, James Todd Smith, plus connu sous le nom de LL n’avait que 17 ans lorsqu’il sortait son premier album Radio, une célébration exubérante de rythmes endiablés et d’une attitude de B-boy qui a lancé non seulement la plus longue carrière du hip-hop, mais aussi le label Def Jam de Rick Rubin. 

Un rap dépouillé et sec

Dans le style, Cool J a choisi un rap dépouillé. L’instrumentation se résume à une boîte à rythmes amplifiée, ponctuée par les scratchs du DJ. Il y a parfois de brefs samples, mais ils ne font rien d’autre que d’accentuer un rythme lent. Le résultat est le rap dans sa forme la plus squelettique, avec une agressivité de la rue qui correspond parfaitement à l’énergie adolescente de LL. Même les deux ballades sonnent à peine comme telles, puisqu’elles sont menées par les mêmes rythmes claquants. Bien qu’elles puissent sembler un peu carrées à des oreilles modernes, les paroles habiles de LL ont établi de nouvelles normes pour les MCs de l’époque ; ses narrations intelligentes et ses vantardises scandaleuses mais enjouées sont toujours aussi poétiques. Bien que LL lui-même soit passé plus tard à des rimes plus complexes, ce n’était  pas vraiment nécessaire sur un disque aussi bruyant, et plein d’adrénaline. Radio a été à la fois le témoin d’un élargissement des possibilités artistiques du rap et pour l’époque, un succès commercial qui a contribué à attirer un nouveau public multiracial vers cette musique. 

L’album des superlatifs

I Need A Beat, le titre qui a permis à Cool J de décrocher un contrat avec Def Jam a été écrit et enregistré alors qu’il n’avait que 15 ans, faisant de lui non seulement le premier artiste solo de Def Jam, mais aussi le plus jeune. Sur l’album, des chansons comme I Can’t Live Without My Radio et Rock The Bells ont dominé les ondes et influencé d’autres artistes de l’époque grâce à son contenu et à son débit percutant. 

Principalement produit par Rick Rubin, à l’exception du titre  I Need A Beat, qui a été produit par DJ Jazzy Jay, Radio a été un LP crucial non seulement pour LL et Def Jam, mais aussi dans un paysage hip-hop en pleine évolution qui venait de voir le déclin rapide du b-boying et des jams dans les parcs, sur un arrière-plan moral gangrené par le crack. Hommage à Cool J, Rick Rubin, Russell Simmons, Jazzy Jay et à tous les membres de Def Jam de l’époque qui ont contribué à la création de ce classique intemporel !

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous