image draymond green stephen curry game 7 2017 celebration

Finals 2017 : La consécration de Golden State à domicile !

(4) Golden State Warriors 129 – 120 Cleveland Cavaliers (1)

Les Warriors l’ont fait ! Les hommes de Steve Kerr sont allés chercher le titre au terme d’un game 5 de haut niveau. L’inévitable duo Kevin Durant (39pts, 14/20 aux tirs, 7rbds, 5 passes) et Stephen Curry (34pts, 10/20 aux tirs, 10 passes, 6rbds) a permis cette victoire malgré le match énorme de LeBron James (41pts, 19/30, 13 rbds, 8 passes) pour les Cavs.

Cleveland démarrent mieux

L’oracle est évidemment en fusion pour ce qui pourrait être le match de la consécration. Mais c’est la bande à LeBron qui commence la partie sur les chapeaux de roues. Emmenés par son leader très agressif offensivement, les Cavs infligent un 20-12 aux Warriors pour commencer. James culmine déjà à 12 points. Les Cavs défendent très haut et empêchent les Dubs de développer leur jeu rapide. Au deuxième quart, Lebron claque un tomar monstrueux sur Durant et veut imposer sa loi.

Le run fatal des Warriors

Mais KD lui répond par deux 3 pts de suite pour donner l’avantage aux Warriors (45-43) pour la première fois de la rencontre. L’improbable va alors se passer. Les Warriors passent un énorme run, infligeant un 21-2 à des Cavs désarçonnés. Cette fois-ci c’est la défense jaune qui hausse le ton et permet à Durant et Curry de s’exprimer pleinement en attaque. Cleveland conclut tout de même ce très mauvais quart-temps par un réveil via deux tirs longue distance de JR Smith qui leur permet de recoller à 11 points à la pause.

Durant assoit la victoire

Le moment de défaillance passé, les Cavaliers reviennent avec de meilleurs intentions. Irving à son moment, LeBron aussi, mais dès que les Warriors sentent le souffle des cavs (revenant à -4) c’est Durant qui leur permet de respirer par ses exploits. La blessure de Irving n’arrange rien, lui qui boîte sévèrement à cause de son genou. Malgré tout l’exploit reste possible à l’approche du dernier acte (98-93).

Mais Golden State négocie parfaitement la fin de match par Durant qui plante des shoots très durs au meilleur moment, mais aussi Andre Iguodala en soutien, Curry sur lancers, Thompson en défense. Chez les Cavs le jeu collectif a disparu et seul LeBron tente de porter son équipe sur ses larges épaules. Insuffisant. Les Warriors s’envolent vers le titre et Stephen Curry vient conclure le spectacle par une dernière banderille à 3 points qui enflamme la foule ! C’est fait !

Kevin Durant remporte son premier titre pour sa première saison avec sa nouvelle équipe ainsi que le trophée mérité de MVP des finales, et les Warriors tiennent là une belle revanche après le comeback humiliant de la saison passée ! Les Cavs ont joué avec leur arme, malheureusement trop faibles face à l’armada adverse, malgré un LeBron James historique puisqu’il devient le premier joueur de l’histoire à finir une série finale en triple double de moyenne. On se retrouve l’année prochaine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*