AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Billie Eilish accorde une interview à Vanity Fair pour...

Billie Eilish accorde une interview à Vanity Fair pour la cinquième année consécutive

-

Billie Eilish avait certainement une impression de déjà-vu lorsqu’elle s’est assise pour son interview vidéo annuelle avec Vanity Fair le 18 octobre. Si les questions restent les mêmes dans la vidéo, qui a été publiée mardi 30 novembre, les réponses de la superstar montrent qu’elle a évolué au cours de la dernière demi-décennie.

Une Billie Eilish plus mûre et plus assumée

Cette tradition des interviews annuelle a commencé lorsque la sensation pop adolescente n’était encore qu’une débutante de 15 ans, avec à peine 257 000 followers Instagram. Au cours de son dernier interview, Eilish n’a pas pu s’empêcher de rire d’elle-même, en répondant aux questions aux sujet de la transition pandémique de 2020. « Mon dieu, cette fille traversait une crise d’identité. Oh mon dieu ! » a-t-elle dit. « Vous pouvez le voir dans mes yeux. Je veux dire, vraiment. Le chignon bas ? S’il te plaît. Qu’est-ce qui se passe ? »

Revenant sur la façon dont sa confiance en elle s’est développée de 2017 à 2019, la chanteuse a affirmé que « rien ne pourra jamais dépasser cet ego de 2019. » Mais, s’est-elle empressée d’expliquer, qu’il y a une raison à cela. « Je me sentais moi-même, c’est certain », a-t-elle déclaré. « C’est parce que j’avais été si malheureuse pendant si longtemps, que je ne l’étais finalement pas et que je ne me suis jamais tue à ce sujet. Mais j’ai été… j’ai été bien. Je veux dire, je commence à avoir, genre, une vie d’adulte. Ce qui est nouveau pour moi et très excitant, et j’ai eu de nouvelles expériences et de nouvelles personnes et beaucoup d’amour. »

Eilish a également déclaré cette année que sa faiblesse de vouloir répondre aux attentes du monde, a évolué une fois entrée dans l’âge adulte. « Je ressens beaucoup de pression, mais je dirais aussi, comme, à l’époque… j’étais assez globalement aimée, je dirais. Pour être honnête. Alors j’avais peur, parce que je voulais vraiment garder cet amour. Et maintenant, des tonnes de gens me détestent », dit-elle en riant. « Donc je ne suis plus inquiète. Je me dis : « Oh, OK, si tu m’aimes, tu m’aimes ; si tu ne m’aimes pas, tu ne m’aimes pas ». Alors… »

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous