in

Rap US : les meilleurs sons rap américain de Mai 2020

Freddie Gibbs Alchemist Best of Rap US mai 2020

Les Etats-Unis sont toujours en quarantaine, mais cela n’a pas empêché ses rappeurs de livrer de la bonne musique. Voici sans plus attendre, notre sélection des meilleurs sons rap US de mai 2020.

Entre le Covid et les émeutes raciales aux Etats-Unis, la musique a du mal à trouver sa place dans l’actualité hip-hop ces derniers jours. Malgré tout, cela n’empêche pas les rappeurs américains de continuer à nous livrer quelques pépites. Ce mois de mai 2020 fut d’ailleurs particulièrement généreux en terme de rap US. Une aubaine pour nous qui, chaque mois, avons à cœur de vous offrir un récap du meilleur du rap américain.

C’est parti ! En attendant que justice soit faite pour les victimes de brutalité policière et d’ici à ce que la musique reprenne totalement ses droits, replongeons nous avec plaisir dans les meilleurs morceaux rap US sorti en mai 2020.

Migos – « Need It » Feat. YoungBoy Never Broke Again

Ces mois de Covid ont frappé Migos de plein fouet. Alors que le groupe prévoyait de sortir l’album Culture III à l’été, l’annulation de la saison a contraint Quavo, Offset et Takeoff de revoir ses plans. Très actif pendant la quarantaine, le groupe d’Atlanta a fait savoir que, même si Culture III était annulé, un autre projet verrait le jour. C’est ainsi qu’ils ont distillé quelques singles pendant la quarantaine. Le dernier en date n’est autre que « Need It ». Vous l’aurez reconnu, ce titre en collaboration avec YoungBoy Never Broke Again sample le morceau « Get in My Car » de 50 Cent.

Reason Feat. Schoolboy Q – « Pop Shit »

Le crew TDE fait incontestablement partie des équipes musicales les plus emblématiques du rap US. Reliés par une complicité sans faille, des valeurs communes et un talent à toute épreuve, Kendrick Lamar et les siens ne vivent que pour une chose : glorifier le hip-hop. C’est pourquoi chacune des collaborations entre ses membres ne laisse jamais personne indifférent. La dernière en date n’est autre que « Pop Shit », un puissant banger qui confirme une fois de plus la symbiose particulière qu’il existe entre Reason & Schoolboy Q.

« Hustle Don’t Give » – Apollo Brown & Che Noir Feat. Black Thought

Black Thought est l’un des MC les plus talentueux de l’histoire du rap. Sa légende s’est bien entendu fondée sur sur multiples skills de MC, mais aussi par une certaine rareté. En effet, chaque morceau dévoilé par le leader de The Roots fait l’effet d’une bombe. C’est ainsi qu’après avoir livré un concert confiné et dévoilé quelques inédits durant celui-ci, il est revenu avec un couplet incroyable, posé sur « Hustle Don’t Give« , le premier extrait de l’album collaboratif à venir entre le producteur Apollo Brown et la rappeuse Che Noir.

Freddie Gibbs & Alchemist – « 1985 »

La semaine dernière, à la surprise générale, Freddie Gibbs et Alchemist nous ont livré une assiette de pattes bien chaudes. Un album commun de onze titres réunissant l’un des meilleurs producteurs du rap US avec l’un des rois de l’underground US. Forcément quand l’élite du hip-hop se réunit pour travailler ensemble, le résultat est à la hauteur. Sur Alfredo, The Alchemist livre un lot d’instrumentales tantôt chaudes, tantôt sombre. L’univers musical parfait pour coller avec le gangsta rap street de Freddie. En témoigne le morceau d’ouverture « 1985 ».

KXNG Crooked & Joell Ortiz – « Wolves (BKLYN) »

Voilà une autre collaboration dont le hip-hop avait besoin. Joell Ortiz et KXNG Crooked, anciens membres du supergroupe Slaughterhouse ont décidé de reprendre le micro à deux, le temps d’un projet commun intitulé H.A.R.D. Ici, pas de demi mesure, les gars sont la pour kicker pour la beauté du geste, un point c’est tout. Époustouflants de techniques, les deux rappeurs s’amusent et font honneur à la prestigieuse discipline qu’est le MCing. En voici un exemple avec « Wolves (BKLYN) », un morceau froid comme les rues de Brooklyn sur lequel notre duo assassine la puissante production de J.U.S.T.I.C.E League.

