L’album “The Predator” de Ice Cube à 30 ans aujourd’hui

-

En ce jour de l’an  1992, Ice Cube, initialement rappeur gangsta à sorti son album solo le plus réussi, The Predator. 30 ans plus tard, on en parle encore. 

De la violence sous le Tempo

Sorti quelques mois après les émeutes de Los Angeles de 1992, cet album s’aligne sur la même thématique que celle qui a toujours prévalu dans sa musique depuis ses débuts en solo : le pouvoir des Noirs contre toute forme d’oppression. 

The Predator est un peu plus modéré que les deux précédents albums, AmeriKKKa’s Most Wanted et Death Certificate, qui, d’après leurs titres, mettent davantage en avant l’esprit militant d’Ice Cube en tant qu’artiste. L’ambiance de The Predator a été définie par l’époque de violence qui sévissait à Los Angeles, en Californie. Chaque chanson contient un élément du type de violence qui régnait dans le quartier entre et contre les Noirs, incorporé par des interludes ou des références. Même les morceaux les plus paisibles y ont un air de paranoïa criminelle. 

The Predator est un chef-d’œuvre et les ventes le prouvent

Bien que l’album soit très graphique, il a tout de même reçu un excellent accueil de la part du public. Il a bravé la défaveur évidente de la réaction du Billboard par rapport à la chanson titre de l’album, pour débuter à la première place du classement Billboard 200 avec 193 000 exemplaires vendus dès la première semaine.  Il a été certifié double platine et, avec le succès du film Straight Outta Compton, il n’y a aucune raison pour que les chiffres de vente n’augmentent pas au cours des prochains mois. 

Cet album contient également deux singles rap numéro un, It Was a Good Day et Check Yo Self. It Was a Good Day est à ce jour le single le plus réussi d’Ice Cube. Le titre a atteint la 15e place du Billboard Hot 100 en 1993 et s’est vendu à 600 000 exemplaires. Check Yo Self, a également connu un succès, se vendant à 500 000 exemplaires et culminant à la 20e place du Billboard Hot 100.

Grâce au succès de cet album, Ice Cube est devenu un magnat du divertissement en réalisant, écrivant et produisant des films à succès, en apparaissant à la télévision et en publiant six autres albums studio qui ont tous obtenu de très bons résultats en termes de ventes, tous figurant dans le Billboard 200. 

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous