AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Les 5 moments forts à retenir du concert secret...

Les 5 moments forts à retenir du concert secret tenu par le groupe Fugees au Pier 17

-

15 ans après la séparation du groupe Fugees, les membres se sont retrouvés ces derniers jours pour célébrer le 25ème anniversaire de l’un de leurs albums à succès. Il s’agit notamment de « Score », un gros projet qui a été chaleureusement accueilli par le public. L’idée d’après ces légendes, c’est de pouvoir réaliser une mégatournée mondiale pour se produire dans douze différents endroits. À cet effet, avant de se lancer dans cette grande aventure, ils se sont rendus au Pier 17 de New York pour gratifier le public d’un concert secret.

Comme s’ils espéraient la bonne nouvelle depuis un bon moment, les fans ont massivement effectué le déplacement pour suivre le retour de leurs idoles. Malgré la longue attente de trois heures environ, ils ont eu droit à un avant-goût de ce qui est prévu pour la tournée. Le trio Wyclef Jean, Pras Michel et Mme Lauryn a passé en revue quelques-uns de leurs titres remarquables pour sublimer ce moment. Lequel moment a donné naissance à quelques révélations. Dans cet article, on vous retrace les grands moments.

Les fans sont composés des personnes de tous âges

Le premier fait qui retient l’attention dans le Lower Manhattan à l’occasion du concert des Fugees, c’est bien entendu la densité du public avec des profils aussi diversifiés. Connaissant le parcours de ces légendes, cela ne devrait pas surprendre. Il s’agit de l’un des groupes de hip-hop qui ont agréablement marqué le game dans les années 90. Ils se sont imposés partout dans le monde en vendant leur son électique aux personnes de divers âges. Cette influence s’est à nouveau fait remarquer au Pier 17 à New York, en l’occurrence avec la diversité constatée. On a vu des gens de la vingtaine, trentaine, quarantaine, cinquantaine et plus. Malgré la pandémie de Covid-19, tous ceux-ci ont dansé à l’unisson et ont incontestablement adoré le set du groupe

Wyclef Jean délie sa langue pour aborder le sujet de la crise des migrants haïtiens au Texas

Pour ceux qui le connaissent, Clef n’est pas de nature à se faire remarquer dans les affaires politiques. Dans ce sens, il n’aborde pas souvent les sujets qui ont trait à ce domaine, en l’occurrence tout ce qui concerne sa patrie d’Haïti. Cependant, pour une fois, le public a vu Nel s’abandonner à un freestyle chaud qui fait mention de la crise des migrants haïtiens à Del Rio, au Texas. L’artiste n’a donc pas tenu sa langue cette fois-ci.

Ce qui pourrait surprendre plus d’un à ce moment précis, c’est évidemment son courage à prononcer certaines phrases. Lesquelles pourraient sembler désobligeantes pour JO Biden. De manière précise, il a fait allusion au manque d’attention du président. Pour notre artiste à multiples casquettes, Jo Biden paraîtrait insensible à la crise par rapport au nombre de réfugiés afghans qui ont obtenu leurs visas pour les États-Unis. Aussi, dans un style humoristique, le rappeur a fait cas des violences subies par les migrants sous la garde les agents de la patrouille frontalière américaine. À ce sujet, il a spécialement fait allusion à celui qui a été surpris dans une vidéo en plein flagrant d’abus.

Lauryl Hill livre quelques motifs de sa disparition des radars

Dans la team, Lauryn était celle qui retient particulièrement l’attention du public. Elle a une « voix d’ange » dont le charme n’épargne personne, comme le chantaient les fans à l’époque. Malheureusement, elle a laissé les fans orphelins de sa magie vocale en se désolidarisant du groupe.

En effet, cette situation est survenue au moment où elle sortait son tout premier album studio intitulé « The Miseducation Of Lauryn Hill » en 1998. En ce temps, de nombreux fans ont cherché vainement à connaître les motifs de cette disparition de la scène musicale. Des personnes se sont même essayées à des allégations non fondées. Par exemple, on pensait que cela était dû au fait qu’elle voulait consacrer plus de temps à sa carrière solo.

Loin de toutes ces rumeurs, la chanteuse a fait une révélation sur la scène hier en prononçant des propos surprenants. Selon son discours, elle était malmenée par le reste du groupe. Au fond de cette intervention, on peut clairement comprendre que l’argent et le succès mondial que les différents albums du groupe ont rencontré ont tristement entraîné le clivage. Par ces propos, il y a de quoi être surpris de la rupture des Fugees.

Lauryn fait une précieuse doléance aux fans au sujet des retrouvailles du groupe

Pour Lauryn, le retour des Fugees constitue ce qu’on pourrait appeler « miracle ». Si l’on se rappelle chronogiquement tout ce qui a jalonné leur parcours, on peut facilement se plier à ce point de vue. Pour l’information, l’équipe a connu une première séparation en 1997 pour des raisons qu’on ignore. Par dévouement à leur vison commune, les mêmes membres se sont retrouvés en 2005 pour donner une série de spectacles, lesquels ont fait l’objet de nombreuses critiques de la part des professionnels.

Se basant ainsi sur ces retours moins encourageants, le trio a clairement compris qu’il n’était pas prêt pour se relancer dans leur bataille commune. Heureusement, contre toutes attentes, le groupe est ressuscité pour fêter le 25e anniversaire de leur sacré album « Score ». Sans aucun doute, on peut s’accorder avec l’artiste pour comprendre que ces retrouvailles constituent véritablement un miracle.

Pour elle, si chacun des membres a pu ranger au placard les différences pour soutenir l’idée d’une réunion, on doit vouer un grand respect à ce miracle. C’est donc la doléance qu’a formulée la légende aux fans. Ces derniers aussi, n’ont pas caché appréciation leurs appréciations à ce moment historique que beaucoup n’auraient jamais imaginé revoir. Bref, le trio Wyclef Jean, Pras Michel et Mme Lauryn sur la même scène en 2021 est un grand effort qu’il faudra louer.

Le public réclame une chanson de plus après la clôture sur le titre No Woman, No cry

Tels des coureurs de fonds, les Fugees ont simplement brûlé la piste hier au Pier 17 à travers leur endurance et le décor électrisant. Ils ont réussi à emporter les fans dans leur univers. Ces derniers étaient tellement engagés qu’ils n’étaient pas prêts à débarrasser les lieux, même après la clôture du concert.

Après No Woman, No Cry interprété par Lauryn et Pras, nos artistes ont remercié le public sous un tonnerre d’ovations. Par ailleurs, pendant qu’ils étaient prêts pour parti, les fans ne bougeaient pas. On entendait plutôt des voix qui scandent la phrase « Une chanson de plus »,  et ce, de manière répétitive. Toutes ces raisons réunies sont une preuve vivante de ce que le groupe n’a pas perdu le cap.

En gros, le spectacle des Fugees demeure une performance que beaucoup auraient souhaité revoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR