AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du momentRetour vers le classique: "Petit Frère" de IAM

Retour vers le classique: « Petit Frère » de IAM

-

CLASSIQUE RAP FRANCAIS

C’est après avoir fait le Retour vers le classique concernant « C.R.E.A.M » du Wu-Tang Clan que je me suis fait la réflexion qu’on peut établir le parallèle avec un autre classique. Et ce classique, le voici: « Petit Frère » de IAM. On est dans le rap français, et plus que tout ce qu’on a pu voir dernièrement, on a là la base même du rap en France !

IAM… Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de faire la biographie du groupe mais ne bâclons pas les présentations tout de même ! La formation est originaire de Marseille et se compose de 5 rappeurs: Akhenaton, Shurik’n, Kheops, Imhotep, Kephren (et anciennement Freeman aux débuts). Considéré comme l’un des meilleurs groupes de l’histoire du rap, ils ont su traverser les générations pour être encore présents de nos jours (avec la toute récente sortie de leur album « Rêvolutions »).

Mais aujourd’hui, je vais vous parler d’un de leur son phare, probablement le plus connu et celui qui est sans cesse cité en exemple pour parler de textes sensés et véhiculeurs de message dans le rap. J’ai nommé « Petit Frère« . Issu de l’album « L’Ecole du Micro d’Argent », lui-même le plus apprécié par les fans. Je parlais plus en avant d’un lien avec le Wu-Tang, tout simplement parce que l’intro du son nous permet d’entendre sous forme de scratch un sample de « C.R.E.A.M » du Wu. Avec la fameuse citation « Life as a shorty shouldn’t be so rough ».

Akhenaton et sa bande sont bien connus pour leurs messages de paix et de morale qu’ils diffusent à travers de nombreux sons. Aussi, ayant par toujours défendu la vie de quartiers dont ils sont originaires, ils mettent en garde la jeunesse sur les déviances de leurs comportements. Il faut dire que le morceau s’insère parfaitement dès sa sortie dans une société craignant de plus en plus une certaine délinquance croissante dans les banlieues. La situation est notamment suggéré au travers du troisième couplet (« Mais en parler au journal tous les soirs ça devient banal/Ca s’imprime dans la rétine comme situation normale »), et la responsabilité des journalistes est affirmée (« Ces journalistes ont fait des états »). Aussi IAM se pose comme conscience éducatrice et moralisatrice envers la jeunesse. Les artistes se penchent sur l’évolution de la génération suivante, celle des petits frères justement, avec cette volonté de vouloir en imposer pour paraître adulte: « Petit frère n’a qu’un souhait devenir grand/C’est pourquoi il s’obstine à jouer les sauvages dès l’âge de 10 ans ». cependant, le blâme n’est pas entièrement porté sur les adolescents et l’adulte est lui aussi concerné comme le dit Akhenaton (« Je ne crois pas que c’était volontaire, mais l’adulte c’est certain/Indirectement a montré que faire le mal, c’est bien »). De même, est abordé l’éloignement de l’éducation. Si Shurik’n en parlait déjà dans « Lettre » issu de son album « Où Je Vis » (« …l’école ça aide des fois/Bosse et ne baisse pas les bras ») il développe également cette idée de délaissement de l’académie (« Plus de cartable, il ne saurait pas quoi en faire »). Plus globalement, c’est l’idée d’influence d’une société de consommation qui brouille l’esprit et biaise la vision du bien chez les jeunes (« On sait ce que tu es quand on voit ce que tu possèdes […] « Ca passe mieux quand tu portes Giorgio Armani/Soucieux du regard des gens »).

Un texte fort donc, directement adressé à tous, sans fioritures. Toutefois les artistes n’en délaissent pas pour autant leur poésie, en témoigne le champ lexical des contes enfantins qui revient régulièrement (allusion à Blanche-Neige ou encore aux Bottes de Sept Lieues). La grande force d’IAM, et la ligne directrice de leur succès. Aimer, conseiller, encourager. Leurs mots ont toujours pu avoir écho et, c’est à espérer qu’ils le feront encore, et que le rap continuera cette propagation de message. Petit frère écoutera, petit frère grandira…

 

image cover album l'Ecole du Micro d'Argent de IAM

Tracklist de l’album « L’Ecole du Micro d’Argent »:

01. L’Ecole du Micro d’Argent

02. Dangereux

03. Nés Sous La Même Etoile

04. La Saga

05. Petit Frère

06. Elle Donne Son Corps Avant Son Nom

07. L’Empire Du Côté Obcur

08. Regarde

09. l’Enfer

10. Quand Tu Allais On Revenait

11. Chez Le Mac

12. Un Bon Son Brut Pour Les Truands

13. Bouger La Tête

14. Un Cri Court Dans La Nuit

15. Libère Mon Imagination

16. Demain, C’Est Loin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR