in

J'adoreJ'adore

Sinik fait rayonner son rap avec son nouvel album, Huitième Art [Stream]

Sinik huitième art, huitième album

On ne le présente plus : Sinik vient de dévoiler son dernier projet, son album studio numéro huit, une belle pièce musicale intitulée Huitième Art.

Depuis son triomphe sur le terrain des mythiques battles du 91, Dégaine ton style, Sinik, n’a cesser de monter en puissance jusqu’à s’imposer comme l’une des figures incontournables du rap français. Après plus de quinze ans de carrière, des clashs mémorables et des classiques à l’appel, le vétéran des Ulis n’a plus rien à prouver.

Il a beau désormais se consacrer principalement à ses salons de tatouage, il n’a jamais lâché le micro et continue d’œuvrer pour l’amour du hip-hop. La preuve aujourd’hui avec la sortie de son nouvel album, Huitième art.

Composé de 14 titres, cette belle pièce musicale permet à Sinik d’exalter toujours plus ses talents d’orfèvre des mots et des rimes. L’album s’ouvre avec force sur « Douce France, un titre samplant le morceau éponyme de Charles Trenet sorti en 1947. Plus qu’un hommage à une figure de la chanson française, le titre dénonce le tableau mythifié de notre pays à l’heure ou ses valeurs sont mises à mal, notamment à cause de la crise sanitaire et des violences policières qui font rage.

Une parole forte d’entrée de jeu, qui rappelle que Sinik porte l’une des paroles les plus fortes du rap français. Toujours armé de son flow puissant et de son sens aigu de la punchline, l’assassin rappe avec hargne et amertume, les réalités du monde qui l’accable. Malgré tout, il reste positif et n’oublie pas une valeur fondamentale du hip-hop : l’amusement.

Sur ce disque, il n’a jamais semblé aussi libre et assume pleinement se laisser aller à de nouvelles expérimentations trap et autotunées. L’opus se termine en apothéose avec le poignant « Merci », un titre dans lequel il fait le point sur ses expériences et qu’il destine à tous ceux qui lui ont permis d’être là où il est aujourd’hui.

Preuve que ce Huitième Art est une véritable pièce de valeur, Sinik a tenu à faire cavalier seul sur son projet. Ainsi, aucun featuring n’est à répertorier et l’artiste se laisse tout l’espace nécessaire pour briller et pleinement s’exprimer. Dans cette logique, la promotion de ce 8eme Art s’est fait de manière plutôt confidentielle, sans clip, avec uniquement la sortie du single « Bang Bang » en amont.

Et puisqu’une oeuvre d’art se doit de briller par sa rareté, S.I.N.I.K a fait le choix de ne produire que 5000 exemplaires de son disque en physique. Il pourra bien sûr compter sur sa fanbase de longue date, fidèle et très engagée, pour diffuser sa parole et acquérir cette belle pièce musicale. Car l’art avant tout, ça se partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

Busta Rhymes ELE 2 album deluxe

Busta Rhymes ajoute huit titres à son dernier album, ELE 2 (Extinction Level Event 2) [Stream]

Project X Paris Black Friday Black week

La marque streetwear Project X Paris sort le grand jeu pour le Black Friday