La mère de Drakeo The Ruler dit que la bagarre a commencé quand YG est entré

-

La mère de Drakeo The Ruler déclare qu’elle a l’intention d’intenter un procès pour sa mort et révèle qu’elle n’avait pas le droit d’embrasser ou de serrer son fils dans ses bras à l’hôpital.

L’une des principales voix de la scène rap de Los Angeles, Drakeo The Ruler, a été mortellement poignardé dans les coulisses du festival de musique Once Upon A Time in LA ce week-end. Le rappeur devait se produire au festival lorsqu’il a été impliqué dans une bagarre dans les coulisses et a été mortellement poignardé dans le cou.

La famille du rappeur veut des réponses

Alors que la communauté du rap continue de pleurer la perte du rappeur de la côte ouest, la famille de Drakeo veut des réponses. Dans une interview exclusive accordée à Nancy Dillon de Rolling Stone, la mère de Drakeo, Darrylene Corniel, a révélé qu’elle envisageait d’intenter un procès pour la mort de son fils. Elle a également suggéré que la bagarre a commencé après que quarante à soixante personnes se soient précipitées sur Drakeo lorsque YG est apparu dans les coulisses.

“Il a été frappé au cou. Je l’ai vu quand je suis allée à l’hôpital. Ils ont dit que c’était un homicide, donc je n’ai pas pu le serrer dans mes bras, l’embrasser ou quoi que ce soit d’autre. J’ai dû le regarder à travers une fenêtre”, a déclaré Corniel. “J’ai besoin que ça se sache. J’ai besoin que les gens sachent. Et je veux que justice soit rendue à mon fils. Et je crois que la justice sera rendue. Je ne me reposerai pas tant que justice ne sera pas rendue.”

Au moment de la bagarre, le défunt Drakeo The Ruler, 28 ans, de son vrai nom Darrell Caldwell, était dans les coulisses avec un petit groupe dont son jeune frère, le rappeur Ralfy The Plug. Selon les témoins avec lesquels elle a parlé, la mère de Drakeo dit que les gens ont “envahi” son fils au moment où YG est entré dans la même zone.

Ils ont dit qu’il y avait, genre, 40 à 60 personnes”, a dit Corniel. “Tout s’est passé si vite. Ils ont commencé à essayer de leur sauter dessus. [Le frère de Drakeo] essayait de se battre, mais quand il s’est retourné, il a vu son frère avec du sang qui jaillissait de lui. Il a dit : “Ils t’ont poignardé ?”. C’est comme s’ils étaient si nombreux.”

Elle estime  que la sécurité du lieu a failli dans sa mission cette nuit-là

Nous avons l’intention de faire un procès”, a-t-elle dit. “Cela s’est passé dans les coulisses d’un événement. Quelqu’un doit être tenu pour responsable. […] C’est une telle honte de voir à quel point la jalousie et l’envie peuvent pousser les gens à s’abaisser à des tactiques aussi basses pour essayer de détruire un autre individu à cause de la célébrité et du progrès. Lorsque vous commencez à vous élever, les gens commencent à être intimidés. Donc, je crois qu’une fois que sa plateforme a commencé à monter, les gens ont commencé à s’énerver. […] Ils ont laissé entrer tous ces gens, et vous n’êtes pas censés avoir tous ces gens en coulisses. Et votre sécurité est censée être en place. L’ensemble du programme aurait dû être orchestré bien mieux que ce qu’il a été. Et il aurait dû y avoir plus de protection. Même si vous avez des détecteurs de métaux, même si vous les fouillez, vous avez laissé ces gens entrer. Vous avez fait entrer plus de personnes que prévu. Et vous leur avez permis de sauter sur mon fils. Vous n’avez pas protégé mon fils.”

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous