spot_img
spot_img

Les 10 sons rap US du mois d’avril !

-

A peine le nouveau mois est-il déjà commencé qu’on doit se pencher sur celui qui vient de se finir. Mais on le fait avec plaisir, car le Rap Game US a été quasi hyperactif lors de ce mois d’avril 2018. Des mixtapes d’artistes inconnus sont sorties par dizaines, et de grosses, grosses stars ont également livré un album attendu. Et, surtout, des singles, à la pelle. On sent qu’on arrive dans les beaux jours et que les rappeurs espèrent tous faire leur tube ou banger de l’été. Et à ce jeu là, certains ont été meilleurs que d’autres.

Comme à chaque fois, il y en a pour tout le monde dans ce top rap US. Quelques sons d’un style vraiment old school, et d’autres beaucoup plus « trap ». Au menu, vous vous en doutez, on a du J. Cole, qui est revenu avec un album record ce mois-ci, mais également les ladies Cardi B et SZA. Côté nouvelle vague, on vous offre l’inévitable Famous Dex, mais aussi YBN Nahmir, toujours en feu depuis un an, mais aussi LGP Qua, ou encore Stro. Et pour les grosses stars, on a du ASAP Rocky, et également Migos. Bref, comme vous le voyez, on a du pain sur la planche…

 »ASAP Forever » d’ASAP Rocky et Moby

S’il  yen a un qui a tapé fort en ce mois d’avril, c’est bien lui. ASAP Rocky a en effet balancé un énième nouveau single extrait de son album à venir, qui devrait arriver en Mai. On attend donc avec impatience le retour du King de New-York version 2010, car il faut avouer que peu d’autres à part lui ont autant influencé le rap game pendant cette dernière décennie. Et avec « ASAP Forever », il a rassuré ses fans : la recette est toujours maîtrisée. Egotrip tout en technique, en fausses (ou vraies parfois) répétitions, avec une mélodie sortie de nulle part. Enfin, de l’esprit de Moby plutôt. Et si on rajoute à ça le clip, on comprend que Rocky reste l’animal curieux et avant-gardiste qu’on connaît depuis bientôt dix ans.

 »Best American » des Flatbush Zombies

Si ASAP Rocky porte bien haut le drapeau du rap new-yorkais dans toutes les hautes sphères médiatiques, ce sont les Flatbush Zombies qui gardent la flamme du rap underground de al Gross Pomme toujours bien allumée. Le trio de Brooklyn a sorti un excellent album « Vacation in Hell », qui fait partie de nos favoris en rap US depuis le début de l’année. Insoumission, côté bestial / agressif, subversif, toujours très engagé et souvent très noir, on retrouve tous ces ingrédients dans le morceau « Best American », dans lequel ils flinguent le Rêve Américain, sur une instru à mi-chemin entre le old school et les sonorités plus récentes.

 »Eyez on C » de King Combs

Oui, on va sûrement en faire bondir plus d’un avec ce morceau, mais on assume. Il s’agit d’une reprise du classique « All Eyez On Me », d’un certain Tupac Shakur, si ça vous dit quelque chose. Jusque là, pas de problèmes. Sauf que c’est le fils de P.Diddy, aka King Combs, qui a décidé de s’y coller. Et ce alors que son père est régulièrement accusé d’être à l’origine de la mort de Tupac. Quoiqu’il en soit, le kids rappe plutôt bien, et il danse pas trop mal non plus, avec déja un certain talent pour l’arrogance tout en nonchalance, comme son Daddy, Puff. Tel père, tel fils.

 »Bread Winners » de YBN Nahmir et YBN Almighty Jay

Les nouveaux rappeurs qui vont tout raffler, ceux sont peut-être eux : YBN Nahmir, et YBN Almighty Jay. Les deux sont issus du même label, du même crew, et vont d’ailleurs sortir une tape ensemble courant mai. Ce clip entre les deux MCs était d’ailleurs très attendu par leurs fans, de plus en plus nombreux. Et les deux enfants terribles ont fait le taff, même mieux que ça : ils nous on fait un vrai bon banger. Insolence, fraîcheur, arrogance, on dirait presque des copies de Tyga, mais avec dix fois plus de talent. Si, pour Nahmir, on était déja au courant, on est ravi de voir que c’est vrai aussi pour Almighty Jay ! Ça augure un bon projet.

