in

Kodak Black toujours aussi déprimé dans « Believe This Shit » !

image kodak black believe this shit
Kodak Black, toujours aussi costaud dans "Believe This Shit".

La musique de Kodak Black est toujours aussi difficile à appréhender. Déjà parce qu’il marmonne un peu n’importe comment, comme quelqu’un qui a bu beaucoup de lean, mais surtout parce que les messages qu’il envoie sont contradictoires : il manque d’amour, mais ne laisse pas les femmes approcher son cœur de peur de perdre son oseille. Il continue à agir comme un gangster fou alors même qu’il sait que son comportement est excessif et que ses sautes d’humeur néfastes sont là parce qu’il n’a pas eu de père. Mais c’est toute cette complexité qui fait de lui un artiste intéressant.

Ça, et la manière dont il place ses rimes et formes ses phrases. Il nous le montre encore une fois sur « Belive This Shit ».

Croire en soi

Pour ce qui est de la forme, on a droit à de la trap légèrement planante mais pas trop, avec un refrain un peu chanté. Les accélérations de flow du premier couplet sot plutôt efficaces, autant que le côté un peu plus blasé et lancinant du deuxième.

Mais c’est ici le fond qui intéresse : jamais Kodak Black n’aurait cru pouvoir en arriver là, lui qui n’a jamais eu ni père ni travail dans sa vie. Que ce soit lui ou ses potes, tout le monde est étonné de l’avoir vu arriver jusqu’en haut du rap game. Et il explique que ce miracle n’a pu se produire que parce qu’il a cru en lui, et il vous incite tous à faire de même. Et c’est vrai qu’il ne partait pourtant pas gagnant dans la vie…

Le morceau est extrait de sa mixtape « RGB 2 », qui sort normalement aujourd’hui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

image wu-tang clan piranhas

Le Wu-Tang Clan nage avec les « Piranhas » en mode dubstep !

image lefa clip cdm

Lefa les envoie tous dans le « CDM » dans son dernier clip !