Lil Wayne Feat. Benny The Butcher et Conway The Machine – « Russian Roulette »

Parmi les surprises rap US de ce mois de mai 2020, l’édition deluxe de Funeral, le dernier album de Lil Wayne sorti en début d’année. Déjà dense et composé de 24 titres, l’opus s’est vu rajouter 8 nouveaux morceaux. L’un d’entre eux à particulièrement retenu notre attention, le titre « Russian Roulette » en featuring avec les deux MC de Griselda, Benny The Butcher et Conway.

L’association intrigue car ce n’est pas le genre de personne avec lequel Weezy nous a habitué à collaborer. Pourtant, c’est un plaisir de constater que ça fonctionne. Quand le rap glaçant des frères de Bufallo s’entremêle au rimes stylées et codéiné du rappeur de La Nouvelle-Orléans, la magie opère.

Flatbush Zombies – « Iamlegend »

Sorti il y a à peine quelques jours, le titre « Iamlegend marque le retour musical des Flatbush Zombies. L’occasion pour nous de rappeler que leur prochain album, Now, More Than Ever, sortira ce vendredi 5 juin. Sur ce premier extrait, Meechy Darko, Zombie Juice et Erick Arc Elliott brillent en proposant un rap alternatif, psychédélique et torturé comme ils ont toujours su le faire. Après des vacances en enfers en 2018, le trio est enfin revenu et compte bien nous faire voyager encore un peu plus dans son univers.

Lloyd Banks – « Cold Summer Freestyle »

Personne ne l’attendait, mais Lloyd Banks a fait chauffer l’actualité ces dernières semaines par son clash avec DMX. Alors que 50 Cent l’accusait lui et Tony Yayo d’être grandement responsables de la chute du G-Unit, le rappeur s’est montré revanchard en livrant une série de freestyle pendant la quarantaine. Celui intitulé « Cold Summer », qui reprend le morceau « Hunting Season » de Jadakiss et Pusha T est un puissant rappel de ses capacités de kickeur et de freestyleur. Lui qui a fait les beaux jours du rap new-yorkais prouve qu’il en a encore sous le capot.

Joyner Lucas Feat. Will Smith – « Will (Remix) »

Joyner Lucas est sans conteste l’un des derniers prodiges de sa génération. Propulsé grâce à ses clips mêlant brillamment storytelling et mise en scène, le rappeur originaire du Massachusetts a rapidement suscité l’engouement chez les fans de hip-hop. Malheureusement pour lui, son ascension a été ralentie à cause des multiples reports de son album.

Depuis, l’album ADHD et sorti, et sur ce projet, Joyner a signé un morceau en hommage à l’une de ses idoles Will Smith. Comble du bonheur pour l’artiste, le Prince de Bel Air a eu vent du morceau, l’a écouté et l’a kiffé. Will l’a alors publiquement validé et il n’en aura pas fallu plus que pour que les deux se rencontrent et finissent ensemble au studio. Une bien belle histoire qui a donné naissance à un remix explosif. Il y a pas à dire, Will Smith est toujours aussi bien.

Bishop Nehru – « WhyDoesTheNightSkyTalkToMe? »

Maintes fois repoussé, Nehruvia: My Disregarded Thought, l’album de Bishop Nehru était attendu depuis de nombreuses années. Enfin dévoilé, celui-ci a tenu toutes ses promesses, en exhalant à la fois le boom bap des origines et une trap plus actuelle. Sur ce projet, le rappeur laisse s’évader ses pensées les plus noires pour s’émanciper et s’ouvrir à des lendemains meilleurs.

Dans ce registre, le titre « WhyDoesTheNightSkyTalkToMe? » illustre bien la démarche. Avec un clip sombre à souhait et une instru enivrante, le rappeur montre toute sa vulnérabilité et nous plonge dans les profondeurs de son esprit. Sur la forme, il se laisse même aller à quelques couplets chanté, bien que le rap ne soit pas oublié. Piégé et torturé par ses pensées, Bishop Nehru peut être fier que celles-ci lui permettent au moins de faire de la bonne musique.

A lire aussi : Rap FR : Les meilleurs sons de rap francophone de Mai 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

Jay-Z critiqué par Funkmaster Flex qui l'accuse de préférer l'argent à la lutte contre le racisme

Jay-Z est accusé de préférer l’argent à la lutte contre le racisme

Meurdok Junior dans son clip B&O

Meurdok Junior combat ses idées noires dans « B&O » [Clip]