AccueilDossiersMontero de Lil Nas X : chacune des chansons...

Montero de Lil Nas X : chacune des chansons passée en revue

-

Il y a deux ans, Lil Nas X sortait son dernier single Old Town Road qui a bouleversé les tendances en se hissant au sommet du billboard 100 pendant 19 semaines. C’était sans doute une annonce du premier album « Montero » dont le lancement officiel a été effectif le 17 septembre 2021. Tout au long de cet opus à l’allure révolutionnaire, l’artiste met en jeu sa polyvalence créative en explorant les grands horizons artistiques les plus incroyables du game. C’est carrément un hymne introspectif qu’il nous dédie.

Dans ce même temps, il montre sa capacité d’allier le rock, l’emo, la pop et la pop punk pour créer une atmosphère musicale authentique. De même, « Montero » est une preuve que Nas X ne recule jamais devant les sujets les plus difficiles. Une fois dans son nouveau monde de 42 minutes, on découvre la facilité qu’il éprouve à parler de la dépression, l’anxiété, la solitude et l’homophobie. Nulle part sur cet album, il n’essaye de cacher sa réelle personnalité. Dans cet article, on jette un coup d’œil analytique sur l’aspect artistique et thématique de chacun des 15 titres de cet album-visuel.

1.      Montero (Call Me By Your Name)

Malgré tous les débats qui ont jalonné son clip controversé dans l’industrie du hip-hop américain, le premier titre de son nouvel album reste le meilleur jusqu’à ce jour. Il s’agit d’une production envoûtante qui fait de nouveaux progrès créatifs dans la discographie de Lil Nas X.  Mieux, Montero porte également un message puissant selon lequel on peut faire de son identité d’homosexuel pour nourrir son image publique, son humour et surtout son art. Le rappeur s’assure ainsi que son ascension ne soit pas en dépit de son orientation sexuelle, mais un pilier important de celle-ci.

En effet, dans les paroles de la chanson en question, Nas place au premier plan tout ce qui concerne la romance gay, l’amour et le sexe. Ce faisant, nul doute qu’il défie quiconque oserait remettre en question la quintessence de ses sentiments en mettant avant son humour. Par exemple, à la critique des homophobes qui déclarent qu’il ira en enfer, il se montre lui-même à esquisser les pas de danse dans les fosses enflammées. ll offre donc au diable une danse rapide pour se moquer de ses détracteurs.

Loin de tout jugement subjectif, il importe de signaler que Montero (Call Me by Your Name) est une chanson que vous pouvez aimer en fonction de vos propres valeurs. C’est justement pour ce motif qu’elle sera intemporelle. On peut déjà dire que le rappeur de 22 ans a créé ce titre pour marquer ouvertement un grand tournant subversif dans la sphère du rap américain.

2.      Dead Right Now

L’un des titres de « Montero » qui font couler une perle d’émotions, c’est bien entendu Dead Right Now. Dans ce clip, on voit Lil Nas X mentionner ses échecs écoulés, sa peur de l’échec et sa relation qui semble malheureusement tendue avec sa mère. L’artiste n’a pas aussi hésité à donner des détails sur ses conversations avec son père qui décrit ses chances comme « une sur un million ». Également, il profite de l’occasion pour lancer des remontrances à l’égard des détracteurs qui, par hypocrisie, prétendent se ranger de son côté. Curieusement, il nous fait toute cette confession sur une piste au tempo lent. C’est vrai qu’il est difficile pour les fans de s’y adapter, d’autant plus que c’est le titre qui suit immédiatement Montero (Call Me By Your Name). Toutefois, une fois emporté dans cet univers de Nas, dans son rythme implacable aux synthés de morphing, on se rend compte que Dead Right Now prend l’allure déchirante. Tout cet effet est rendu possible, en partie, grâce aux fanfares qui peuplent l’arrière-plan.

3.      Industry Baby

Industry Baby est reconnu sur l’opus comme étant particulièrement un single provocateur. À entendre la fanfare d‘ouverture aux cuivres jusqu’à la fin du refrain, on se rend compte que ce titre est à distinguer dans tout le lot. Il constitue sans doute un glaive que Nas lance en plein cœur de tous ceux qui s’opposent à sa différence. Le rappeur passe par cette piste d’exception pour se plier littéralement à toutes ces personnes qui ont douté de lui.

