PARTAGER
image Joey Bada$$

ACTU RAP US

 

A l’occasion de l’investiture de Donald Trump, nouveau Président des Etats-Unis d’Amérique élu pour 4 ans, Joey Bada$$ a tenu à s’exprimer sur cette passation de pouvoir. On vous en faisait part hier dans un article dédié: https://hiphopcorner.fr/new-joey-badass-son/

Aujourd’hui, on vous livre la traduction de ce son, pour les intéressés désireux de découvrir le message du rapper new-yorkais:

LAND OF THE FREE

Pays des hommes libres

[Intro]

Yeah

Tu sais parfois je crois qu’ils ne me comprennent pas vraiment,

Tu sais parce qu’ils ne le peuvent

[Bridge]

On ne pourra pas changer le monde à moins que l’on change nous même

Nous mourrons de nos maladies si on ne cherche pas à se soigner (1)

Tous les yeux m’en sont témoins quand je parle du ressenti

J’ai une full house dans une main, les cartes avec lesquels je dois agir

Trois K, deux A dans “Amerikkka” (2)

Je suis juste un Black Spades qui est sortie telle une étoile

Et tout ce que je fais c’est dire qu’aujourd’hui est important

Parti pour laver et inspirer les actions de votre premier enfant

Je commence mon couplet maintenant

[Premier couplet]

Parfois je parle et j’ai l’impression que ce ne sont pas mes mots

Comme si j’étais un navire voguant au gré de cet univers

J’ai l’impression que mes ancêtres m’ont choisi

C’est comme s’ils voulaient que je tente ma chance et change la société

Mais comment faire ? Par où commencer ?

Mon destin se relance quand je décide de suivre mon coeur

Tu m’as dit de faire de même, mais dis-moi quel effet cela a eu sur toi ?

A part le fait que tu as un poids sur la conscience, à présent tu es piégé dans cette cabine qu’ils ont construit pour toi

La première étape du changement est de prendre des note

Réaliser les vrais jeux qu’ils tentent de nous montrer

300 ans et plus de leur manque de considération

Puis 300 millions des nôtres qui ne sont pas considérés

Désolé l’Amérique, mais je ne serais pas ton soldat

Obama n’était juste pas assez, j’ai juste besoin de plus de promiscuité

Et Donald Trump n’est pas équipé pour ce pays

Faisons face aux faits car ce sont les vrais motifs

Dans le pays des hommes libres, c’est pour les parasites

Qui nous laissent mort dans la rue et devenir tes donneurs d’organes (3)

Ils désorganisent mon peuple et nous rendent tous solitaires

On garde le nom de nos maîtres d’esclaves

Dans le pays des hommes libres, c’est pour les parasites

Qui nous laissent mort dans la rue et devenir tes donneurs d’organes

Ils désorganisent mon peuple et nous rendent tous solitaires

On garde le nom de nos maîtres d’esclaves

[Bridge]

On ne pourra pas changer le monde à moins que l’on change nous même

Nous mourrons de nos maladies si on ne cherche pas à se soigner

Tous les yeux m’en sont témoins quand je parle du ressenti

J’ai une full house dans une main, les cartes avec lesquels je dois agir

Trois K, deux A dans “Amerikkka”

Je suis juste un Black Spades qui est sortie telle une étoile

Et tout ce que je fais c’est dire qu’aujourd’hui est important

Parti pour laver et inspirer les actions

[Second couplet]

Système biaisé, mes négros finissent en taule

Toute notre histoire est cachée, aucune liberté n’est donnée

On convient tous à la description écrite dans les documents

Nous avons manqué de vision et et pratiquement vécu là-dessus

Nous étions trop inquiets pour s’en rendre compte tandis qu”ils en tiraient les bénéfices

A chaque fois que tu courbes l’échine, nous l’admettons tous avec culpablité

Le Seigneur ne te fera pas acquitté, pourtant tu continues à implorer le pardon

Met de l’opium dans des seringues et injectes-y dans la religion

Combien de fois devrais-je te dire que je suis un homme chargé d’une mission

Combien de fois devrais-je te dire que je n’ai pas besoin de permission

Ou une supervision d’un autre, pas des conditions de vies imposées

Je m’adresse à mes enfants, j’espère seulement qu’ils m’écoutent

Démarrer une nouvelle coalition contre ces politiciens corrompus

C’est pas le tout de le remarquer, trop de meurtres sont commis

Une nouvelle famille évincée, un nouveau noir qui est victime

C’est aussi vrai que c’est présenté, vous devriez le reconnaitre

[Hook]

Dans le pays des hommes libres, c’est pour les parasites

Qui nous laissent mort dans la rue et devenir tes donneurs d’organes

Ils désorganisent mon peuple et nous rendent tous solitaires

On garde le nom de nos maîtres d’esclaves

Dans le pays des hommes libres, c’est pour les parasites

Qui nous laissent mort dans la rue et devenir tes donneurs d’organes

Ils désorganisent mon peuple et nous rendent tous solitaires

On garde le noms de nos maîtres d’esclaves

On ne pourra pas changer le monde à moins que l’on change nous même

Nous mourrons de nos maladies si on ne cherche pas à se soigner

Tous les yeux m’en sont témoins quand je parle du ressenti

J’ai une full house dans une main, les cartes avec lesquels je dois agir

Trois K, deux A dans “Amerikkka”

Je suis juste un Black Spades qui est sortie telle une étoile

Et tout ce que je fais c’est dire qu’aujourd’hui est important

Parti pour laver et inspirer les actions de votre premier enfant

01: comprendre par maladies: les travers de la société, le peuple

02: Une full house est une main au poker, le jeu de mot est poursuivi dans la ligne suivante “Three K’s, Two A’s faisant référence aux rois (King) et as (Ace).

03: Joey Bada$$ veut ainsi signifier que le gouvernement les laisse mourir mais n’hésitent pas à leur faire croire à l’apport d’une quelconque aide

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here