AccueilHip Hop CultureDynamités à Oklahoma, les Warriors sont menés 2-1 en...

Dynamités à Oklahoma, les Warriors sont menés 2-1 en finale de conférence Ouest

-

Résultat NBA

 

Et si c’était l’année du Thunder en NBA ? Il est vrai qu’il est un peu tôt pour en juger mais cette question un peu utopique pourrait bien arriver à se poser réellement, et ce n’est pas le match 3 qui va inverser cette tendance. Hier soir, OKC a littéralement écrasé une bien terne équipe des Warriors (133-105) et mène désormais la série 2-1. Le Thunder conserve ainsi son avantage du terrain avant de le remettre en jeu lors du match 4, mardi soir, et peut commencer à sérieusement semer le doute dans les têtes des coéquipiers de Stephen Curry, leader de la conférence Ouest

 

La Chesapeake Energy Arena a vibré, hier soir, en voyant son équipe anéantir les tenants du titre. Si Golden State n’a pas joué à son niveau, le Thunder, a lui été complètement à la hauteur et justifié, si il le fallait encore, qu’il n’avait pas éliminé les Spurs au tour précédent par hasard. Supérieur dans tous les compartiments du jeu, OKC s’est appuyé sur un Kevin Durant de gala auteur de 33 points (10/15 au shoot et 12/12 au lancers francs) qui n’a pourtant quasiment pas joué dans le dernier quart, son entraineur de payant le luxe de faire tourner son effectif face aux Warriors. La classe ! Celui-ci fut bien aidé aussi par son compère, Russell WestBrook (30 points à 10/19 et 9/11 au lancers francs, 12 passes). Serge Ibaka (14 points, 8 rebonds) et Dion Waiters (13 points), en sortie de banc ont eux aussi grandement contribué au succès du Thunder. L’agressivité en défense (8 contre à 1) et l’adresse générale des locaux (61%) ont largement eu raison de la volonté des visiteurs.

Côté Warriors, ce fut presque le néant. Un non-match absolu. Seuls Stephen Curry et Klay Thompson pour les tenants du titre ont dépassé 10 points avec 24 unités et 5 rebonds pour le premier et 18 points pour le second, décevant, hier soir. A côté de cela, les Warriors ont du faire avec un Draymond Green méconnaissable (6 points à 1/9), et un Harrison Barnes inexistant (7 points). Même André Iguodala, avec 14 minutes de temps de jeu, n’a pu faire mieux que 9 points et 4 rebonds. Un match à rapidement oublié pour Golden State.

Le vrai match a eu lieu dans le premier quart où les deux équipes étaient de niveau égal même si ce sont les locaux qui l’ont remporté (34-28). Ensuite ? Un festival des texans qui remportèrent le second quart (38-19), le double des points des Warriors, prenant ainsi un bon matelas de 25 points d’avance à la mi-temps (72-47). On pouvait alors penser que Oklahoma allait relâché la pression au retour de vestiaires. Il n’en fut rien. Un second avalanche s’écroula sur les têtes encore sonnés par la déroute du second quart avec un troisième quart-temps clôturé sur le score de 45 à 33. Avec une avance de 37 longueurs à l’entame du dernier acte (une avance qui était même montée à 41 points à 113-72), les tombeur des Spurs en demi-finale ont pu procéder à une large revue d’effectif en vue du match 4 qui s’annonce décisif … notamment pour les Warriors, qui, en cas de nouvelle défaite, se retrouveraient dans une situation très délicate.

https://www.youtube.com/watch?v=yRnfescDJwI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR