AccueilInterviewsInterview d'Aketo, le Monsieur Bourbier du rap français

Interview d’Aketo, le Monsieur Bourbier du rap français

-

A l’occasion de la sortie de son dernier EP, Monsieur Bourbier, le rappeur Aketo a bien voulu répondre à nos questions. 

Il est de retour. Près de 300 jours après la sortie de son dernier EP, Confiserie, Aketo revient bouillant comme jamais. Le membre du groupe culte, Sniper, a sorti l’EP Monsieur Bourbier il y a tout juste un mois. Un projet varié où le MC nous rappelle, sans forcer, qu’il reste au-dessus de la mêlée. 

Très fort techniquement, armé d’un flow qu’il peut calibrer pour de la trap, de la drill ou du boom-bap, l’interprète de Debiel’2020 n’est pas un artiste comme les autres. Tout au long des 7 titres de son nouveau projet, un constat s’impose : Aketo est un excellent lyriciste et un interprète hors-pair qui n’hésite pas à varier les flows et à s’aventurer sur des prods inattendues. Et à en croire Aketo himself, Monsieur Bourbier est son alter égo qui est “apparu comme une évidence” par rapport à son style de vie, mais aussi son parcours avec ses hauts et ses bas. De quoi nous offrir un projet accessible, consistant et incroyablement bon.

Le rappeur de Sniper, Aketo
@Htag.art

Efficace, direct, le style d’Aket’ ne cesse de se bonifier. Peut-être parce que celui qui a récemment cassé Instagram avec son “Paname All Starz Challenge a pris de l’âge. Ou peut-être parce que sa collaboration avec le producteur Madizm (qu’on retrouve sur la plupart des titres de Confiserie) n’avait pas encore porté tous ses fruits. Ou encore parce que sa discographie solo s’éloigne de ce qu’il a pu montrer avec les légendaires Sniper. Mais ce qui est sûr, c’est que ce nouveau projet ne laissera personne de marbre. Pour en savoir plus, on a décidé de partir à la rencontre de celui qui aurait un “sosie dans chaque tieks”

Assis dans son studio d’enregistrement en plein cœur de Paris, Aketo a l’air infatigable. Peut-être parce qu’il a pris un “plaisir rarement atteint” depuis qu’il exerce en enregistrant ce projet. Ou peut-être parce que notre entretien s’est déroulé avec des étoiles plein les yeux. Difficile de s’avancer, mais le bonhomme de 41 ans nous a (encore) épaté, tout en s’adressant à notre caméra. 

Découvrez également : Manu Key, l’homme qui a découvert et collaboré avec les plus grands rappeurs

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous