Kery James : “Le rap a aspiré le R&B”

-

Kery James a retracé pour nous sa longue carrière. Il a également parlé du présent. De son film “Banlieusards” à venir en octobre sur Netflix, mais aussi fait un point sur le rap actuel. Comment le considère-t-il ? Comment a-t-il évolué par rapport à ce qu’il était à ses débuts ? Voici sa réponse !

La mélodie ne doit pas étouffer le propos

“J’ai une petite analyse. Tu te rappelle du R&B ? Il y avait Matt Houston etc. Il a disparu sans disparaître. C’est le rap qui a aspiré le R&B. C’est à dire que les rappeurs sont devenus des chanteurs de R&B, c’est ça qu’il s’est passé. J’ai rien contre ça : tu peux chanter mais après il faut avoir un peu de fond. Même si tu fais une chanson d’amour tu peux quand même bien parler d’amour, d’une façon poétique. Le problème c’est que tout est léger. Aux jeunes qui commencent le hip-hop : ne rentrez pas là dedans pour faire de l’argent, rentrez-y par passion.”

Un message qui a le mérite d’être clair de la part de l’auteur du “Combat continue”. Vous reconnaitrez sûrement qui il vise. Kery James est revenu fin 2018 avec son album “J’rap encore”. Et tout est dans le titre, car il a offert un projet propre à ses valeurs, autant dans la poésie sur un titre comme “Sans moi” que dans le politique dans “PDM” ou la performance dans “A la Ideal J”.

Propos recueillis par Mickael Sinixta

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous