image-fin-monde-iam

[Classique] Quand IAM attendait “La fin de leur monde” !

Il y a des morceaux qui vieillissent comme le vin, se bonifiant et prenant du corps à mesure que le temps passe. Au vue de notre époque de plus en plus étrange, le track d’IAM que nous honorons aujourd’hui a indéniablement été dans ce sens, à l’image d’un Aldous Huxley écrivant le “Meilleur des mondes” en 1931 ou d’un Georges Orwell décrivant “Big Brother” dans son roman de science-fiction culte “1984“, écrit en 1949 …

Si la lutte sociale et sociétale tend à disparaitre aujourd’hui au sein du rap médiatisé, au profit d’un capitalisme toujours plus exubérant il n’en était rien à l’époque avec des groupes comme IAM ou NTM qui profitaient de leur exposition pour s’engager contre un système étatique ou bancaire qui conduisait déjà les nôtres droit dans le mur.

Regarde ma terre en pleurs

10 minutes de textes puissants et de constats amers, ce morceau est incontestablement une sommité en la matière. Shurik’n entamait par un texte mémorable …

” Et finalement conscient qu’ici, on est que locataires
Tu parles d’une location, regarde un peu ce qu’on en a fait
Quand le vieux fera l’état des lieux, on fera une croix sur la caution”

Si son texte est d’un réalisme assez déprimant, tant il met le doigt sur des faits précis on lui reconnait une justesse déstabilisante qui justifie l’exercice.

AKH enchainait en assurant la deuxième partie du morceau avec un texte tout aussi percutant, plein de sarcasmes et d’humour malgré la gravité du thème abordé :

” Ils discutent notre futur autour d’un pichet
Pour notre sécurité zarma, ils veulent nous ficher
C’est la France de derrière les stores
Et j’en ai marre de m’faire gruger par des tronches de dispensés de sport”

Un morceau à (ré) écouter sans hésitation, ne serait-ce que pour la justesse de ses propos et l’alarmante vérité qu’il met en avant concernant notre société, et cette branche qui nous héberge que l’on continue de scier avec entrain …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*