Par ailleurs, il importe de préciser qu’il s’agit d’une chanson d’effets sur laquelle on ne saurait pas s’empêcher de danser. Infusée de drumline de Kanye West et Take a Daytrip, cette production semble assez variée, en l’occurrence grâce au couplet de Jack Harlow. Pourtant tout cet apport n’a pas suffi pour assouvir les attentes de Lil Nas X. 

Ainsi, dans le clip, il n’a pas hésité à mettre en scène ses moments de douches, de pauses causales en prison et de danses de top niveau. Par déduction, on comprend qu’il fait tout cela dans l’intention d’énerver tous ceux qui se sentent mal à l’aise en sa présence dans le monde du hip-hop. Bref, Industry Baby demeure l’une des chansons les plus énigmatiques de Lil.

4.      That’s What I Want

Même si « Montero » semble être un album artistiquement mixte, il ne devrait plus avoir de doute sur le fait Lil Nas X fait partie des incontournables du Pop. Le titre « That’s What I Want » se démarque comme étant le morceau qui s’intègre parfaitement dans la pop. Pour rappel, l’artiste a écrit le texte en collaboration avec le hitmaker Ryan Tedder, ce qui a permis de découvrir toute l’esthétique due à son gabarit. En ce qui concerne le clip, on voit Lil Nas X, lui-même, qui se lamente sur une guitare et des claviers chatoyants. Sur les phases, il fait croire au public qu’il est à la recherche de son partenaire idéal pour le restant de sa vie.

Profitant de l’occasion, la star trouve de facilité à confirmer aux fans qu’il s’agit de son choix. Cela n’engage donc personne. D’où le titre « That’s What I want » qui signifie « C’est ce que je veux ».

5.      The art of the Realization

Parfois, en écoutant de la musique ou en regardant un clip, vous avez besoin d’un moment de répit. Ainsi, The Art Of The Realization vient en guise d’une brève transition, et sans doute, cela fonctionne très bien. Les 42 minutes d’immersion dans « Montero » pourraient sembler éprouvantes pour certains. Nas a donc bien fait de trouver cet interlude.

6.      Scoop (feat) Doja Cat

Lil Nas X a toujours une place pour l’amusement. Cela suppose qu’une collaboration avec son collègue Doja Cat ne peut que donner une musique égayante, celui-ci aussi étant un passionné du jeu. C’est exactement ce qu’ils vous offrent sur Scoop. Dans le clip, on voit ce couple de circonstance tirer des barres d’avant en arrière afin de se mettre en forme. L’idée derrière, c’est de se mettre ensemble avec leurs proches pour l’amusement.

Du côté artistique, ce morceau brille en particulier avec un riff de guitare scintillante au centre. La basse vient un peu vers la fin pour faire tomber le refrain dans votre cerveau. Tous ces éléments conjugués offrent à ce titre l’effet recherché par les deux artistes, et sans doute, il pourrait devenir la nouvelle tendance sur TikTok.

7.      One Of Me (feat) Sir Elton John

Dans la majeure partie de sa carrière professionnelle, Lil Nas X ne manque aucune occasion de montrer à ses détracteurs où loger leurs critiques.  En termes clairs, il n’hésite pas à venir à l’assaut pour offrir une réponse, respectant ainsi le principe du tic au tac. Par contre, sur cette collaboration avec le titan de la pop Sir Elton John qui l’accompagne de piano, le jeune rappeur de 22 ans semble changer de manteau.

Dans un premier temps, il s’est mis à la place de ces opposants en lâchant les critiques courantes prononcées à son égard. Il s’agit des propos humiliants tels que : «  I don’t see you lasting long (je ne te vois pas durer) » ou « …you’s a joke, been a gimmick from the go (tu es une blague, tu as été un gadget depuis le début ». Après avoir fait cas de ces propos, il revient pour montrer ensuite les répercussions que ceux-ci pourraient engendrer sur une personne.

8.      Lost Of The Citadel

Lost Of The Citadel constitue un autre acte de polyvalence créative où l’on voit Lil Nas X se servir de pop-rock pour un rythme de chagrin. Sur ce titre, il raconte une histoire de relation qui s’est mal terminée. En effet, la puissance de la chanson ne se limite pas sur l’histoire. La dimension acoustique est un volet qui retient l’attention. Au fur et à mesure que le tempo s’accélère, on constate que l’artiste prend une fine couche d’angoisse. Par-dessus tout, les riffs de guitare confèrent à ce morceau toute sa substance musicale. Ils y apportent une touche artistique qui semble différente du reste de l’opus.

