AccueilHip Hop CultureUne fresque murale d'Eminem vandalisée à détroit, 24h seulement...

Une fresque murale d’Eminem vandalisée à détroit, 24h seulement après sa réalisation

-

Lorsque l’artiste de Chicago Chris Devins a consacré une grande partie de son week-end à peindre une fresque d’Eminem à Cass Corridor, un quartier de Détroit, il ne s’attendait probablement pas à ce qu’elle soit défigurée 24h plus tard. Mais c’est malheureusement ce qui est fatalement arrivé. 

Une démarche d’urbanisme tactique

Chris Devins est un artiste indépendant qui n’a été engagé par personne. Il était en ville pour le week-end de la fête du travail avec sa femme, Jody, dont la famille vit à Farmington Hills. Il envisageait initialement un autre mur dans le Cass Corridor lorsqu’il a repéré celui qui se trouve au coin du temple maçonnique, au 3107 Cass, dans un bâtiment qui abritait autrefois le Charlotte Lounge. C’est dans un esprit d' »urbanisme tactique » qu’il a décidé de réaliser la fresque d’Eminem.

Il a commencé vers 13 heures, le samedi 04 septembre, et au fur et à mesure qu’il avançait, les observations et les critiques étaient élogieuses : les passants prenaient des photos et klaxonnaient, et les gens qui passaient devant le chantier de Devins sur des pubs à pédales criaient et rendaient hommage. Lorsqu’il a terminé vers 19 heures, soit environ six heures après avoir commencé, il s’est dit qu’il avait fait du bon travail. 

…Qui ne semble pas être du goût de tous…

Mais le lendemain, le portrait d’un mètre quatre-vingt avait été vandalisé, avec 18 croquis de têtes d’oiseaux dessinés avec une Sharpie. « Un jour seulement après son achèvement, un idiot de Détroit a déjà défiguré la nouvelle peinture murale de M », a-t-il écrit sur Instagram. « On ne peut rien donner de bon à certaines personnes. Idiot. Je peux probablement le réparer mais bon sang…. ». S’adressant au Detroit News au sujet de l’incident, il a déclaré qu’il se sentait « terriblement mal » et a qualifié le graffiti d’irrespectueux.

L’artiste de Chicago était déjà de retour chez lui lorsqu’il a pris connaissance de l’acte de vandalisme, par une personne qui en avait posté la photo sur Instagram. Mais il prévoit de retourner à Détroit pour réparer l’œuvre à un moment donné dans la semaine et demie à venir. « J’étais dévasté », a-t-il dit. « Qui peut faire ça ? C’est contraire aux règles de l’art de la rue. Je veux lui redonner sa valeur d’origine. Je voudrais le présenter à nouveau à la communauté dans sa forme intacte”, a t-il déclaré. 

Devins a déjà peint des fresques murales de rappeurs tels que Juice WRLD et King Von à Chicago, cette dernière ayant attiré l’attention de la police après que des officiers ont décidé qu’ils voulaient la retirer. « Leurs plaintes étaient que la peinture murale favoriserait les représailles des gangs : des gens venant tirer sur la peinture murale », a déclaré Delilah Martinez, qui a commandé l’œuvre de Von, à Complex en août. « Et ils étaient inquiets pour les gens de cette zone. Après avoir dit tout ça, ils m’ont dit : ‘Ça fait des années que ça dure’. Et j’ai répondu : « Oui ! Ça n’a rien à voir avec la fresque ! »

Devins abonde dans le même sens en rappelant son intention en taguant ce mur. « C’était un grand mur. Il semblait qu’il allait rester là pendant un moment, alors j’ai pensé qu’il pourrait être embelli. Cela met vraiment en valeur ce mur. Pour moi, c’est tout à fait approprié. Je voulais qu’il ait l’air jeune et frais. Je n’ai rien mis d’affreux. » Il a ajouté : « Nous avons consacré du temps et des efforts pour nous assurer que les gens en voulaient et que le produit était adapté à la communauté. Il ne s’agit pas simplement d’un marquage habituel. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR