DJ Premier dévoile son échange avec Lil Uzi Vert

-

DJ Premier a récemment révélé qu’il n’y avait aucune embrouille avec son jeune collègue Uzi Vert, malgré une rumeur persistante depuis 2016.

Récemment interviewé par Genius au sujet du nouvel album de Gang Starr, DJ Premier s’est brièvement exprimé au sujet de Lil Uzi Vert, qui avait refusé lors d’un passage à la radio en 2016 de freestyler sur le fameux beat de Mass Appeal. Rien de dramatique en soi évidemment, mais pour certains puristes ce fut un acte profane et méprisant qui marquait un profond manque de respect envers la culture. L’arrivée de la vague mumble/soundcloud rap il y a quelques années avait provoqué beaucoup de situations similaires, où des hip-hopheads de 40 ans s’insurgeaient de voir que des jeunes garçons de 17 ans n’avaient pas forcément grandis en écoutant les mêmes morceaux qu’eux. Une situation parfois renforcée par l’arrogance de ces new comers notamment Lil Xan qui déclarait que la musique de Tupac était « ennuyante ».

DJ Premier a donc tenu à rappeler qu’il n’y avait pas de conflits de générations, et que Lil Uzi Vert n’était pas obligé de rapper sur une quelconque de ses prods. « Il ne s’agit que d’amour. Uzi Vert m’a envoyé un message privé et m’a dit: « Salut grand frère. Ce n’est pas que je ne voulais pas rapper sur Mass Appeal. Ce n’est pas que le morceau est mauvais ou quoi que ce soit. Ce n’était juste pas le style d’instru sur lequel je voulais poser. Si ça avait été le beat de Full Clip, j’y serais allé« .

Toujours bon de voir que DJ Premier n’est pas un vieux briscard aigri et malveillant envers ses jeunes confrères, d’autant plus qu‘Uzi Vert est un bonhomme renvoyant une image fortement sympathique, ça nous aurait fait mal de le voir se faire tirer dessus par des anciens (d’autant plus qu’il ne mesure qu’1 mètre 61). Preemo a également déclaré qu’il avait approché Drake et Kendrick Lamar pour poser sur l’instru de Family and Loyalty, mais que seul J Cole avait finalement pris le temps de lui offrir un couplet.

On est persuadé que le lutin autotuné aurait lui donné de son temps à son aîné. Ses fans sont cela dit toujours dans l’attente de son album Eternal Atake, dont la cover dévoilée reprend le logo de la secte ufologique Heaven’s Gate, rendue célèbre en 1997 par un suicide collectif par ingestion de cocktail vodka/barbituriques dans l’espoir de rejoindre un vaisseau spatial caché derrière la comète Hale-Bopp, qui transportait supposément le Christ. La direction artistique de l’album semble donc hautement intéressante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous