AccueilDossiersJim Jones donne son analyse du fait que le...

Jim Jones donne son analyse du fait que le rap new-yorkais était à la traîne depuis des années

-

Le rap de New York peine à s’imposer dans l’univers musical avec des sons à portée internationale. Jim Jones pense connaître la raison.

Reçu dans le Maino’sKitchen Talk The Podcast, Jim Jones n’a pas eu du mal à dire ce qu’il a toujours pensé de la musique new-yorkaise. Pour lui, le véritable problème des rappeurs de New York reste eux même. Une très grande estime d’eux-mêmes les empêche de s’unir.

Un poids historique difficile à porter ?

L’égoïsme empêche le décollage de la musique de New York selon Jim. « New York est en état d’urgence quand il s’agit de notre place dans le hip-hop depuis longtemps, nous sommes à la dernière place », a-t-il déclaré pour le constat réel à faire. « L’une des raisons est que nous savons tous ce qu’est New York, tout le monde veut être l’homme. Toutes les quelques années, c’est une personne qui fait l’unanimité à New York. »

Il a illustré son analyse avec les quelques cas de succès individuels. « Jay l’aurait, Puffy l’aurait, Nas l’aurait. Puis, quand 50 sont sortis, 50 l’ont eu. Cela va dans ces cycles. Cela n’a jamais été une chose unie où tout le monde s’entraide pour devenir unanimement cet homme. »

Puff Diddy a quand même essayé

Jim n’est pas le seul qui a compris qu’il était temps pour les New-Yorkais de s’unir. Diddy a tenté en lançant un message via Hot97 pour appeler tout le monde à l’union. « New York, nous sommes à la dernière place », a déclaré Diddy. « Je suis ici pour vous dire tout, et cette merde prend fin aujourd’hui. Nous allons commencer à nous faire. La façon dont vous entendez le battement dans votre tête, faites-vous. La façon dont vous vous déplacez, faites-vous. La façon dont vous vous habillez, faites-vous. Ne les faites pas, que Dieu les bénisse. »

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous