image dwight howard orlando magic 2011

Throwback : Les 46 points et 19 rebonds de Dwight Howard en 2011 face aux Hawks

Dwight Howard a été transféré récemment à Charlotte contre une contrepartie très légère (Marco Belinelli et Miles Plumlee). Une preuve qu’il n’est plus le joueur d’antan. Pourtant, il ne faut pas oublier que Dwight a été un joueur de calibre superstar pendant une grande partie de sa carrière, étant incontestablement le meilleur pivot de NBA par la même occasion. Son palmarès personnel est aussi bien garni avec 3 titres de défenseur de l’année, 8 sélections au All Star Game et une deuxième place à la course au MVP en 2011 (derrière Derrick Rose).

Howard, ancienne superstar

On a donc décidé de vous faire revivre un match de sa carrière. Évidemment, cela ne pouvait qu’être l’époque Orlando Magic, ses expériences suivantes ayant été moins convaincantes. On a tout simplement pris sa meilleure performance en terme de scoring en carrière : Le premier match des playoffs en 2011 face aux Atlanta Hawks. Finaliste en 2009, emmené par un grand Howard, puis finaliste de conférence en 2010, Orlando se place encore une fois en tant qu’outsider important à la victoire finale. Cependant ils affrontent une équipe d’Atlanta très solide, notamment à l’intérieur avec le duo Al Horford – Josh Smith. Howard n’aura donc pas la tâche facile, avec en plus des joueurs de devoir au poste de pivot qui pourrait le fatiguer : Jason Collins, l’actuel joueur des Warriors Zaza Pachulia et Josh Powell.

Record de points en carrière

Finalement véritablement inarrêtable, Dwight Howard entame son match en martyrisant tous ces adversaires, qui ne font guère le poids face à la puissance phénoménale dégagée par l’intérieur du Magic. Les balles arrivent sur lui poste bas quasiment à chaque possession et Superman joue tout ses 1vs1. Très mobile, il développe aussi une belle panoplie de moves intérieurs, entre spins et hook shots main gauche. Désespérés, les défenseurs font énormément de fautes pour l’emmener au lancer, son point faible. Mais Dwight se débrouille très bien ce soir-là, terminant à 14/22 dans l’exercice.

Il régale tout au long de la partie, portant son équipe sur ses larges épaules et étant aussi présent en défense, notamment avec un contre énorme sur Etan Thomas. Malheureusement ses coéquipiers ne suivent pas, et Atlanta se montre bon offensivement, avec un Joe Johnson particulièrement en vue (25pts). Orlando finit donc par s’incliner. Malgré tout, Dwight Howard réalise un de ses meilleurs matchs en carrière, finissant à 46 pts à 16/23 aux tirs et 19 rebonds. Une performance monstrueuse qui démontre bien qu’à l’époque Howard n’avait aucun équivalent sur le poste intérieur en NBA. En espérant le revoir faire la même chose sous le maillot des Hornets.

Ses 46 points et 19 rebonds :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*