AccueilHip Hop Culture6ix9ine et Wack 100 ne sont pas d’accord avec l’étiquette...

6ix9ine et Wack 100 ne sont pas d’accord avec l’étiquette de mouchard que nie l’avocat de Gunna par rapport à son client

-

La libération de prison de Gunna après un accord de plaidoyer fait toujours débat dans le monde du hip hop.

Le lundi 19 décembre, l’affaire RICO YSL est revenue au-devant de l’actualité. Il ne pouvait en être autrement avec la libération de Gunna et une vidéo de lui devenu viral. Dans le visuel, l’ex-détenu a affirmé dans son plaidoyer que YSL était un Gang. Cela a suffi pour coller à Gunna l’étiquette de Mouchard. Steven Sadow, avocat de Gunna n’est pas vraiment enchanté de cette appelation pour son client. Il en a discuté en privé avec DJ Akademiks. Ce dernier a partagé un DM de leur échange. Durant la conversation, l’avocat explique que les déclarations de son client n’affectent pas Young Thug ou qui que ce soit. Il s’est appuyé sur sa connaissance du métier pour parler. « Cela n’affecte personne d’autre que mon client », a déclaré Sadow. « Les déclarations hors cour lors d’un plaidoyer ne peuvent pas constituer une preuve contre quelqu’un d’autre. »

Très prévisible, DJ Akademiks a creusé en demandant à l’avocat ce qui se passerait si Gunna était appelé à témoigner. L’homme de droit a tout simplement dit que l’usage du cinquième amendement était prévu.

6ix9ine et Wack 100 ne sont pas convaincus

DJ Akademiks a donné également la parole à 6ix9ine qui pense que Gunna ne pourra pas se servir du cinquième amendement. « Si l’une des parties dans cette affaire vous appelle, vous témoignerez honnêtement, mais vous vous réservez le droit de faire valoir votre privilège du cinquième amendement contre l’auto-incrimination », a déclaré 6ix9ine dans l’accord. Ce qui signifie que vous ne pourriez plaider le cinquième que si c’est incriminant vous-même ! ».

Il y a tout de même de l’exploit puisque Rolling Stone a eu une source anonyme qui a confirmé que Gunna ne sera pas appelé comme témoin. Cela ferait partie des accords du plaidoyer.

Malgré toutes ces informations, Wack 100 reste dubitatif et il en parle. « @akademiks arrêtez mon frère… Ses déclarations étaient clairement enregistrées… Et toute la ‘DÉFENSE’ était #YSL N’EST PAS, JE LE RÉPÈTE, N’EST PAS UN GANG, JUSTE UNE MAISON DE DISQUES », A ÉCRIT Wack.

Il a ajouté en se penchant sur les subtilités des textes de loi. « VOUS NE POUVEZ PAS RÉÉCRIRE LES LOIS DE #SNITCHING. LA COOPÉRATION AVEC LE PROCUREUR DE DISTRICT FAIT DE VOUS UNE COOPÉRATIVE QUI ÉQUIVAUT À #Telling ».

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous