AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Soulja Boy invite les jeunes rappeurs à choisir...

Soulja Boy invite les jeunes rappeurs à choisir entre la carrière musicale et la rue

-

Soulja Boy tient à faire éviter à la génération montante, les erreurs des aînées. Il a suggéré aux rappeurs de se concentrer sur leur carrière et de ne pas y ajouter des activités en rapport avec la rue.

Le hip hop semble sombrer dans un désordre qui ne dit pas son nom. Plusieurs artistes font objet de poursuites judiciaires et finissent en prison. On a aussi les plus malchanceux qui sont victimes soit overdose comme ce fut le cas de Juice WRLD et soit victime d’assassinat lors de fusillades. 

Cette nouvelle tendance à recourir aux armes pour régler des différends expose les rappeurs et fragilise leur réputation. Il ne sera donc plus facile à un parent d’encourager son enfant à faire carrière dans le Hip Hop. Mais Soulja Boy semble voir la situation autrement et préconise aux nouveaux rappeurs de savoir tracer leur chemin pour s’éviter des ennuis. 

Soulja Boy demande de choisir entre la rue ou le rap

Il s’est montré peu courtois envers Young Dolph dans une dispute sur les réseaux sociaux avant la mort du fils de Memphis. Cependant, il est revenu aux écrans, non pas pour en rajouter mais pour laisser un bel héritage à  la génération montante du Hip Hop.  Alors qu’il est venu s’entretenir avec HipHopDX au sujet de sa toute  nouvelle série Revolt  The Life Of Draco, Soulja Boy  s’est penché sur le cas de nombreux rappeurs qui croupissent derrière les barreaux.

Avec HipHopDX, Soulja Boy fait le constat amer et prédit même l’avenir de certaines valeurs sûres du Hip Hop. « J’ai de nouveaux rappeurs préférés, mais ils vont être enfermés », a-t-il déclaré. Il poursuit en demandant aux jeunes rappeurs de prendre conscience du talent qu’ils possèdent en eux. « Libérez le jeune talent, mec. Nous devons garder nos nouveaux talents hors de la rue. Chaque fois que je trouve un nouveau rappeur,  il se fait enfermer. Alors libère les jeunes rappeurs, mec. Je sais que c’est dur dans la rue, mais tu ne peux pas être dans la rue et être rappeur en même temps. Vous devez le séparer. »

L’urgence de se focaliser sur le rap 

En plus de leur conseiller de séparer la rue et leur carrière musicale, Soulja Boy a insisté sur le fait qu’il vaut mieux qu’il se concentre sur le rap.  Il a profité de la tribune pour trancher sur la question en se basant sur la légende et la volonté populaire de rester un rappeur et citoyen de la rue. « À tous ceux qui écoutent, mec, si tu veux être un rappeur et le prendre au sérieux, tu ne peux pas avoir un pied dedans et un pied dehors, mec. Tu dois avoir les deux pieds dedans, mec. Tu sais ce que je dis? Beaucoup de gens veulent être dans la rue et rapper en même temps, c’est ce que les gens veulent parce que c’est l’histoire de notre vie. »

Il s’est montré un peu plus réaliste en expliquant que si la rue semble être un passage forcé pour certains, il est important qu’il garde à l’esprit qu’il le faudra vite s’en séparer quand le minimum de popularité sera atteint. « Mais une fois que vous avez cette chance de voir que votre plate-forme est surélevée des rues maintenant, quand vous avez des millions d’yeux sur vous et que vous avez des millions de dollars de revenus, vous devez la changer. »

Pour ne pas paraître trop idéaliste, il a reconnu avoir aussi des envies de retour à la rue mais explique qu’il se bat constamment contre cela. Il explique que le combat est d’autant plus facilité par le fait qu’il ne peut pas être dans la rue et toujours resté au top de sa carrière.  « Donc, il faut que ce soit un point où vous devez juste sortir des rues. Beaucoup d’artistes veulent rester dans la rue, et c’est dur. Je voudrais aussi être dans la rue, mais je ne peux pas être dans la rue et être acteur et être n°1 au box-office. Je ne peux pas être dans la rue »

Les exemples pour appuyer Soulja Boy

Soulja Boy a bien raison de penser ainsi. Le constat est bien inquiétant. Pour une petite synthèse, YNW Melly, Pooh Shiesty, Foogiano, 9lokkine, HoneyKomb Brazy, Sheff G, Tay-K sont quelques-uns des rappeurs qui sont derrière les barreaux actuellement. On se souvient également de Cool C qui était promis à un bel avenir du côté de Philadelphie mais depuis 25 ans, sa carrière est morte en raison d’un braquage de banque qui a mal tourné.

Lil Baby doit bien dire un merci à Young Thug qui l’a sorti des rues dès son retour de prison. Le patron de Young Stoner Life avait déboursé un chèque de 10 000 dollars pour contraindre Lil Baby à rester concentrer sur sa carrière de rap pour ne pas retourner en prison. Young Thug a également aidé de nombreux rappeurs à s’extirper de la rue.

Une volonté populaire de changer les choses

Avant Soulja Boy, de nombreuses personnes avaient vu le danger venir sans vraiment en parler. Young Thug a préféré agir pour sauver les jeunes de sa communauté de base. Soulja Boy monte maintenant au créneau pour sensibiliser dans un cadre plus large tout le monde.

 Avant lui Young Guru, l’ingénieur de Jay-Z avait déjà attiré l’attention du monde entier sur l’urgence de changer les choses. Pour lui, cela passe d’abord par le style d’écriture. Il a annoncé avoir un goût plus prononcé pour le vrai rap et non le rap vantardise. « À ce stade, vous devez dire quelque chose », avait-il dit avant de conclure par : « Je commence à tomber amoureux des gens qui rappent à quel point ils rappent bien !! »

Espérons que le Hip Hop ne mourra pas faute d’une réputation criminelle qui avait pendant longtemps empêché son éclosion au tout début de son histoire.

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous