in

The Marathon Store de Nipsey Hussle a été vandalisé

la boutique de Nipsey Hussle vandalisée

Ce mardi, des vidéos montrant la boutique crée par Nipsey Hussle complètement vandalisée ont été partagée sur les réseaux sociaux.

Voilà une nouvelle qui a suscité pas mal d’émoi et de colère, ce mardi 17 novembre. En effet, The Marathon Store, la boutique de prêt-à-porter de Nipsey Hussle a été attaquée dans la nuit. Les vitres ont été brisées et le sol tagué. Une vidéo montrant l’étendue des dégâts a été publiée sur le compte Instagram de The Shade Room. On peut y voir que The Marathon Store, mais aussi toutes les boutiques aux alentours ont été vandalisées. On y entend aussi l’homme qui filme, clairement très en colère de voir ce symbole de Nipsey Hussle, dégradé de la sorte.

The Marathon Store, un lieu pour rendre hommage à Nipsey Hussle

Des images qui ont ainsi suscités la colère et l’émoi de nombreux internautes et fans du rappeur. Ils voient dans cet acte, un profond manque de respect envers le rappeur décédé en mars 2019, après s’être fait tirer dessus à plusieurs reprises dans cette même boutique. Suite à ce drame, The Marathon Store, cette boutique de street wear que l’interprète de « Fuck Donald Trump » a fondé en 2017, est ainsi devenu un lieu où on y honore sa mémoire, le voir vandalisé de la sorte a ainsi été perçu pour beaucoup comme une attaque direct envers Nipsey Hussle et à a communauté.

Cependant, comme on peut le voir dans la seconde vidéo partagée par The Shade Room, les commerçants touchés se sont rapidement mis à nettoyer les dégâts, afin de pouvoir reprendre leur activité le plus vite possible.

Pour l’heure, on ne sait encore rien des responsables de ces actes de vandalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

50 Cent vs The Game en battle ?

50 Cent se dit chaud pour un battle avec The Game

50 Cent trolle Lil Wayne sur ses poursuites judiciaires

50 Cent conseille à Lil Wayne d’appeler Donald Trump pour régler ses problèmes de justice