in

Mick Jenkins nous plonge dans ses pensées les plus profondes dans The Circus [Stream]

Mick Jenkins nous plonge dans ses pensées les plus profondes dans The Circus [Stream]
Mick Jenkins nous plonge dans ses pensées les plus profondes dans The Circus [Stream]

Avec son nouvel EP The Circus, le rappeur de Chicago Mick Jenkins prouve qu’il est l’un des MC les plus lyrique et éclairé du rap US.

Vendredi dernier, le natif de Chicago Mick Jenkins dévoilait son single « Carefree« , produit par le génial producteur Black Milk. Un titre envoûtant dans lequel il revenait sur ses soirées d’été, tout en exprimant son inconscience et son pacifisme face aux violences policières. Ce n’était que l’apéritif puisque aujourd’hui sort son nouveau projet : un EP intitulé, The Circus.

La première chose qui frappe à l’écoute de ce projet de sept titres, c’est qu’il marque une rupture avec le reste de la discographie de l’artiste. Si avec The Water[s] et Piece of a Man, il nous a habitué à une certaines versatilité dans la voix (chant, rap, pistes mélodiques), ce nouvel EP de 2020 se démarque par l’absence totale de chant, au profit d’un rap brut, introspectif et sans bavure.

Le cirque, c’est le monde qui l’entoure. Un monde gangrené par de nombreux problèmes sociaux. Ces différents fléaux sont donc au cœur de ce nouveau projet, et comme à son habitude, Mick Jenkins se laisse aller à une introspection réfléchie.

Fin poète et lyriciste affûté, l’artiste dépeint ses propres réflexions sur les questionnements et les tracas de la vie. Le climat social aux Etats-Unis donc, mais aussi sa place dans l’industrie musicale notamment. On prend évidemment plaisir à s’immerger dans ses pensées, tant sa musique nous y invite.

Musicalement, The Circus offre une atmosphère globale grisée et nonchalante, rendue possible à l’utilisation d’une pléthore d’instruments. Les prod’ sont assurées entre autres par de Hit-Boy, IAMNOBODI et Da-P, tandis que Jenkins partage le micro sur un morceau, avec le duo de Dreamville Records, EarthGang.

Certes, on apprécie la substance de ce nouveau volet de son univers, mais force est d’admettre que ce projet manque peut-être ne serait-ce que d’un banger efficace. La prochaine fois qui sait ? Après tout, ce n’est là qu’un EP. Un EP qui laisse présager l’arrivée dans le courant de l’année d’un potentiel nouvel album.

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image-Run-DMC-adidas-Superstar

Adidas penche pour une nouvelle collaboration avec Run-DMC

image-lala-ace-clip-amen-2020

Lala &ce : tout en délicatesse dans « Amen » [Clip]