AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du moment Quand les anciens du béton parlaient d'amour

[Chronique] Quand les anciens du béton parlaient d’amour

-

La France est depuis toujours pays de romance.

Nous pourrions ainsi remonter aux temps des troubadours pour appuyer cet aspect déjà incurable du poète hexagonal; l’amour est son thème récurrent au fil des époques. Et même si l’ère moderne semble souvent être au romantisme ce que l’arsenic est à la santé publique, nombre d’artistes urbains se sont inscrits malgré l’époque dans cette tradition lyrique.

Prétendre répertorier ces dits-artistes serait forcément partiel, nous retenons donc en tout état de cause une dizaine de chansons, qui illustre des sensibilités très différentes, dans des styles tout aussi éclectiques.

L’amour est mort ?

Qui dit art urbain ne peut rester bien longtemps loin du rap, et quand on parle de rap il reste plutôt rare que l’inconscient collectif l’associe au coeur tendre, à l’idylle et au respect de ces dames. Mais l’ancienne école a été très présente sur le sujet, même si les façons d’en parler divergent. Il est donc bien normal de rendre à Aphrodite les lettres qui lui ont été adressées par les coutumiers du béton.

1. Oxmo Puccino

Même s’il ne s’agit pas d’un classement à proprement parler, il est clair que le poète parisien a été l’un des rappeurs les plus présents sur ce thème, intitulant même son deuxième album “L’amour est mort” … Il nuancera néanmoins cette affirmation sur son projet suivant “Cactus de Sibérie” par le titre “L’amour est mort mais”. Ces titres sont loin d’être les seuls qu’Oxmo consacrera au sujet, de “Mama Lova” au “Tango des Belles dames” on sent tout au fil de son oeuvre l’importance qu’il reconnait en l’amour, et ce qu’il soit filial ou passionnel.

“Dans mes pages, peu de messages d’espoir

Juste une nouvelle histoire à ne pas croire

Et si je dis n’importe quoi Vas-y, vis une belle histoire!”

2. MC Solaar

S’il y a bien une chose qui dénote chez Claude MC, c’est sa nature douce et posée, et loin d’être exempte de charisme.  Une nature que l’on retrouve dans ses textes, ses attitudes, ses choix artistiques; l’un des premiers affranchis du “rap pur et dur” évoluait très tôt déjà sur des thèmes beaucoup moins ghettos que la plupart de ses pairs. Si nous devions retenir un seul morceau pour illustrer cette marginalité, ce serait très certainement sa déclaration à “Caroline” qui demeure à ce jour l’une des plus belles chansons d’amour portées par un rappeur.

“Je suis l’homme qui tombe à pic, pour prendre ton coeur

Il faut se tenir à carreau, Caro ce message vient du coeur

Une pyramide de baisers, une tempête d’amitié

Une vague de caresse, un cyclone de douceur

Un océan de pensées, Caroline je t’ai offert un building de tendresse”

Malheureusement pour l’artiste, il décrit ici une passion inassouvie puisque la dame en question est finalement partie “avec un vieux macho“, c’est alors que le morceau prend l’allure d’une bouteille à la mer, que nous ouvrons ensemble en toute indiscrétion.

3. Ideal J / Rohff et Demon One

Si nous groupons ces trois noms cela ne relève pas du hasard; ils s’étaient retrouvés sur un morceau particulièrement efficace sobrement titré “L’amour“. A nouveau il est question d’amour impossible mais cette fois ci ce n’est pas du fait d’une femme, mais bien de leur propre capacité à ressentir et à donner.

“Le regard froid, meurtri, glacé de déceptions
Donne l’impression de mépris car je ne maîtrise pas son action
Aveuglé par le brouillard de la malédiction
Je ressens le besoin d’ameubler ce désert d’affection”

4. JoeyStarr

Associer le Jaguar à une chronique sur l’amour semblerait au premier venu assez déplacé …  Mais les plus avisés savent que sa discographie est parsemée d’envies tendres, et même si elles renvoient plus régulièrement au désir qu’à l’amour, il en est aussi question comme sur le morceau “Gaz-L“. Il nous parait aussi nécessaire de souligner le fait que l’artiste accuse pour le coup clairement l’époque “qui se prête à ça” quand il s’interroge sur la difficulté à trouver la perle.

“Tout le monde a besoin de ça, tu sais ça
Trouve-toi cette parcelle qui fera
Qu’avant que le ciel nous rappelle
T’auras cette sensation d’embrasser la vie”

5. Dooz Kawa

Le lyriciste nous livre à travers plusieurs morceaux une vision très personnelle du sentiment amoureux, il le distingue du bonheur. Tandis que la plupart des poètes voient dans la relation un port d’attache, un quai salvateur après la tempête voire une finalité, Dooz quant à lui se place en “athée relationnel” selon sa propre formule. Il détient certainement la palme de la vision la plus sombre que nous déclinerons dans cette chronique, mais cette palme est dorée de belles lettres.

“Et oublie l’retour des potes
Ceux qui ont tellement d’problèmes
Qu’ils écoutent plus ceux des autres
Triste époque pour un coeur en peine”

6. T.R.I.B.U 

Nous nous éloignons peu à peu du rap pour nous diriger vers un groupe plus orienté ragga, qui avait aussi son mot à dire sur le sujet, sur l’album “Une armée Dread” le posse nous offrait son titre “Ma goh” qui contraste parce que l’être aimé est déjà là et que ce track est fait en son honneur …

[Bonus] Les inoubliables

Le béton est là depuis longtemps … Bien avant le rap, ses artistes résidents avaient donc déjà semé quelques graines d’amour sur ce terreau infertile. Les monstres sacrés de la chanson française, c’est bien de ceux là que nous parlons. De la môme Piaf venue des faubourgs malfamées du vieux-Paris à Sète, le temps des amours urbains ne date pas d’hier.

NB: Même si Brel ou Ferré restent immortels quand il s’agit de chanter l’amour, nous parlons aujourd’hui de la dualité “fleur sur béton” et ne les évoquerons donc pas ici.

  1. Brassens

Même si Brassens n’a parfois été que l’interprète de merveilleux textes ( d’Aragon notamment) il reste par ailleurs l’un des génies poétiques les plus reconnus du siècle dernier. Et l’amour il l’a exploré dans la vie comme dans ses chansons, que ce soit quand il évoque “L’orage” ou ces fameux “Amoureux des bancs publics” il sait captiver et envoyer de belles images … Nous retiendrons “L’amour est passé près de vous” même s’il n’en est pas l’auteur, car en parfaite harmonie par son ironie … Coquin de sort !

2.Renaud

Le titi parisien par excellence ne pouvait pas se dérober à notre souvenir quand on évoque les anciens … Nous pourrions choisir “Adieu minette“, “Mélusine” ou dans un autre registre “Morgane de toi” mais “Ma gonzesse” nous apparait comme le plus approprié dans le cas présent.

En conclusion, il serait extrêmement réducteur d’associer les rappeurs français ou leurs prédécesseurs comme forcément misogynes et incapables d’aimer. Si le contexte urbain est moins propice à l’idylle d’antan que les verts pâturages, nous avons ci-dessus plusieurs exemples d’artistes ayant pris le pas sur leur environnement, ce qui constitue à nos yeux une réelle réussite à tout point de vue. Nous avons également partagé des avis plus sombres dans le but de rendre justice à la riche palette d’idées que nourrit l’amour aux yeux des poètes modernes … Où que se situe votre pinceau, nous vous souhaitons une bonne écoute et espérons que cette chronique vous a plu !

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous