Les 10 sons rap français du mois de mars 2018 !

-

On arrive déja à la fin du mois de mars (et même au début du mois d’Avril), et c’est donc l’heure de dresser notre top 10 des sons rap français qui ont, selon nous, fait l’actualité de ce mois de rap français. Un mois hyper dense, avec beaucoup de  grosses sorties d’albums : YL, Remy, Swift Guad, etc… Mais aussi quelques surprises, comme le projet de Baloji. Bref, pas facile de faire des choix, d’autant plus qu’on essaye de ne pas rester dans un type de rap précis, et d’en donner pour tout le monde.

Pas facile non plus de se décider entre des bangers très bien faits et efficaces et du rap avec des messages assez poignants, car même les ambiances de ce mois de Mars sont hyper variées. Mais finalement, on a réussi à se mettre d’accord, et voici notre top 10 du mois (toujours dans le désordre), avec au programme du Ninho, du Swift Guad, du Baloji, et même du Booba. Petite pensée à tous ceux qu’on a pas mis dans le top, ce mois-ci, c’était vraiment difficile de vous départager (on pense surtout à Rémy).

 »Les Pleurs du Mal » de Dinos

On commence avec un des morceaux les plus marquants de l’année, qui annonce d’ailleurs un album qui va probablement lui aussi beaucoup faire parler dans le milieu hip hop. Dinos est bientôt de retour avec « Imani », dont ils nous balance les extraits régulièrement. Et avec « Les Pleurs du mal », il s’est offert une belle carte de visite pour son projet. Un morceau où il fait parler, plus que sa science de la rime, sa connaissance du hip hop et de ses classiques, en rendant hommage aux glorieux anciens comme Booba, Ill et bien d’autres, dans un clip très poignant. Un retour gagnant, donc.

 »Fiché S » de Taipan

Pour les rares d’entre vous qui n’ont jamais entendu parler de Taipan, on vous invite à aller voir les premières éditions du Rap Contenders, ou d’écouter son album « Dans Le Circuit » sorti en 2012. Vous allez vite vous rendre compte qu’il est un des rappeurs les plus particuliers de l’Hexagone, avec son flow assez personnel, et surtout, tous ses délires  assez « limite » et « provoc ». Cette fois, il nous parle des mecs qui partent en Syrie dans un nouveau clip assez bien fait, et en même temps assez malaisant. Quoiqu’il en soit, ça fait réfléchir !

 »2018 Rien de Neuf  » de Rocca

Rocca, voilà un nom qui fera plaisir à tous les fans de rap des 90’s qui continuent à nous lire. Quoique, réduire Rocca au rap des 90’s serait insultant, tant il a été actif dans les années 2000, notamment avec son groupe Tres Coronas. Mais place à la nouveauté, avec un nouveau single, « 2018 RIen de Neuf ». La recette est parfaite : une prod hyper élégante, et des lyrics toujours aussi acérés, qui s’attaquent à notre société occidentale qui tourne en rond depuis 25 ans, avec toujours les mêmes problématiques de course à l’argent et de perte de sens. Un morceau qui fait du bien.

 »La Neige » de Swift Guad

Et pour contraster avec e morceau qui fait du bien juste au dessus, on vous a mis un morceau qui fait du mal, car il est hyper sombre, hyper dépressif, et torturé. Forcément, car c’est Swift Guad qui l’interprète. le Narvalo de Montreuil est revenu en mars avec un double album « Vice & Vertu 3 », dont on vous dévoile une des pépites (il y en a beaucoup d’autres). Une ambiance sonore assez inquiétante, de la technique, un paysage décrit avec toute la noirceur nécessaire. Avec, surtout, un petit refrain samplé par notre gars sûr Claude Nougaro.

 »CDM » de Lefa

Lefa est en train de retourner complètement l’opinion publique après « l’échec » relatif de « Visionnaires » et les critiques venues de la presse sur « Monsieur Fall ». Cette fois, il annonce un retour en mode puncher avec « 3 du Mat » dont il dévoile des extraits régulièrement. On a hésité entre le feat avec Orelsan, et ce morceau, mais finalement c’est bien ce morceau qui l’emporte, ne serait-ce que pour les punchlines envoyées à certains animateurs radio bien connus : “J’viens parler musique tu’mparle de nichons, m’invite plus jamais dans ton émission, 45 balais t’appelles des gamines tu leur expliques comment provoquer l’érection”. Rien de plus à rajouter, on attend l’album !

 »L’augmentation pt.2 » d’Isha

Isha est tout doucement en train de faire main basse sur le game depuis fin 2017. Si le MC exerçait depuis 15 ans déjà sur la scène bruxelloise, il a longtemps exercé dans l’anonymat, la faute à des médias pas assez curieux. Mais depuis, ça a changé, avec « La Vie Augmentée Vol 1 & 2 », dont le dernier opus vient de sortir. Un projet toujours aussi costaud, avec des sonorités très modernes, un flow bien à lui, et une manière de raconter ses histoires totalement bluffante. Ici, il tire dans tous les sens, arrosant bien la rue et sa mentalité bien merdique parfois. Et encore une fois il touche juste.

« Passat & Bovary » de Baloji

C’est l’OVNI musical de ce top du mois de mars, et même de ce début d’année 2018. L’album de Baloji a l’effet, au choix, d’une caresse ou d’une claque. Une caresse car ses chansons sont vraiment plaisantes et agréables à écouter en général, avec ses influences venues de toutes les musiques noires. Une claque, car il nous rappelle à quel point les autres artistes peuvent manquer d’originalité. Le morceau « Passat & Bovary » est une parfaite illustration de tout ça.

 »Gotham » de Booba

On a longtemps hésité à le mettre dans le top, parce que bon, il y avait d’autres prétendants ce mois-ci. Mais soyons honnêtes, à chaque fois que Booba revient, ça fait du bruit. Et quand il fait l’effort de revenir avec un truc un minimum soigné et original, on est obligés d’en parler. Au programme, un morceau de trap bien sombre, qui commence avec un refrain chanté pour partir finalement en kickage (on vous laisse deviner la partie qu’on préfère). On n’est pas 100 % conquis par le morceau non plus, mais c’est vraiment pas mal, au niveau du flow. Et ça aurait pu remplacer quelques morceaux un peu faibles de « Trône » assez facilement…

 »Truthline pt. 2 » de Sam’s

Sam’s officie maintenant depuis quelques années dans le rap français, lui qui a percé en faisant les premières parties de Sinik, Tandem. Aujourd’hui, il fait ses armes en solo et balance régulièrement des singles qui montrent qu’il est tout simplement un des meilleurs écrivains du moment. Sur ce morceau, il est encore une fois percutant et affûté. D’ailleurs, le clip nous montre qu’il n’a toujours pas perdu son âme de battant, et ça s’entend dans ce morceau écrit avec la rage au ventre.

 »PGP » de Ninho

On a gardé le gros banger trap pour la fin. Si vous avez tout lu et écouté jusqu’ici, vous êtes des bons, et c’est le bon moment pour terminer tout ça avec un gros egotrip bien teubé. Cette fois, il n’est pas signé Alkpote, mais Ninho, qui a sorti presque sans l’annoncer sa mixtape « M.I.L.S. 2.0 ». Parmi les nombreux bangers qui composent le projet, on vous a choisi celui-ci, pour l’instru spéciale et des rimes un peu plus techniques que d’habitude. Et beaucoup, beaucoup d’arrogance. Mais c’est normal, c’est le principe de l’egotrip.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR