spot_img
spot_img
AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Mort de Jean Pierre Labarthe, homme passionné et auteur...

Mort de Jean Pierre Labarthe, homme passionné et auteur talentueux

-

Nous apprenons tristement le décès de Jean Pierre Labarthe, auteur passionné par la culture du sud des Etats-Unis.

Jean Pierre Labarthe nous a quitté récemment des suites d’un cancer. Guitariste, bluesman, disquaire, passionné de dirty south, on lui doit une bibliographie extrêmement riche et pointue sur la culture musicale du sud des Etats Unis. Il aura vécu sa passion pleinement, vivant tour à tour à Chicago et Nouvelle-Orléans, et parcourant Jackson, Memphis, Houston et Baton Rouge. Cette obsession pour la moiteur des bayous sudistes, de la musique afro-américaine chargée d’histoire et marquée par les fantômes de l’esclavage, l’aura poussée à rédiger 3 livres sur le sujet, considérés comme des oeuvres de références par les puristes.

Un auteur respecté

Son premier livre, « Un siècle de musique à la Nouvelle-Orléans« , sort en 2008. Déclaration d’amour à cette ville si singulière, l’ouvrage retrace l’histoire musicale de la ville du jazz à la soul, en passant par ces rappeurs à la croisée des prêcheurs et des martyrs, Kilo G et Soulja Slim. Le livre évoque aussi certaines spécificités obscures de la ville, comme le vaudou ou la culture amérindienne locale.

Il publie « Gangsta Gumbo » en 2012. Avec ce livre, Jean Pierre Labarthe signe probablement l’ouvrage définitif sur le rap du sud des Etat-Unis. Co-écrit avec Charlie Braxton, pointure en la matière, le livre brasse toutes les scènes et les courants du dirty south, avec passion et dévotion. On y évoque la scène de Houston, avec DJ Screw, les Geto Boys et Rap A Lot Records, la scène de Memphis, avec le devil shit, Three Six Mafia et DJ Spanish Fly, et des genres très confidentiels en France, comme le Get Buck Sound ou le Gumbo Texas Funk. Les auteurs y évoquent l’évolution des valeurs prêchés par le rap sudiste, avec son sous-texte religieux initial et l’omniprésence des thèmes du racisme, de la rue et de la rédemption, regrettant la disparition de ces thèmes cruciaux dans la trap contemporaine. « Gangsta Gumbo » est incontestablement l’oeuvre la plus exhaustive sur le dirty south en langue française.

Il avait sorti son troisième livre, « Le Démon du Blues », en 2015. Jean Pierre Labarthe y abordait des thèmes complexes comme la double conscience et la littérature des identités noires, mettant en parallèles les thématiques communes au rap sudiste et au blues comme la figure du diable, le vaudou, la drogue et le sexe.

Avant son décès, il avait écrit roman dont l’histoire se déroule à la Nouvelle-Orléans et qui sortira prochainement. Toutes nos condoléances aux proches de cet homme passionné, qui n’avait d’autres buts que de transmettre sa passion et sa sensibilité à ses semblables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous