REVIEW des sorties du 24 Mars 2017 : Les sages Po’ nous font plaisir, du bon rap US

-

SORTIES RAP

Nouvelle rubrique dans laquelle nous allons revenir, de manière non exhaustive, sur les sorties d’albums du vendredi précédent. En rap français, on a écouté Les Sages Poètes de la Rue et en US Mike Will et GoldLink.

 

Les Sages Poètes de la RueArt contemporain

Dany Dan, Zoxea et Melopheelo n’avaient plus sorti de véritable album ensemble depuis leur classique “Jusqu’à l’amour” en 1998. Quasiment 20 ans ! Après quelques écoutes, on peut dire qu’ils ont bien fait de prendre leur temps. On retrouve la recette qui a fait la réputation du mythique groupe, avec une alchimie parfaite entre le flow nonchalant de Dany Dan, les passages chantés de Melopheelo et la puissance simple de Zoxea.

Les ambiances sont variés, tantôt nostalgiques, tantôt chill ou dansantes, avec toujours des beats à l’ancienne. Les invités, IAM, Guizmo, et Valérie Belinga, sont de haut niveau et apportent chacun une couleur différente aux sons sur lesquels ils posent. Un album qui va rester dans la playlist, parfait avec le printemps qui arrive.

Son qu’on a préféré : Hype


Mike Will Made It – Ransom 2

La rappeur de 26 ans, originaire d’Atlanta, est un producteur renommé aux Etats-Unis. A la manière d’un DJ Khaled, il sort un album avec des chanteurs ultra-connus dessus. Automatiquement, la grande variété d’artiste ne permet pCover Ramsom 2 mike will made itas de donner une réelle identité à l’album, on prend donc ce projet plus comme un playlist de très bon sons. Cette variété à l’avantage de donner lieu à des feats insolites, comme celui entre Kendrick Lamar, Gucci Mane et Rae Sremmurd. D’autres invités ?  Rihanna, Future, Young Thug, Migos entres autres. On pioche ce qu’on aime.

Son qu’on a préféré : On the Come Up (ft Big Sean)

 

GoldLink – At What Cost

Goldlink estimage cover GoldLink At What Cost un jeune rappeur de 23 piges venant de Washington. On ne le connaissait pas avant cette album et on est bien content d’avoir tendu une oreille à son projet. Il n’hésite pas à varier les styles, et verse parfois dans la pop pour un résultat très coloré, ou vers l’électro pour un rendu bien posé. On peut citer Kaytranada comme influence, lui qui est d’ailleurs sur un des morceaux de l’opus. Au final ça sonne plus californien que D.C mais le résultat est très encourageant pour son premier album studio.

Son qu’on a préféré : Same clothes as yesterday

 

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous