spot_img
spot_img
AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Jay-Z et Beyoncé sont poursuivis en justice pour violation...

Jay-Z et Beyoncé sont poursuivis en justice pour violation de droits d’auteur

-

L’artiste Dr Lenora Antoinette Stine accuse les deux superstars Jay-Z et Beyoncé d’avoir utilisé sa voix sur le morceau « Black Effect » sans son accord.

Le couple les plus puissants de l’industrie de la musique est pris dans une tourmente judiciaire. En effet Jay-Z et Beyoncé sont accusés par l’artiste et chorégraphe Jamaïcaine Dr Lenora Antoinette Stine, d’avoir utilisé un enregistrement d’elle, sans son autorisation. Pire, elle n’aurait été ni créditée, ni rémunérée pour cet enregistrement. Le morceau incriminé serait apparemment « Black Effect », issu de leur album commun sorti en 2018, Everything is Love.

L’artiste en question a déposé plainte ce mardi au tribunal fédéral de Californie. La plateforme eonline aurait récupéré une copie du dossier. Selon celui-ci, les faits remontent à mars 2018. Dr Stine était chargée de trouver des danseurs aux deux artistes pour le tournage d’un clip faisant la promo de leur album et leur tournée commune « Everything is Love ».

Pendant le tournage, la chorégraphe aurait ensuite répondu à des questions sur le thème de « l’amour ». Des questions qui, selon elle, ne devaient servir qu’à la promo des projets du couple Carter. Et c’est en découvrant que sa voix avait été utilisée pour leur titre « Black Effect » sans que l’on lui dise et sans son consentement, que la femme aurait décidé de porter plainte.

Jay-Z et Beyoncé accusés de violation de droits de la personnalité et d’enrichissement illégitime

Hova et Queen B seraient ainsi accusés de violation de droits d’auteur, de violation de droits de la personnalité et d’enrichissement illégitime. La chorégraphe de 68 ans réclamerait alors une compensation financière, un pourcentage sur les ventes du morceau, mais aussi qu’elle soit créditée par écrit.

Pour l’heure ni Beyoncé ni Jay-Z n’ont répondu publiquement aux allégations. Mais si les Bonnie & Clyde du rap US cherchaient à régler cette affaire discrètement, c’est raté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous