image-royce-book-of-ryan-album-rap-us

Royce da 5’9″ dévoile son album “Book Of Ryan” !

Hier, on vous parlait de la nouvelle collaboration entre Eminem et Royce da 5’9″, les deux légendes du rap de Detroit. Le morceau s’appelait “Caterpillar”, et il était le dernier extrait de son septième album solo à être dévoilé avant la sortie de ce dernier. Et comme vous le savez, le vendredi, c’est le jour des sorties !

Alors veuillez accueillir comme il se doit ce septième album solo de Royce da 5’9″, nommé “Book Of Ryan”. Un projet finement produit, finement rappé, et avec des invités de renom triés sur le volet.

Royce nous donne du vrai rap

S’il y a bien une chose qu’on peut dire à propos de cet album, c’est qu’il s’agit vraiment de rap, loin des tentatives autotunées parfois complètement chantées de beaucoup d’artistes. Royce da 5’9″ est un rappeur (même s’il chantonne parfois), et il rapper, il kicke, fait promener son flow sur les notes des instrus des 10 producteurs qui ont bossé sur ce projet de 20 morceaux. Des morceaux comme “God Speed” sonnent comme du rap des années 90, mais avec des instrus plus travaillées, qui ont plus de couches, plus de variations. L’aspect résolument old schol de certains morceaux n’est qu’un leurre : la qualité des prods est très actuelle, et on retrouve même des titres dans le plus pur style de la trap, comme “Summer On Lock”, avec Pusha T, Jadakiss, Fabolous et Agent Sasco. Un des meilleurs du projet selon nous.

Un rappeur varié, avec un flow qui s’adapte de mieux en mieux au fil des années, donc. Mais aussi un mec avec un charisme et une aura énorme, comme on l’entend sur “Dumb” en feat avec Boogie. Et surtout, un mec qui a des textes, avec des thèmes durs comme la prison, ou l’alcoolisme dans “Stay Woke”, la condition des noirs, les souvenirs d’enfance, la drogue dans “Cocaine”. Bref, un très bon projet, avec quelques vrais OVNI comme “Legendary” et “Power”, de vraies tentatives en termes de flow ou d’instru. A 40 ans, Royce da 5’9″ semble plus que jamais d’actualité, lui qui a longtemps fait des projets dans le style East Coast 90’s en restant hors des tendances. Avec ce disque, il nous livre un peu ses commandement, comme si son album renfermait une incroyable Histoire, celle de sa vie, nous donnant ainsi ses conseils, d’où le titre avec son vrai prénom, Ryan. Et on les reçoit avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*