image russ clip flip

Russ s’adresse aux haters dans le clip “Flip”!

Le public rap des USA a l’air encore moins tendre que le public rap français. Chaque sortie, chaque nouveau nom est commenté et crée des polémiques, parfois juste pour le plaisir du troll, parfois en raison de sa couleur de peau (les blancs sont peut-être un peu sur-représentés dans les charts US, ce qui peut exacerber certaines tensions déjà présentes), parfois en raison des choix artistiques. Ainsi, Russ, pourtant un des jeunes MCs les plus en vue, s’est vu reprocher son côté très consensuel, et le fait que ce soit juste “un blanc qui rappe et qui chante” de plus.

Des critiques qu’on peut retrouver sous presque chacun de ses clips (même si ce ne sont pas des avis majoritaires), auxquelles Russ a décidé de répondre dans son dernier clip, “Flip”.

Russ en mode “avertissement”

Le thème des “haters”, décliné en “rageux” ou “jaloux” en France, est souvent abordé dans le rap en ce moment. C’est devenu une justification pour faire n’importe quoi et se foutre des critiques puisque de toutes façons, “ce sont des jaloux”. Ça peut vite tourner en rond, et ça sert souvent d’excuse aux rappeurs qui n’ont pas le succès espéré.

Pour Russ, le morceau est plutôt bien fichu, avec une instru trap pas trop agressive et un refrain “Keep the same energy, please don’t flip” assez efficace. Pas assez pour en faire un banger, mais ça rentre quand même bien dans la tête.Le clip est assez classique, Russ est au milieu des siens, et il profite d ela vidéo pour lancer un avertissement: il a noté vos opinions, ne venez pas gratter des interviews ou des autographes quand il aura percé pour de bon. En rajoutant que si tu viens lâcher ta haine en commentaire sous toutes ses vidéos, tu n’es pas son ennemi, juste un fan refoulé.

Un morceau qui n’est pour l’instant extrait d’aucun projet, on se demande ce que le MC du New Jersey nous a préparé pour la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*