 »Kevin’s Heart » de J.Cole

Elle est là, la grosse sortie du mois. On aurait pu vous parler de Post Malone, qu’on a volontairement boycotté, mais on a préféré vous parler de vrai rap, à savoir J. Cole. Son album « KOD » a littéralement fait exploser les plateformes de stream, et c’est bien normal : musical, actuel, tout en restant du rap (la plupart du temps), et abordant des thématiques de manière fort intéressante. Ici, il nous parle surtout d’infidélité, de tromperie, mais aussi de drogue, dans une sorte de « deuxième interprétation ». Un texte avec plusieurs, comme il en fait souvent, et surtout un clip incroyable où Kevin Hart joue son propre rôle. Assez fou.

 »Beware » de Stro

Encore un jeune rappeur de la nouvelle génération de rappeurs US, avec une aisance déconcertante au micro. Et il vient de New-York, lui aussi. Vous l’aurez reconnu à l’ambiance définitivement East Coast qui plane sur ce clip, avec tous ces graffs, ces grands bâtiments, ses bouches de métro. Et surtout, avec la technique irréprochable du rappeur, marque du rap de NYC. Il est précisé sous la vidéo « New Projet on the way », et on l’attend avec impatience!

 »Knwo About It » de LGP Qua

LGP Qua a été très actif en ce mois d’avril avec deux énormes singles. On n’a pas vraiment de préféré,mais c’était sûr qu’il devait y en avoir au moins un dans notre top, alors on vous amis celui-ci. Car la manière dont il kicke, un peu à la Meek Mill, et cette instrumentale hyper motivante, ça nous donne un titre excellent. Visiblement toujours signé chez Roc Nation (aux dernières nouvelles), il progresse à une vitesse fulgurante, et pourrait bientôt devenir un rappeur qui compte sur la scène US. En attendant, on apprécie cette séance de kickage en règle.

 »I Do » de Cardi B et SZA

Oui, on vous a mis du Cardi B dans notre top. Parce que l’air de rien, avec son album « Invasion of Privacy », elle a frappé un grand coup dans les bacs, en assumant à 100% sa féminité, son vécu d’ancienne strip-teaseuse. Dans ce rap game d’abord pour s’amuser, on sent qu’elle est hyper contente d’être là, qu’elle ne prend pas les gens de haut, et cette bone humeur est contagieuse. On a particulièrement apprécié ce petit banger des deux ladies SZA et Cardi B, qui font ce qu’elles veulent, comme elles le disent dans le morceau. Et en faisant ce qu’elles veulent, ça rend plutôt bien à l’oreille, non ?

 »Migo Pablo » de Migos et Hoodrich Pablo Juan

Une fin de top 10 tout en bangers, on espère que vos oreilles sont prêtes. Cette fois, il s’agit d’une collaboration entre les Migos (ou plutôt Offset et Quavo seulement) et Hoodrich Pablo Juan, un des pseudo les plus « WTF » du moment. Evidemment, l’ambiance est à l’egotrip et à la trap sombre, mais avec cette instru assez simple et ce flow hyper découpé, mais qui continue à couler, on se dit que les trois rappeurs d’Atlanta ont touché quelque chose de vraiment efficace.

 »CEO » de Famous Dex et Pacino

Après Atlanta, on part sur quelque chose d’encore plus sombre et d’encore plus matrixé : direction Chicago pour se poser avec Famous Dex. Car Famous Dex nous a livré un excellent album, mais il nous a délivré un tout nouveau single encore plus perché et agressif, en compagnie de Pachino. Les deux alternent entre kickage énervé et « mumbling » sous substances bizarres, avec un clip bien ghetto tourné dans un appartement. On se demande bien ce qu’ils ont cuisiné…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous