in

Facebook va permettre aux artistes de monétiser leurs performances en live

Facebook monétisation live

Afin de soutenir financièrement les artistes touchés par la crise du Covid-19, Facebook va leur donner la possibilité de monétiser leurs live.

Nous ne sommes plus qu’à quelques semaines du déconfinement. Or, vous l’aurez compris, cela ne signifie pas pour autant que nos vies reviendront tout de suite à la normale. Pour l’exemple, attendez-vous à une longue période sans concert et sans festival. Si les conséquences de l’épidémie de Covid-19 sont déjà catastrophiques pour l’industrie musicale et le spectacle vivant, Facebook met tout en oeuvre pour limiter les dégâts du côté des artistes.

A l’instar de Twitch et Youtube, le réseau social de Marc Zuckerberg a annoncé qu’il allait prochainement permettre aux artistes de monétiser leurs live. « Pour soutenir les créateurs et les petites entreprises, nous prévoyons d’ajouter la possibilité pour les pages, de rendre payant l’accès aux événements et aux vidéos en direct », a confirmé Facebook dans un communiqué. Jusqu’alors, seuls les dons pour des associations à but non-lucratif étaient possibles.

Cet ajout sonne alors comme une aubaine pour les artistes. Si tous se sont retrouvés au chômage avec le confinement, certains continuent malgré tout d’entretenir la flamme avec leur public en proposant régulièrement des performances en direct de chez eux. Beat battle, concerts, live chill, freestyles ou séances de questions / réponses, il y en a pour tous les goûts.

Ces artistes pourront ainsi, s’ils le souhaitent, générer des revenus de leurs performances à domicile, à défaut de pouvoir proposer de véritables concerts. La date de lancement de cette fonction, n’a cependant pas encore été communiquée.

Facebook live : quels revenus pour les artistes ?

La question de la répartition des commissions se pose alors. Pour le moment, nous ne savons pas si cette monétisation se fera via un système de dons, de régie publicitaire ou si le spectateur devra payer une somme fixe pour assister au live. Les données sont encore floues également concernant la répartition des recettes entre Facebook et les artistes.

A titre de comparaison, Twitch propose une répartition des revenus publicitaires et d’abonnement à hauteur de 50% entre la plateforme et 50% pour le streamer. Youtube quant à lui, sous réserve d’un nombre d’abonnés suffisant, octroie 70% des revenus générés au créateur de contenu et s’en accorde 30%.

En proposant la monétisation des live aux artistes, Facebook s’ouvre un véritable boulevard. En effet, peu sont les artistes à utiliser Twitch ou Youtube comme canal de diffuson en direct. On l’a vu ces derniers jours, la majorité d’entre eux s’adresse à leur communauté de fans via Facebook ou Instagram.

Durant cette période exceptionnelle, les artistes suivront donc le même modèle économique que votre youtubeur favori. Si beaucoup n’ont pas attendu Facebook pour s’adonner aux performances à domicile, rendre payant les diffusions en direct promet d’en motiver d’autres à proposer toujours plus de contenus originaux. Cela même si, bien évidemment, rien ne remplacera la magie d’un concert, un vrai.

What do you think?

Stany & Grio Negga clip "French Biloula"

Stany & Grio Negga présentent « French Biloula » [Clip]

K.I.D.S Mac Miller Mixtape en streaming

Mac Miller : K.I.D.S, sa mixtape phare est disponible sur les plateformes de streaming.