in

Tengo John nous transporte dans son univers avec « Téléporter » [Clip]

Tengo John nous décrit son monde « Multicolore » !

Après un long moment d’absence, Tengo John s’est enfin décidé à nous livrer du nouveau. Il vient de sortir son clip « Téléporter ».

Tengo John est un rappeur prometteur qui s’est construit un début de carrière impeccable. Avec deux EP sortis l’année dernière, dont Multicolore, il a fait preuve d’une progression palpable entre les deux. Presque un an jour pour jour depuis la sortie de Hyakutake, l’OVNI originaire du Val-De-Marne fait son retour avec un nouveau clip à l’esthétique recherchée, « Téléporter ».

S’il s’est fait plutôt discret ces derniers mois, c’est dans une volonté de se ressourcer pour enrichir encore plus son rap. Avec « Téléporter », Tengo John dévoile ainsi le premier extrait de sa future mixtape, Temporada qui devrait sortir début 2020.

Téléportation oblige, il nous propose ici un visuel aux influences SF. Toujours devant les caméras de Nano Ville. Tengo John voyage dans différents décors, en une quête visant à créer une œuvre d’art. On le retrouve ainsi successivement dans un paysage désertique inconnu, puis, dans une baignoire futuriste qui rappelle une célèbre scène dans Dragon Ball Z.

Mais si, vous savez, lorsque Sangoku se trouve dans un sas de régénération pour retrouver ses forces. Une référence de plus qui vient de nouveau mettre en avant sa passion pour la culture japonaise et les mangas.

Dans « Téléporter », le rappeur laisse parler son cœur et extériorise ses peines d’amour. Sur une mélodie triste, Tengo chante davantage pour laisser exprimer ses sentiments tout en gardant sa virtuosité. Un morceau personnel qui laisse envisager quelques pistes pour sa prochaine mixtape. Notre curiosité est piquée à vif.

What do you think?

The Game rend hommage à XXXTentacion et le compare à Travis Scott

The Game rend hommage à XXXTentacion et le compare à Travis Scott

Le fils de Suge Knight rentre dans le clash d'Eminem et Nick Cannon

Le fils de Suge Knight rentre dans le clash d’Eminem et Nick Cannon