in

Ce qu’il faut retenir des 2h20 d’interview de Drake

Drake part en guerre et aux sports d’hiver dans son nouveau single « War » [Clip poster="https://hiphopcorner.fr/wp-content/uploads/2019/12/drake-interview-rap-radar.jpg"]
Ce qu'il faut retenir des 2h20 d'interview de Drake

Juste avant Noël, Drake s’est confié à Radar pour une longue interview. Un échange de 2h20 à cœur ouvert durant lequel il a abordé de nombreux sujets.

Drake s’est comme qui dirait montré des plus actifs durant la période des fêtes. Après une année 2019 relativement calme sur le plan musical, le rappeur de Toronto semble bien décidé à terminer la période sur les chapeaux de roues, histoire de revenir en force en 2020.

Juste après avoir dévoilé son nouveau freestyle « War », il a accordé une longue interview de 2h20 au média américain Radar. Fait notable pour le rappeur qui, en dépit de son statut de superstar, se fait d’habitude plutôt discret sur le plan médiatique.

C’est dans l’intimité de sa maison à Toronto que Drake a accueilli les journalistes Elliott Wilson et Brian « B.Dot » Miller pour un moment d’échange exclusif. Plus de deux heures durant lesquelles l’artiste s’est livré sans concession. Son clash avec Pusha T, son fils Adonis, sa carrière, la musique, son prochain album, sa relation avec Kanye West, l’amour et bien plus encore… Aucun sujet n’est passé à la trappe. Voici un florilège des meilleurs moments de l’immense interview de Drake pour Radar.

A propos des artistes qui l’ont inspiré

« Il y a beaucoup de gens qui ont contribué à ma musique. Il y a des gens qui m’ont inspiré. De toute évidence, 50 Cent. « 21 Questions » est pour moi l’exemple le plus inspirant d’un gars qui chante alors qu’il n’est pas censé chanter. Un autre exemple majeur … L’album 808 & Heartbreak de Kanye. Un gars qui est connu pour ses bars et son rap. Il est passé d’un rap comique sur College Dropout et Late Registration à un album de chant inspiré par des genres musicaux que les rappeurs ne connaissaient et n’imaginaient même pas… Je donnerai toujours du crédit à ceux qui le méritent. Aussi, je pense être celui qui a pris le plus de temps pour faire des chansons R&B à part entière. « 

A propos des accusations d’appropriation culturelle dont il fait l’objet depuis le début de sa carrière

« Ce que je fais, c’est faire des chansons avec des personnes profondément enracinés dans cette culture, en leur donnant des opportunités. Ce n’est pas de l’appropriation culturelle. L’appropriation, c’est le fait de ne penser une culture uniquement pour votre profit personnel, tout en niant vous inspirer de cette culture. C’est quelque chose dont à été victime la UK Garage, le dancehall, ou l’afrobeat. Moi, j’ai toujours .. Je m’assure d’exprimer verbalement tout le respect que j’ai pour les cultures dont je m’inspire, tout en donnant des opportunités ».

https://twitter.com/2Cool2BIog/status/1209984017241722887?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1209984017241722887&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.complex.com%2Fmusic%2F2019%2F12%2Fdrake-rap-radar-interview-everything-we-learned%2F

Il considère ses albums So Far Gone et Take Care comme des classiques

Il a d’abord donné sa propre définition de classique :

« C’est difficile de parler de classiques. Personnellement, j’ai du mal à définir le terme Pour moi, un classique serait un corpus d’œuvres qui a façonné à un moment, et qui, les années suivantes, a eu un impact énorme sur la musique contemporaine et la culture ».

Avant que le journaliste lui demande de préciser lequel de ses albums il considérait comme tel :

« So Far Gone et Take Care. Je déteste … Je n’aime pas me complimenter, c’est difficile pour moi de juger… Pour que ça compte, j »ai besoin que d’autres en personnes en soient juges. »

Il n’utilise pas de ghostwriter

Il lui a évidemment été demandé pour la énième fois s’il avait recours à des ghostwriters, en référence au travail de Quentin Miller sur l’album If You’re Reading This It’s Too Late. « J’ai pesé sur mon stylo. Quiconque me connaît sait que mon talent le plus fort est l’écriture … C’est pourquoi les gens me demandent d’écrire des chansons pour eux. »

A propos des relations amoureuses

« J’aime mon espace, mon travail et ma routine. Je ne veux pas arrêter tout ça pour quelqu’un. Il faudra que ce soit une personne spéciale qui corresponde à ce que j’attends et qui me soutienne dans ce que je fais. Quelqu’un qui aime la musique. Il faudrait que ce soit quelqu’un avec qui je m’entends si bien, que lorsqu’on sera séparé, je ne pourrais pas être complet sans elle. »

A propos de son beef avec Pusha T et de son fils Adonis

« Je n’ai aucune envie de me réconcilier ou de réparer quoi que ce soit avec cette personne. On en est arrivé à un point où il n’y a pas de retour en arrière possible. Je dors bien la nuit en sachant que je n’ai pas été effacé après ce clash… Vous savez, il a dit au monde que le plus grand artiste de l’époque avait un enfant. Un enfant dont il n’avait jamais parlé ou mentionné l’existence. Je savais que pour moi, c’était fini à ce moment-là. Ce n’était même pas du rap de combat. « 

« Pour être honnête avec vous, j’ai fait un test ADN pour mon fils et on nous a dit que le test avait été dégradé pendant le transport et qu’il ne pouvait pas être sur à 100%. Donc, j’étais dans une situation vraiment bizarre, je ne voulais pas dire au monde que c’était mon fils si jamais ce n’était pas le cas. »

https://www.youtube.com/watch?v=ax_UcXTk4hA

Il en veut à Kanye West pour avoir provoqué le beef

Après quoi, il a confié qu’en dépit du respect qu’il avait pour lui artistiquement, il n’avait pas digéré le fait que Kanye West soit la source du clash qui l’a opposé à Pusha T.

