in

CoolCool

Eazy-E : 5 choses à savoir sur le rappeur

5 anecdotes syr Eazy-E

Aujourd’hui, Eazy-E, membre des NWA, aurait eu 56 ans ce lundi 7 septembre. Voici 5 anecdotes sur le rappeur que vous ignoriez peut-être.

Eric Lynn Wright aka Eazy-E, aurait soufflé ce lundi ses 56 bougies. L’un des fondateurs du groupe mythique de Compton N.W.A et du label Ruthless Records a malheureusement disparu le 26 mars 1995, emporté à l’âge de 31 ans par la maladie du SIDA. Mais avant de disparaître, laissant derrière lui les anciens membres de son crew et amis Dr Dre & Ice Cube, mais aussi des millions de fans, le rappeur a tout de même accompli bien des choses. Grâce à son talent et à force de détermination, Eazy-E a réussi à secouer le rap des 80’s, offrant avec et sans son groupe, des morceaux devenus intemporels comme « F*** the Police », « Boyz-n-the-Hood » ou encore « Straight Outta Compton ».

le groupe N.W.A

L’oeuvre des N.W.A, figure de proue du gangsta rap et du rap contestataire est ainsi entrée au Panthéon du rap game, et Eazy-E y a pris place avec lui. Afin de lui rendre hommage et parce que c’est son anniversaire, revenons sur 5 infos à savoir sur Eazy-E que vous ignoriez sûrement.

1. Son premier album solo est double disque de platine

Si on connait tous le rôle que le rappeur a joué dans le groupe N.W.A, on a tendance à moins se pencher sur ses projets solo, qui ont pourtant remporté un grand succès. En effet, son premier album Eazy Duz It, sorti en 1988 a tout simplement cartonné. Il a occupé la 41ème place du classement 200 du magazine Billboard et est certifié « double disque de Platine ». Il est d’ailleurs toujours considéré comme l’un des albums phare du gangsta rap.

album de Eazy-E "Eazy Duz It"

2 Eazy-E a au moins 12 enfants

Eazy-E a eu une vie sexuelle très active et qui a commencé assez tôt puisqu’il aurait perdu sa virginité à l’âge de 12 ans. Et c’est aussi cette vie sexuelle mouvementée qui a entraîné la chute du rappeur puisqu’il l’a pratiquait de manière dangereuse. En enchaînant les rapports non-protégés, Eazy a fini par contracter le VIH, ce qui a causé sa mort. Toutefois, cela lui a aussi valu de mettre enceinte un certain nombre de ses partenaires. On lui connaîtrait en effet au moins de 12 enfants, dont 3 reconnus après sa mort. Et cela d’au moins 7 femmes différentes, dont sa femme Tomica Woods.

3. La mort de son cousin le fait arrêter de dealer

Avant de fonder son label Ruthless Records et de devenir une immense star du rap, Eazy-E était un dealer notoire de Compton. C’est son cousin qui lui a mis le pied à l’étrier. Son statut de dealer lui aurait non seulement permis de gagner beaucoup d’argent mais aussi de jouir d’une certaine autorité. Mais lorsque son cousin est assassiné, le rappeur a décidé de changer de voie.

4. Eazy-E a été invité à dîner à la Maison Blanche

En 1991, Eazy-E a été invité par accident à dîner à la Maison Blanche, dans le cadre d’une soirée de levée de fonds pour le parti républicain. Et c’est ainsi que le mc, accompagné de son manager Jerry Heller se sont rendus à la réception, s’acquittant au passage de la somme de 2500 dollars (1250 dollars chacun). Une scène qui a été immortalisée par la chaîne de télé CBS et qui n’a pas manqué de faire le tour de la presse nationale. Pour ne rien enlever au caractère comique de cet épisode, Eazy-E était venu, fidèle à lui-même, avec sa casquette sur la tête sa veste en cuir. De plus, d’après Jerry Heller, il empestait l’herbe. Le leader des N.W.A à la table du président, un moment mythique !

5. À chaque fois que Dr Dre clashait Eazy-E, ce dernier gagnait de l’argent !

Comme son label, Eazy-E a parfois su se montrer impitoyable. Bien que Dr Dre ait réussi à se libérer de son contrat chez Ruthless Records en 1991, il y a tout de même laissé des plumes. En effet, son nouveau label Death Row à l’époque rattaché à Interscope a dû non seulement reverser une grosse somme d’argent à Mr Wright, mais aussi s’engager à lui faire parvenir jusqu’à 15% des gains des morceaux de Dre. Un deal sacrément bien pensé de la part de Eazy-E puisque lorsque son ancien collaborateur s’est mis à l’enchaîner à coups de disstrack, ce dernier le rendait alors un peu plus riche. Ce qui a même inspiré une punchline à Eazy : « Dre day is only Eazy payday ».

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Doc Gynéco sort un titre avec Anelka datant de 2006

Doc Gynéco dévoile un inédit remontant à 2006

Jul avec de gros nom pour 13'Organisé

De très gros noms sur la Compilation 13’Organisé