image Lebron James cleveland cavaliers boston celtics game 1 playoffs 2017

Boston corrigé par les Cavs grâce à un grand LeBron (38pts)

 

(1) Cleveland Cavaliers 117 –  104 Boston Celtics (0)

Les Cavs et Lebron James n’ont fait qu’une bouchée des pauvres Celtics, très émoussés par leur bataille face à Washington au tour précédent. LeBron James (38pts, 9 rebonds, 7 passes) et Kevin Love (32pts, 12 rebonds) ont été les acteurs majeurs de la victoire de Cleveland. Boston n’est jamais vraiment rentré dans son match, à l’image d’Isaiah Thomas (17pts à 7/19 aux tirs) qui n’aura pas réussi à se sublimer.

LeBron XXL

Les Celtics entament la partie avec un manque d’adresse criante à l’extérieur, tandis que Cleveland a l’air déjà très en rythme malgré ses 10 jours de repos. LeBron est très très chaud avec beaucoup d’agressivité vers le cercle, bien décidé a marquer la rencontre de son empreinte, scorant 15 points au premier quart (30-19).

Puis le rythme baisse un peu, avant que les Cavaliers ne passent un second coup d’accélérateur. Kevin Love supplée parfaitement LeBron au scoring, pour accentuer l’avantage. Puis vient le retour du King qui permet à son équipe de mener maintenant de 26 points ! Les Celtics sont amorphes, excepté peut être Marcus Smart. Thomas, habituel dynamiteur du jeu, peine à trouver des solutions, bien gêné par la défense adverse. A la mi-temps (61-39), les stats sont affolantes : Boston tourne à 35% de réussite dont un horrible 2/16 à 3 points contre 56% pour Cleveland. On imagine mal les verts renverser la situation dans ces conditions.

Pas de miracle pour Boston

Love continue sa moisson à 3 points (18 pions dans le quart-temps) pour maintenir le large écart. Mais après un trashtalk entre Tristan Thompson et Smart puis Thomas, les esprits s’échauffent. L’embrouille réveille les joueurs et le TD garden, qui s’était quelque peu endormi, fait à nouveau du boucan. Boston nous offre alors un bien meilleur visage et pose même un run pour espérer un comeback. Une claquette dunk énorme de Smart conclue en beauté ce troisième quart-temps (92-75) .

Mais la pause semble avoir calmé les ardeurs de tout le monde et le feu allumé s’éteint vite. LeBron en pompier de service contrôle la situation. En plus de ça, Smart l’énergizer numéro un de l’équipe, est expulsé pour 6 fautes. La rencontre se termine finalement tranquillement pour les Cavs et sans réaction de la part des Celtics. L’écart de 13 points est même assez flatteur tant le champion en titre a dominé la partie de bout en bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*