« C’est de là que tout cela découle. Tout est parti de lui. Malgré tout, il est toujours celui qui a façonné la majorité de ma pensée, mes compétences, et tout mon art. Kanye West est mon artiste préféré. Ce ne sont que des faits. Je n’ai aucun problème à dire que … Les choses ont changé. Je ne suis plus seulement un enfant et un fan. Maintenant, nous avons des situations personnelles, et comme je l’ai dit, beaucoup des différends que nous rencontrons, je ne peux pas les résoudre pour lui ». […] Je n’ai plus vraiment envie de me justifier parce que c’est lui qui a des problèmes avec moi. Je n’ai aucun problème avec lui personnellement ».

Il a également confirmé que les paroles de son couplet de « Sicko Mode » étaient bel et bien adressées à Kanye « Je ne peux pas vous mentir. Bien sûr qu’elles l’étaient. Comme je l’ai dit, le rap, c’est un sport. Et je n’ai jamais hésité à me défendre. Parfois, il m’arrive de plaisir à m’engager dans un clash quand quelqu’un se montre offensant à mon égard. Je me défends en musique. C’est comme ça que je me suis retrouvé dans la situation de Pusha ».

Il a exprimé son respect pour Jay-Z

Si sa rupture avec Pusha T et Kanye West semble définitivement consommé, il n’a pas manqué d’exprimer le respect et l’admiration qu’il vouait à Jay-Z. « Je pense que Jay a du respect pour moi et il est conscient du respect massif que j’ai pour lui. »

Ses regrets vis à vis de The Weeknd

C’est connu, c’est grâce à Drake que le talent de The Weeknd a éclaté au grand jour. Alors que le duo était promis à faire de grandes choses ensemble, le chanteur canadien a choisi de se détacher d’OVO pour signer chez République. De cette fracture sont nées quelques animosités entre les deux artistes. A ce sujet, Drake s’est exprimé :

« Aujourd’hui, je suis toujours excité et super content pour lui et je n’ai jamais ressenti de ressentiment envers lui « Tu n’es pas resté sur OVO » ? Ok ». Je ne vais pas dire que ça décision ne m’a pas touché, mais au fond, je ne m’attendais pas à ce qu’Abel reste sur OVO. Mon plus grand regret, c’est que nous avons probablement perdu sept ans à ne pas communiquer les uns avec les autres alors que quelque chose de beau se profilait. OVOXO aurait pu donner quelque chose de beau. »

« Nous avons eu des désaccords bien sûr, mais j’ai ma part de responsabilités dans cette histoire et je tiens à m’excuser. Mon plus grand regret n’est pas qu’il n’ait jamais signé avec OVO, mais plutôt que nous n’ayons pas pu donner aux gens un album et une tournée ensemble. Pour moi, le fait que les deux plus grands artistes de la ville ne se soient pas connectés pour représenter Toronto, prouve qu’on n’a pas fait les choses correctement. J’espère que nous pourrons un jour résoudre ce problème et réparer les années qu’on a manqués ».

Il confirme ne plus être signé chez Young Money et Cash Money

En dehors de ses clashs et autres conflits passés, Drake a expliqué qu’en dépit du fait qu’il soit toujours fidèle à YMCMB, l’empire que Birdman, Slim Williams et Lil Wayne ont construits, il n’était plus signé avec eux. « Je vais toujours être impliqué dans Cash Money / Young Money. Comme je l’ai dit, je leur serai toujours fidèle, mais je viens de signer directement avec Universal ».

A propos de son prochain album

Si l’on sait que Drake prévoit de sortir un nouvel album en 2020, il n’a pas donné beaucoup de détails à son sujet. A propos de ses futures collaborations pour le successeur de Scorpion, il a mentionné que des morceaux avec Chris Brown ont été faits. « Je ne sais pas encore quel titre va finir sur l’album, mais nous avons fait de nouvelles musiques ensemble ».

Il a également donné un aperçu de sa façon d’aborder ce nouveau projet.

« Je vais laisser passer trois semaines entre l’élaboration d’une chanson et d’une autre. J’aime juste la vie. J’aime vivre, sortir avec les gens. J’ai besoin de m’investir dans des relations personnelles, pour améliorer ma musique. Aussi, pour faire un bon album, il faut donner aux gens qui aiment entendre. Je veux faire deux choses : leur donner du chant pour les accrocher, mais aussi des rimes qui envoient ».

Ton avis?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kanye West tient parole pour Noël et offre l'album Jesus is Born [Stream]

Kanye West tient parole pour Noël et offre l’album Jesus is Born [Stream]

Grâce à 2Pac, Snoop Dogg se fout de la gueule de Trump sur Instagram

Grâce à 2Pac, Snoop Dogg se fout de la gueule de Trump sur Instagram