Malgré la douleur et les trémolos dans la voix de la star qui réclame de temps pour se lever du sol, Lost Of The Citadel demeure un clip hors commun.

9.      Dolla Sign Slim (Feat. Megan Thee Stallion

Sur Dolla Sign Slim, on voit Lil Nas X mettre ses détracteurs à la place qu’il faut. Il profite pour se redonner la gloire en précisant qu’il est au « top du game » à 22 ans seulement. Ainsi, on peut dire que cette chanson en quelque sorte la deuxième partie de « Industry Baby ». À la seule différence que les trompettes sont cette fois-ci substituées aux cors plus sensibles et staccato. Cette constitution musicale donne plus de force à l’artiste lorsqu’il signale qu’il n’a pas forcément besoin d’être fort avant d’avoir raison.

La cerise sur le gâteau, c’est lorsque Megan Stallion s’engage dans un rythme avec un couplet enflammé, qui déverse les éloges de son collaborateur. À travers cette intervention, il indique clairement que celui-ci est incontestablement l’un des nouveaux modèles du game.

10.  Tales Of Dominica

Sur le morceau Tales Of Dominica, Nas n’hésite pas à montrer sa vulnérabilité. En termes clairs, il fait part de ses angoisses personnelles, sans oublier les insécurités auxquelles il peut être confronté chaque jour. Dans le clip, il décrit un monde onirique où on le voit flotter dans une mer sans océan. Comme surpris de se retrouver à cet endroit, il se met à regarder autour de lui. En quelque sorte, il s’interroge sur les tournures du destin qui l’ont conduit à ce stade.

Du point de vue artistique, on peut dire que ce morceau emprunte au premier-Montero [Call By Your Name] — la sensibilité flamenco de la guitare espagnole et la subtilité des synthés-pop. Grâce à cet ensemble, Tales Of Dominica peut être considéré comme une chanson profonde en matière d’art. Lil Nas X plonge les fans dans son monde en les conduisant dans ses propres pensées.

11.  Sun Goes Down

En écoutant Sun Goes Down, on réalise que c’est une chanson qui rend profondément compte du haut niveau de l’artiste en matière d’écriture émotionnelle. C’est l’un des indicateurs que la jeune star est inévitablement un hitmaker certifié. Avec une guitare béate qui l’accompagne, il profite de cette atmosphère détendue pour livrer sa vision contenue dans l’album. Laquelle vision a été claire et bien précise. Pour lui, chaque homme est libre de vivre sa vie comme il l’entend sans pour autant faire l’objet d’une différence dans le monde.

12.  Void

Sur l’ensemble de l’opus « Montero », si vous avez besoin d’écouter une chanson semi-emo, Void est mieux indiqué pour combler vos attentes. Sur les glissandos de guitare, Lil Nas X s’engage dans un voyage sans destination dans les lettres d’amour qu’il envoie un autre homme. S’agit-il d’un amour perdu ? Un vieux pote ? Ou carrément serait-il en train de parler de lui-même dans le futur ? Dans tous les cas, il chante ici la solitude qui, sans doute, vous fera couler une perle d’émotions.

13.  Don’t Want It

Le morceau Don’t Want It semble un appel au réveil que Nas lance à tous ses fans. Sur ce, il passe en revue toutes ses distinctions. À travers cette séquence palpitante, on comprend qu’il est la preuve vivante qu’on peut obtenir n’importe quoi sous nos yeux si l’on le souhaite.

14.  Life After Salem

Presqu’à la fin de l’opus, le rappeur use du rock triste pour s’adresser à son amant. Il veut savoir les motifs de son agissement. Par déduction, Life After Salem est clairement une ode au chagrin et à la tristesse qu’il nous livre. Loin de tous les sentiments personnels de l’artiste, ce morceau finit par se laisser désirer.

15.  Am I Dreaming (Feat.  Miley Cyrius]

Dans le titre final de l’album, Lil Nas X invite Miley Cyrius pour se livrer à la contemplation de la nature. Les deux collaborateurs ressuscitent leurs passés respectifs sous la mélodie harmonieuse de guitare. Chose curieuse, ils incitent les fans à considérer ce morceau comme étant leur chanson préférée. C’est une manière magnifique pour le rappeur de clore ce chapitre de sa discographie.

En gros, « Montero » n’est que le résultat d’une introspection, ressortissant les peines, la solitude et les angoisses de Nas. Même si les thèmes abordés semblent plus osés et critiqués par certains détracteurs, toute la créativité qui gravite autour de l’œuvre offre une substance musicale inédite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR