Les jumeaux Ying Yang parlent du jour où Jay-Z les a accusés de « foutre en l’air son argent »

-

Lors d’une interview avec VladTV, les membres du groupe de hip-hop américain originaire d’Atlanta Ying Yang Twins, ont révélé que le Hitmaker de « Empire State Of Mind » n’était pas du tout ravi  du fulgurant succès de leur single « Say I Yi Yi ».

Au début des années 2000, les Ying Yang Twins avaient les clubs verrouillés. Des singles comme “Whistle While You Twerk” restent anthémiques tandis que “Wait (The Whisper Song)” peut être considéré comme une chanson qui a jeté les bases de l’ère ASMR. Leur popularité a certes diminué relativement dans le temps, mais leur impact au plus fort de leur carrière a même affecté Jay-Z de manière négative.

Jay-Z était autrefois jaloux du succès des Ying Yang Twins ?

Lors d’une récente interview, les Ying Yang Twins ont donné plus de détails sur les circonstances du succès de leur single, “Say I Yi Yi”. Ils ont expliqué qu’ils avaient initialement soumis la chanson à Universal, bien qu’ils aient décliné l’opportunité de la sortir. À partir de là, ils ont décroché un contrat pour un album avec KOCH qui a finalement sorti le disque. D-Roc et Kaine ont raconté le moment où le maître de cérémonie du « Saint Graal » les a accusés de « foutre en l’air [son] argent ».

La chanson a accumulé des milliers de tours par semaine à la radio. Elle est devenue si importante qu’elle leur a valu un appel de Jay-Z qui n’était apparemment pas du tout ravi de son succès. “66 000 tours par semaine“, a déclaré Kaine. “Il a dit que je devais vendre un putain de Sidekick Motorola pour vendre mon  album Fade To The Black . Cette merde n’est pas cool », a-t-il indiqué.

Ce n’est pas la première fois que le duo revient sur cette histoire accablante relative à la manifestation d’une prétendue jalousie du mari de Beyoncé à leur égard. Cependant, Jay-Z ne s’est jamais prononcé sur cet appel téléphonique. Vivement, on espère que ce nouveau rebondissement fera sortir Jay de ses gonds pour qu’il donne sa version des faits. 

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive. Retrouvez moi sur Twitter ou Linkedin !
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous