in

L’influence de Zinédine Zidane dans le rap français

Zidane anniversaire rap français

Zinédine Zidane fête ce mardi 23 juin, ses 48 ans. Comme beaucoup de footballeurs de légende, l’ancien capitaine de l’Equipe de France a inspiré de nombreux rappeurs.

De part son niveau de jeu et son aura, Zinédine Zidane reste et restera l’un des plus grands footballeurs de tous les temps. Que ce soit à Bordeaux, à la Juve ou au Real Madrid, le français a marqué toute une génération d’amoureux du ballon rond. Il n’est donc pas surprenant que Zizou soit mentionné dans le rap. Voici une liste non-exhaustive de punchlines autour de l’actuel entraîneur du Real Madrid.

REDK – « Simple Constat 5 »

Enfant de la cité phocéenne, Zidane a influencé bon nombre de rappeurs de Marseille, et ce, bien qu’il n’ait jamais joué à l’OM. REDK, membre du groupe Carpe Diem dédie ainsi le cinquième opus de sa série « Simple Constat » au football. Et ce dernier en profite pour tacler Zidane, « Le coup de tête de Zidane n’égalera jamais celui de Boli ». On tient ici deux références, l’une au célèbre coup de tête de Zidane sur Marco Materazzi en finale de la Coupe du Monde 2006. L’autre, bien entendu, évoque la tête de Basile Boli donnant la victoire à l’OM en finale de la Ligue des Champions en 1993 face au Milan AC.

Kery James – « 94 c’est le Barça »

Extrait de l’album « Dernier MC », « 94 c’est le Barca » est le morceau « égotrip » du projet. Morceau qui surprend de la part de Kery James, figure de proue du rap conscient en France. Comme beaucoup de morceaux du genre, le titre contient de nombreuses références au football.  » Coup d’tête on te Zidane, high-kick on te Zlatan ». ZZ y est encore mentionné pour son célèbre coup de tête en finale de coupe du monde.

Mais il n’est pas le seul joueur à être namedrop dans le morceau, d’autres comme Jérémy Menez ou Victor Valdès sont aussi mentionnés. Un geste audacieux de la part de Kery James, lui qui s’est jamais affirmé comme footeux.

El Matador – « Polémiquement Incorrect 2 »

Les deux morceaux « Polémiquement incorrect 2 » de El Matador a permis au Marseillais de s’exprimer sur de nombreux sujets. Le racisme est abordé notamment avec la punchline : « Gueule de suspect depuis que l’équipe de France n’a plus de Zidane ». Car si la France est fière de son équipe de football cosmopolite, le racisme y est toujours présent, ancré dans la société. En témoigne les nombreuses manifestations qui se sont déroulées ces dernières semaines.

Ol’Kainry – « Les chemins de la dignité »

Le titre éponyme de l’album « Les chemins de la dignité » date de 2004. Et il y avait déjà des références à Zinédine Zidane alors qu’il était encore en activité. « Nos idoles Zinedine Zidane, Henry ou Barthez« , montre les inspirations des joueurs pour les jeunes de cités au quotidien. Le couplet dont est issue cette phase se veut porteur d’espoir pour la jeunesse issue des quartiers populaires.

Kaaris – « Kalash »

Avant qu’ils ne se détestent, Booba et Kaaris ont collaboré ensemble à plusieurs reprises. La plus connue de ses collaborations est « Kalash » extrait de l’album Futur de B2O, lâché en 2012. Sur ce morceau qui a d’ailleurs fait connaître Kaaris du grand public, ce dernier lâche : « J’n’ai qu’confiance qu’en mon Desert Eagle et en Zizou dans les arrêts d’jeu ». C’est une allusion au coup franc de Zidane qui donna la victoire à l’équipe de France contre les Anglais à l’Euro 2004.

13 Block – « Zidane »

Groupe issu de Sevran, 13 Block s’est fait connaitre du grand public courant 2018. « Zidane » est le morceau le plus connu à ce jour du groupe. C’est un morceau trap moderne avec de nombreux figurants issu du 93270 (Maes, DA Uzi,..). Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le joueur est beaucoup plus mentionné dans les couplets que de manière répétée au refrain. « Jauné », le dernier morceau de Zed et Booba, fait aussi une allusion au son « Zidane ».

Sniper – « Fait divers »

Dans cette chanson qui dénonce le délit de faciès en France, Sniper fait référence au football. Si le nom de Zinédine Zidane n’est jamais mentionné explicitement, ses exploits sont mis en avant. « Un étranger devient français quand il marque deux buts pour c’pays », est une allusion à son doublé en finale de la coupe du monde 1998. Montrant que si les minorités sont idolâtrées sur des terrains de sport, elles ne sont pas traitées équitablement dans la société.

113 – « Trop puissant »

Extrait de l’album 113 degrès paru en 2005, « Trop puissant » contient de nombreuses références au foot et au sport en général. L’équipe des San Antonio Spurs et Roman Abramovich (propriétaire de Chelsea) sont notamment mentionnés dans le premier couplet. C’est Rim’K qui parle de Zidane dans la phase : « Attendu comme le retour de Jordan où d’Zidane ». Les deux légendes du sport ont en effet pour point commun d’être revenus jouer après une première retraite. Jordan est sorti de sa retraite sportive en 1995 pour gagner trois nouveaux titres NBA entre 1996 et 1998. Zidane, lui, est revenu en équipe de France en 2005 pour aider les bleus à se qualifier pour le mondial 2006.

Soprano – « Moi j’ai pas »

« Moi j’ai pas » est l’un des premiers succès de Soprano si l’on exclut les tubes avec les Psy 4 de la Rime. Ici, Sopra M’baba fait une anaphore, se comparant à de nombreuses personnalités (Ben Laden, Nelson Mandela,…). Comme on pouvait s’y attendre, Zinédine Zidane a le droit à son clin d’œil dans le morceau. « Moi j’ai pas les phases de Dechavanne. Les vannes de Jamel, ni le pied gauche de Zidane ». Soprano avoue ici son faible niveau footballistique malgré le fait qu’il ne se soit jamais fait les croisés. Tu connais.

Columbine – « Les prélis »

Dans « Les Prélis », Foda C et Lujipeka abordent la nostalgie et la solitude. Dans le deuxième couplet du son le plus streamé de l’album Clubbing for Columbine, le premier nommé avoue ne pleurer « que devant un best of de Zizou« . Montrant son absence d’émotions comme son absence de relations humaines. Foda C a aussi une autre phase dans ce registre dans son solo « Biographie ». « Finale 2006, je me suis surpris en train de pleurer ».

Vous vous en doutez, étant donné la popularité de Zidane, la liste est loin d’être exhaustive. D’autres comme Fianso ou Nakk Mendosa ont rendu hommage à Zidane dans leurs sons. Ce dernier a marqué et marque encore le cœur des Français, au-delà même du monde du football et du rap. En cela, c’est logique que de nombreux MC, peu importe leur génération, lui rendent hommage. Nous aussi. Bon anniversaire Zizou.

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 sons de country rap

Playlist : Découvrez la magie du rap country en dix morceaux

Narvalo online show 2020 replay rap français

Le replay du Narvalo Show est disponible en intégralité sur Youtube