PARTAGER
image-andrew-bogut-cavaliers-blessure
Gros coup dur pour les Cavaliers et pour Andrew Bogut.

Résultat NBA

 

La course pour les Playoffs bat son plein, les équipes de tête tentent de se positionner au mieux pendant que les franchises moins bien classées se battent pour obtenir leur ticket. Et la nuit dernière, à ce petit jeu, c’est Miami et Denver qui ont fait la meilleure opération. 

 

Cleveland Cavaliers 98 – 106 Miami Heat

 

C’était une soirée que les Cavs n’oublieront, malheureusement, pas de si tôt. Le genre de soirée qui pourrait s’avérer décisive au moment de faire les comptes pendant les Playoffs. En effet, outre leur deuxième défaite face au Heat, Cleveland a aussi perdu Andrew Bogut, récemment recruté par les champions NBA 2016. Diagnostic : jambe cassée ! Saison terminé pour Bogut qui n’aura, finalement, joué que 53 secondes avec les Cavaliers. Et lorsque l’on sait à quel point les coéquipiers de LeBron James se réjouissaient de la venue de celui-ci, on se dit que le coup dur peut avoir du mal à passer dans l’Ohio.

Côté match, le Heat a rapidement pris l’avantage face aux Cavs. Tout d’abord, en fin de premier quart (29-22), puis à l’issue du troisième quart, cette fois-ci, pour se mettre à l’abri (89-71), pour finalement l’emporter sans trop de frayeurs en toute fin de match malgré un retour timide des locaux. Dion Waiters termine la rencontre avec 29 points, alors que Goran Dragic cumule, lui, 21 points et 6 passes. A noter aussi le double-double d’Hassan Whiteside (13 points, 11 rebonds).

Une victoire précieuse pour le Heat, 9ème de la conférence Est, qui revient à une victoire de Chicago qui compte, malgré tout, un match de moins. Côté Cavs, les retours de Kyrie Irving (32 points, 7 passes) et de LeBron James (30 points, 17 rebonds, 6 passes) n’auront finalement rien changé à l’issue de ce match. Deuxième défaite consécutive face au Heat pour les Cavaliers. Seul point positif pour les leaders de la conférence Est, la défaite de Boston qui n’en profite pas pour revenir quasiment à leur hauteur en tête à l’Est.

 

San Antonio Spurs 112 – 110 Houston Rockets

 

C’était le choc de la soirée et il a tenu toutes ses promesses, nous offrant un duel, resté longtemps indécis entre James Harden et Kawhi Leonard. Mais comme souvent lors des matchs serrés, les Spurs ont finalement eu raison de leurs adversaires.

Il fallait entendre la salle bouillante de l’AT&T Center scandait « MVP-MVP ». Il faut dire que San Antonio a longtemps éprouvé des difficultés à se défaire du troisième de la conférence Ouest et, ainsi, validé son 8ème succès en autant de rencontres. Mais comme très souvent, le sauveur des Spurs se nomme : Kawhi Leonard (39 points). Répondant aux 39 points de James Harden, l’arrière a inscrit 17 de ses 39 unités dans le dernier quart. Mieux, c’est lui qui s’est imposé dans son face-à-face avec la star des Rockets. D’abord en contrant ce-dernier dans les dernières minutes avant d’obtenir les deux lancers francs de la gagne.

San Antonio revient ainsi à 3 petites victoires de Golden State en tête de la conférence Ouest, à l’affût d’une éventuelle baisse de régime du leader.

 

Atlanta Hawks 111 – 119 Golden State Warriors

 

La victoire fut longue a se dessiner pour le leader à l’Ouest sur le parquet des Hawks mais finalement, Golden State en est venu à bout, porté par son très précieux André Iguodala (24 points). Stephen Curry (24 points, 9 passes) a aussi grandement participé au succès des Warriors, faisant oublier les difficultés de Klay Thompson au shoot (13 points à 5/13).

Pour les Warriors, il s’agit avant tout de bien finir la saison régulière. Eux, privés d’un de leur meilleur joueur jusqu’au début des Playoffs, Kevin Durant. Une victoire précieuse pour Golden State dans la perspective d’un, encore très hypothétique, retour des Spurs. En face, Dennis Schroder (23 points, 4 rebonds, 3 passes) a réalisé un gros match mais sa sortie prématurée a finalement condamné son équipe, orpheline de son meneur de jeu.

 

Utah Jazz 88 – 83 New Orleans Pelicans

 

Décidément, la mayonnaise a du mal à prendre entre Anthony Davis et DeMarcus Cousins qui se sont, une nouvelle fois, inclinés, face au Jazz cette fois-ci. Le match a rapidement tourné en la faveur des locaux. 29-14 dans le premier quart et le Jazz ne sera jamais repris par une équipe encore trop statique des Pelicans.

A noter la nouvelle grosse prestation de Rudy Gobert avec 15 points et 15 points, dans la lignée de son dernier énorme match face à Sacramento où celui-ci avait, notamment, inscrit le panier de la victoire au buzzer, cumulant 16 unités et 24 rebonds. De belles promesses pour le français avant les Playoffs, que, selon toutes vraisemblances, devrait entrevoir Utah.

 

Denver Nuggets 108 – 96 Sacramento Kings

 

Ne cherchez pas plus longtemps le MVP du match, il s’agit de Wilson Chandler. Auteur de 36 unités, meilleur marqueur du match, il a littéralement porté les siens vers un succès précieux. Supérieurs collectivement (28 passes décisives) et plus adroits (56% contre 50% d’adresse), les Nuggets se sont progressivement détachés dans ce match durant les trois premiers quarts-temps avant de gérer à merveille une fin de match sans suspense.

Denver se donne ainsi de l’air en prenant 3 victoires d’avance sur leur poursuivants et principaux adversaires dans la course aux Playoffs, Portland qui compte néanmoins 2 matchs en retard par rapport au vainqueur du soir. Le match à distance s’annonce palpitant jusqu’au bout entre Portland et Denver.

 

Autres résultats de la nuit :

 

Los Angeles Clippers 116 – 102 Boston Celtics

Orlando Magic 105 – 113 New York Knicks

Philadelphie Sixers 98 – 112 Milwaukee Bucks

Détroit Pistons 109 – 95 Chicago Bulls

Memphis Grizzlies 109 – 122 Brooklyn Nets

Charlotte Hornets 100 – 98 Indiana Pacers

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here