in

Le comeback d’Oklahoma City, les spurs calment les Cavs

image Leonard vs cavs mars 2017

Actu NBA

Cette nuit, il planait une odeur de final NBA à l’AT&T Center, où 2 des meilleurs équipes de la ligue, les Cavs et Spurs s’affrontaient. San Antonio a donné une leçon à la bande à Lebron James, un signe pour les playoffs ? Un peu plus loin au Texas, Russell Westbrook a encore marqué la nuit NBA en menant l’énorme comeback du Thunder.

San Antonio Spurs 103 – 74 Cleveland Cavaliers

Le début de match est plutôt serré, mais la défense et le jeu collectif des Spurs se met en place peu à peu. Un 3 points de Pau Gasol en toute fin de quart-temps leur donne 7 points d’avance. Ils creusent ensuite l’écart méthodiquement, avec un Kawhi Leonard bouillant , pour tenir 22 points d’avance à la mi-temps. On imagine mal un retour de Cleveland possible, malgré un Lebron James très concerné chez les Cavs (17 pts, 8 passes, 8 rebds au final).

En effet, le score ne se réduira pas, et se creusera même pour San Antonio, qui maitrise ses gammes à la perfection, pour au final mettre plus de 30 points dans le museau du champion en titre ! Kevin Love (9pts) et Kyrie Irving (8pts) ont été très en dessous de leur niveau habituel. Cette défaite, en plus d’avoir des conséquences morales sur les Cavs, leur fait perdre la première place à l’Est, au profit des Celtics, vainqueur hier de Miami.

https://www.youtube.com/watch?v=glZHTj2EvyI

 

Dallas Mavericks 91 – 92 Oklahoma Thunder

Exceptionnel ! Incroyable ! Inhumain ! Ça pourrait être les mots pour qualifier la performance de Russel Westbrook cette nuit, qui a été le fer de lance du comeback d’ OKC face aux Mavs.

Si les Mavs ne peuvent plus espérer les playoffs, ils n’en sont pas moins une équipe dangereuse en cette fin saison, avec la bonne forme de ses jeunes Yogi Ferrell, Nerlens Noel et Harrison Barnes. Ils le prouvent au deuxième quart-temps lorsqu’ils infligent un 24 à 10 à un Thunder qui ne rentre plus aucun shoot. 50-35 à la mi-temps. Avec de l’adresse retrouvée et de l’envie, ils parviennent à revenir à un petit point. Mais voila qu’ils reperdent leurs moyens, et sont menés de 13 points à moins de 3 minutes de la fin.

Tout le monde pense le match plié. Mais non. Quand Westbrook décide que le match n’est pas fini, il se met en mode beast, et fait tout pour revenir. Il score à toute va, shoot sur une jambe avec la planche, à 3 points, pour ramener son équipe à 1 points. Il reste 13 secondes et Russ à la balle, il provoque, se stoppe sur la ligne des lancers et envoie son jumpshoot : Game Winner ! Dans la foulée, Harrison Barnes loupe un 3 points ouvert pour remporter le match.

Russel Westbrook a (une fois de plus) été époustouflant, scorant 16 points dans le dernier quart-temps, et finissant avec 37 points, 13 rebonds et 10 passes décisives, pour ramener son 37ème (!) triple double de la saison et une victoire.

https://www.youtube.com/watch?v=J_eGiGq-aGY

Autres résultats de la nuit :

Toronto 131 – 112 Orlando Magic

meilleur joueur : Demar DeRozan (36 points, 13/21 au tir)

New York Knicks 109 – 95 Detroit Pistons

meilleur joueur : Derrick Rose (25 points, 12/17 au tir, 6 passes)

Sacramento Kings 91 – 90 Memphis Grizzlies

meilleur joueur : Darren Collison (23 points, 8/13 au tir, 7 passes)

Utah Jazz 108 – 100 New Orleans Pelicans

meilleur joueur : Rudy Gobert (20 points, 8/11 au tir, 19 rebonds, 5 contres)
mention : Anthony Davis (36 points, 12/23, 17 rebonds)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

image Deen Burbigo du clip Là Gamin

Deen Burbigo se montre en parrain dans le clip de « Là Gamin »

image Danny Brown du clip Ain't It Funny

Danny Brown se soigne dans le clip de « Ain’t It Funny »