AccueilHip Hop CultureLes 40 meilleures chansons de Britney Spears : une...

Les 40 meilleures chansons de Britney Spears : une partie de la liste de Billboard

-

Pour les 40 ans de Britney Spears, Billboard a fait une sélection de ses 40 plus belles chansons. Rappelons que cet artiste a révolutionné la culture Pop.

Britney Spears : une icône de la Pop

À la fin des années 90, alors qu’elle n’était qu’une gamine, Britney Spears est devenue une icône de la culture Pop. Depuis ce moment, cinq des chansons de la chanteuse ont réussi à se hisser à la première place du Billboard Hot 100. Aussi, 13 de ses morceaux se sont fait une place dans le top 10 du même classement. N’oublions surtout pas que l’interprète de Baby one More Time a vendu plus de 34 millions d’albums aux États-Unis.

La Popstar de 40 ans n’est pas seulement l’un des plus grands artistes du siècle. Elle est également l’une des pierres de touche culturelles les plus déterminantes de notre époque. En effet, elle symbolise à la fois l’innocence des écolières de banlieue, la liberté acharnée, la résilience et la confiance sexuelle audacieuse.

En l’honneur du 40e anniversaire de Britney Spears (2 décembre), Billboard a revisité son vaste catalogue de classiques de la pop. Par ailleurs, il a proposé à notre personnel des choix pour les 40 meilleures chansons de l’artiste.

Les meilleures chansons de Britney Spears

40 – Break the ice (2007)

Blackout était si froid qu’il a accueilli non pas une, mais deux chansons avec « ice » dans le titre. Le meilleur des deux, « Break the Ice », associe des synthés glacés et des chœurs d’un autre monde à une performance vocale implacable et torride de Spears.

39- Don’t Go Knockin on my door (2000)

Cet hymne à succès de Jack de son deuxième album bénéficie d’une voix résolue de Britney, de quelques pauses de refrain intelligemment placées et de l’une de ses premières productions les plus musclées.

38- Heaven on Earth (2007)

Quatre claquements de mains, un synthé arpégé et un rythme 4/4 pulsant, et nous voilà instantanément partis dans les nuages. « Heaven on Earth » voit Britney fascinée par l’attraction hypnotique de la piste de danse, embrassant l’extase avec un tel abandon qu’elle soupire et délire à la fois au moment où elle arrive au pré-chorus.

37— Amnesia (2008)

S’ouvrant sur un bruit sourd mécanique vaguement menaçant, « Amnesia » divise la différence entre le dance-rock du milieu des années 2000 et la teen-pop de style Disney. Apparaissant comme un morceau bonus sur les versions britannique et japonaise de Circus, « Amnesia » est une rêverie délirante avec juste ce qu’il faut de schmaltz (« Damsel en détresse ») et de punch.

3— Gimme More (2007)

« Gimme More » justifie un repositionnement cinétique du son de Spears qui, séparé du contexte de ses luttes personnelles en cours à l’époque, s’élève comme un banger futuriste aujourd’hui. Dans le chaos en dehors de sa musique, Spears a trouvé un mode qui jouait avec ses points forts.

2- Baby one More Time

À l’aube du nouveau millénaire, le premier single de Britney Spears « … Baby One More Time » a perfectionné la pop adolescente popularisée par *NSYNC et Backstreet Boys et a prouvé qu’une fille de la Louisiane rurale pouvait dégager autant de puissance de star dans un clip que tous les boys bander réunis. C’est la chanson qui a lancé une superstar (et mille costumes d’Halloween).

1 — Toxic

J’ai besoin d’un coup — bébé, donne-le-moi. Difficile de s’en souvenir maintenant, mais à l’époque, Britney l’a fait : l’album de Britney de 2001 s’est bien vendu, mais pas aussi bien que ses deux premiers. 

La plupart de ses singles ont été diffusés à la radio, et sa rupture, très médiatisée avec Justin Timberlake, a vu son ex pop star contrôler confortablement le récit via sa chanson et sa vidéo « Cry Me a River ». Heureusement, la chanteuse avait le titre Toxic.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous