Latto révèle une raison qui l’a poussé à la chirurgie BBL

Elle a effectué la chirurgie à 21 ans.

Latto connaît une fulgurante ascension depuis quelques années. Elle fait partie des voix les plus adulées de la nouvelle génération aux États-Unis d’Amérique. Celle qui semble être validée par tous aujourd’hui a traversé une période difficile qui a influencé ses choix.

BBL à 21 ans

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, Latto s’est expliqué sur la manière dont le sentiment d’insécurité l’a poussé à choisir une opération de lifting brésilienne pour ses fesses. La rappeuse contextualise sa descente aux enfers à partir de son premier gros contrat en musique. « J’ai pris un peu de poids parce que j’ai signé mon contrat alors que je venais d’avoir 21 ans », a-t-elle déclaré. « J’ai pris un peu de poids parce que j’ai signé mon contrat alors que je venais d’avoir 21 ans. Je mangeais au restaurant, vous savez tous que je suis une gourmande, alors maintenant j’avais les moyens de nourrir cette gourmande en moi. »

A LIRE AUSSI : Latto est en passe d’entrer définitivement dans l’histoire

La réaction des internautes a poussé Latto à avoir recours à la chirurgie BBL. « J’ai pris un peu de poids, et tout le monde sur Internet me traitait de mauvais corps et d’autres choses, donc je pense que cela a joué un rôle ».

Elle a poursuivi en montrant la conséquence des observations faites sur son corps. « J’ai commencé à manquer de confiance en mon corps. Les gens disaient que j’étais bâtie bizarrement. Je veux dire, pas bizarre, mais c’était comme “tes gènes blancs”. J’étais jeune et impressionnable ».

Le physique de Lato continue de faire objet de débat. Elle en a parlé par exemple dans le teaser d’une nouvelle chanson. « Quoi qu’il en soit, le nombre de corps est si bas que je pourrais dire que je suis vierge ». Cela a été une brèche vers la vie sexuelle de la rappeuse. Elle n’a pas manqué de riposter aux commentaires des fans. « Pourquoi vous êtes en colère à propos de mon nombre de corps et de mon homme mystérieux », avant d’ajouter : « Vous n’allez pas me faire perdre mon temps ».

A LIRE AUSSI : Latto entretient toujours le mystère sur sa romance

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.

Dans la même rubrique

Recommandé pour toi