AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du momentLaeti ouvre une nouvelle page de son histoire après...

Laeti ouvre une nouvelle page de son histoire après “Validé”

-

Révélée pour son rôle principal dans la deuxième saison de la série “Validé”, Laeti a décidé de passer le cap le 6 mai dernier avec son premier album très attendu baptisé Un jour avec, un jour sans. Nous vous proposons d’aller à la découverte de cet opus composé de quinze titres et garni de deux featurings.

La force du Destin…

Après avoir confirmé sa place de newcomeuse dans le rap français, Laeti entre officiellement dans une nouvelle ère ce vendredi 06 mai 2022 grâce à son album. Pour lancer le top, la rappeuse a choisi un morceau introspectif plein de sens dans lequel on pouvait l’entendre chanter au refrain « Bienvenue dans ma vie de dingue ». Alors qu’elle était encore inconnue du public il y a trois ans, Lætitia Kerfa a su garder son talent intact au fil des soirées open mics parisienne.

En effet, c’est au cours d’une soirée de représentation théâtrale à Aubervilliers, que le destin va conduire Franck Gastambide a porter son œil avisé sur la jeune femme pétrie de talent. Pour ces neuf nouveaux épisodes, le réalisateur a voulu tout de suite marquer les esprits en changeant de héros et en misant sur Laetitia Kerfa. Passée de l’ombre à la lumière, Laeti va aussitôt entamer  une ascension fulgurante. La série rencontre un succès époustouflant, la jeune femme crève l’écran, et devient en un laps de temps une idole pour toute une génération.

Après s’être retrouvée sous le feu des rampes, Leati a su garder la tête haute malgré la pression qu’elle subissait du côté des médias et surtout de son public. Toujours focus sur ses objectifs, elle s’est accrochée en tenant le bon bout du fil. Ce qui lui a permis d’ailleurs de concrétiser son rêve le plus cher, celui de conquérir le monde du rap.

Profitant du succès de l’œuvre de Franck Gastambide, Laeti avait dévoilé quelques singles inédits. Après “Rider toute la night” qui comptabilise déjà 8 millions de vues et “La route est longue” qui dépasse le million, puis son featuring avec Alonzo sur le titre Briller, Leati dévoile son premier projet en solo, Un jour avec, un jour sans après un an et demi de dure labeur. Un opus personnel qui présente son passé tourmenté et son présent étincelant, sans oublier son avenir.

Un album introspectif et audacieux

Juste après la saison 2 de “Validé”, un nouveau jour s’est levé pour la principale actrice qui vient de commencer son ascension dans le vrai rap français. D’abord, son ex qui lui portait la poisse a été épinglé, et sa carrière de rappeuse décolle enfin. Aussi chanceuse qu’elle soit, Leati a surfé sur le succès de Validé pour gravir les échelons en toute facilité. Après avoir prouvé de quoi elle est capable avec ces singles et featurings cités ci-dessus Laeti nous propose un album musicalement très varié.

Sur les 15 titres qui composent Un jour avec, un jour sans, la rappeuse a prouvé une fois encore qu’elle a une forte capacité d’adaptation. Pour preuve, elle arrive à poser sur des sons trap (Automatique, Fantastique, Rien a sauvé, Un jour sans…) que sur de la drill (Inanimé), du cloud rap (Vertige, Hood…), des morceaux dansants (Laisse-moi danser, God Bless), des morceaux plus pop (Meilleur) et même parfois sur des riffs de guitare plus punk rock (Pour mon gang, Rider toute la night, Automatique). Fort de son expérience musicale avec Alonzo, elle flirte même avec la traditionnelle zumba marseillaise dans Foufou, un titre bouillant sur lequel Jul aurait pu y figurer.  À défaut de J, deux personnages du game pas des moindres, ont été invités sur cet album. On a d’abord Soolking sur Laisse-moi danser et avec lequel l’alchimie musicale entamée dans Dis-moi se confirme, mais aussi Hatik.

Comme l’on pouvait s’y attendre, le courant est passé comme il le faut entre les deux artistes star de Validé sur cette collaboration dans laquelle, ils racontent leur expérience respective, mais aussi commune. Vertige est le fruit d’une série de discussions extra-musicales qu’il y a eu entre les deux artistes. L’on se rappelle encore que la rappeuse avait même avoué avoir bénéficié du soutien d’Hatik, qui a vécu avant elle la frénésie Validé.  

Toutefois, une collaboration très attendue avec Manu Chao, a été absente de la tracklist définitive de l’album. Même si pour l’heure aucune information officielle qui justifie ce chamboulement de dernière minute n’est encore disponible, l’on ne peut s’empêcher de remarquer que la rappeuse s’est quand-même rattrapée à sa façon en dévoilant sa propre reprise du classique Je ne t’aime plus sorti en 1998 et extrait du premier album de Manu Chao, Clandestino.

Mais s’il y a un point sur lequel les fans de la rappeuse peuvent rester sur leur soif et c’est bien le fait que Laeti n’a pas proposé assez de morceaux rappés, techniques et à consonance street. En guise de rappel,  l’héroïne de Validé a commencé ses premiers pas au micro dans les open mics de la capitale. Pour preuve, ses freestyles sur l’instru de That’s My People de NTM ou encore son battle de rap contre Yamar proposé dans Validé sont encore là pour nous rafraichir la mémoire  meme si l’on est conscient que ce sera difficile de retrouver quelques traces de ses prestations sur le net.

L’autre chose, son projet avec un freestyle éponyme ultra-technique, dévoilé en exclusivité pour Daymolition n’a pas été ajouté au projet final. Après avoir passé en revue, le côté musical de cet album, il est temps d’évoquer le message que véhicule la rappeuse l’opus. Car si Leati a obtenu ses premiers singles à succès dans la BO de Validé, sur ce premier disque, elle avait la lourde tâche de s’émanciper de Lalpha en se racontant davantage.

Sur cet opus très puissant, Leati a passé en peigne fin sa vie, son parcours et son quotidien, au travers l’exaltation de ses émotions, ses ambitions, ses hauts, ses bas, ses réussites, ses doutes et ses échecs personnels. Avec un tel projet aussi objectif, on comprend pourquoi la rappeuse au tempérament de lionne n’a pas peur de clasher son alter ego et de déclarer sans équivoque « Je suis meilleure que Lalpha ». Consciente de ce que le chemin qui mène vers le succès est parsemé d’embuches, Leati compte bien se battre jusqu’à destination. 

Atteindre coûte que coûte le sommet !

Pour être sûre de faire un bon démarrage, Leatitia a bien eu le réflexe d’aller à la rencontre de son public afin de défendre son premier album sur scène. Le grand tour prendra en compte plus de 120 dates selon ce qui ‘est prévu, dont une à la Cigale de Paris le 2 juin 2022. De toute façon que cela soit en studio ou sur scène,  la carrière de Laeti vient de commencer et elle a sans aucun doute tous les potentiels qu’il faut pour aller encore plus loin.

Tout comme cet opus, son avenir est plus que prometteur. Elle avait même déjà confié qu’elle a un projet de long métrage au cinéma sur lequel elle veut rester discrète pour le moment. Maintenant qu’elle se trouve sous le feu des projecteurs, il est plus qu’évident que d’autres réalisateurs s’intéressent encore plus à elle et qu’elle soit sollicitée de part et d’autres. De toute façon, Leati a ce grand avantage d’avoir plusieurs cordes à son arc et tout prouve qu’elle brillera que ce soit avec sa plume ou ses talents d’actrice.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive. Retrouvez moi sur Twitter ou Linkedin !
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous