image kevin durant cross lebron james warriors cavs game 2 2017

Game 1 : Durant (38pts) et les Warriors s’imposent en patron

Cleveland n’aura tenu qu’un quart-temps face à la puissance de Golden State. Ils ont joué trop individuellement tandis que les Warriors ont, au contraire, livré une prestation collective de haute volée, même si Kevin Durant est dans la lumière avec ses 38 points, 8 rebonds et 8 passes. La stat qui impressionne : Seulement 4 ballons perdus pour 31 passes décisives à Golden State. Au final les Cavs prennent un -22 dans les dents et doivent se poser les bonnes questions afin d’aborder au mieux le game 2.

Un premier quart à haute intensité

Le match commence de la meilleure des manières avec deux équipes qui se rendent coup pour coup. Le duel Durant/James est déjà au rendez-vous, les ailiers stars scorant dans tous les sens avec une facilité déconcertante. Sur un départ en dribble de Durant, LeBron glisse sévèrement et voit son adversaire monter au tomar. On tient la première image du match. Cette action enclenche un festival de dunks, d’abord avec Javale McGee qui en pète 2 énormes, puis LeBron qui tient sa revanche en postérisant méchamment le pauvre McGee. Pour conclure ce premier quart, Iguodala pose un buzzer à 3 points et donne un avantage léger aux Warriors (35-30).

Les Cavs craquent

Les champions en titre n’arrivent pas à déployer leur jeu collectif habituel. Il faut dire que la défense des Warriors est étouffante. Pour autant, ils ne se font pas totalement distancer à la pause, s’en remettant aux exploits individuels de leurs stars Kyrie Irving et LeBron James (17 et 19 pts à la mi-temps). Le jeu des Warriors est sublimé par Durant qui compte déjà 23 points à ce moment du match, et permet à son équipe de mener de 8 points (60-52).

Mais ce qui devait arriver arriva. La rencontre repart sur une déferlante qui s’abat sur les Cavs ! Les Warriors passent un 13-0 pour commencer et Cleveland fait n’importe quoi en attaque, bien forcé par la défense adverse, et notamment le précieux duo Green / Thomson. De l’autre côté, Curry et Durant sont en feu et jouent le jeu rapide, permis par les innombrables pertes de balles adverses. L’écart est désormais de 21 points et un comeback semble déjà compliqué pour Cleveland.

Malgré un léger retour, ça repart de plus belle avec un Curry toujours monstrueux qui plante un 3 points en transition pour conserver cette avance (93-72). Le double MVP exulte et . A raison, puisque le miracle n’aura pas lieu et la partie se finit tranquillement pour les Warriors, qui continuent d’assurer le show devant leur public. Une défaite logique pour les Cavaliers tant ils n’ont jamais semblé en mesure de prendre le dessus, dépassés par l’intensité et le tempo rapide de Golden State.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.