Booba demande aux internautes d’ignorer Poupette Kenza

Booba n’a pas achevé sa guerre contre les influenceurs. Il continue autant que possible d’œuvrer pour totalement les réduire au silence. Pour cela, il ne manque aucune occasion de les tacler. Il a récemment invité les internautes à ne plus publier tous les faits et gestes de l’influenceuse.

Booba demande d’être patient

Sur Twitter, Poupette Kenza fait parler d’elle pour une affaire de jet ski. L’influenceuse a voulu faire du jet ski avec son enfant Khalis et les moniteurs se sont opposés à cela. Finalement, Poupette a forcé et a navigué avec son enfant comme passager. Elle s’est illustrée avec des commentaires et des vidéos de sa balade en mer. Cela a suscité de l’indignation chez certains internautes qui ont commenté l’actualité. C’est le cas de l’utilisateur du compte Twitter Apaise ton cœur. Il n’a pas caché son sentiment. « Mais vous vous rendez compte du danger ? Mais bien sûr qu’il n’a pas voulu pour Khalis et il aurait dû dire non pour Seyana aussi espèce de la folle ! Pour le peu qu’elle glisse, qu’elle tombe ou autre gilet de sauvetage ou pas y’a un gros danger ! #poupettekenza »

Booba l’a retweeté en donnant comme conseil qu’il faudra arrêter de commenter tous les faits et gestes de l’influenceuse. « À force de reposter ses moindres faits et gestes, vous êtes comme des Poupettes au final. Laisser là s’éteindre. Elle est sur la fin. Soyez patients… », a écrit le rappeur résidant à Miami.

https://twitter.com/booba/status/1694505565441999286

Le patron de label est confiant et réaffirme son assurance de faire tomber Poupette Kenza.

Pour revenir sur l’affaire de Jet Ski, Poupette Kenza estime qu’il n’y avait pas de danger ni de raison de ne pas transporter un passager. Elle s’est justifiée en partageant la législation au sujet du transport des passagers. Cependant les internautes montrent juste le gros risque de voir l’enfant se noyer en tombant par mégarde dans l’eau.

Lire également : Booba et Poupette Kenza réagissent à l’amende de 50 000 euros infligée par la DGCCRF à l’influenceuse

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.

Dans la même rubrique

Recommandé pour toi