in

10 albums de rap français qui ont marqué 2020

Image Rap Français les 10 albums qui ont marqué 2020

Malgré une année 2020 compliqué pour la musique avec des sorties d’albums repoussés, la fermeture des salles de concerts et les annulations de tous les événements culturels comme les festivals, le rap français s’est bien porté et de nombreux albums ont tiré leur épingle du jeu. En cette fin d’année c’est alors l’occasion de revenir sur 10 albums qui ont marqué 2020.

Népal : Adios Bahamas

Sorti le 10 janvier, l’album posthume « Adios Bahamas » du rappeur Népal décédé en novembre 2019 est un excellent cadeau d’adieu. Un album de 12 titres d’une incroyable justesse musicale et textuelle avec la présence de ses acolytes Nekfeu, Doums, Sheldon, Di-Meh et 3010. Dans ce projet, Népal s’est essayé a de nouvelles sonorités et a pris des risques qui se sont avérés payants car il finit parmi les meilleurs albums de 2020. Un album qui restera dans la mémoire tant par sa qualité que par le contexte dans lequel celui-ci est sorti.

Maes : Les Derniers Salopards

Maes avec le deuxième album de sa carrière, après son premier album très réussi « Pure » en 2018, confirme son talent et assoit sa place de tête d’affiche au sein de la scène française. « Les derniers salopards » sorti en janvier fait partie des 3 albums les plus streamés de 2020 aux côtés de Ninho et Jul. Maes signe ici le plus gros succès commercial de sa carrière avec plus de 21 000 ventes en première semaine et l’obtention de la certification double platine plus récemment avec plus de 257 000 albums vendus.
Accompagné de Jul, Booba et Ninho, le rappeur sevranais nous a offert un beau mélange entre hits et morceaux rappés comme il sait très bien le faire.

Laylow : Trinity

L’album de Laylow, « Trinity », sorti en février est considéré comme le meilleur album de 2020 pour de nombreux fans de rap. Et cela se comprend totalement. Le rappeur toulousain nous fait découvrir tout un univers à travers un récit auditif et imagé qui raconte la naissance d’un « logiciel triste » intitulé Trinity, capable de faire ressentir des émotions. Laylow réussi alors à plonger entièrement l’auditeur dans une histoire virtuelle emplie de tristesse et de mal-être sur des prods enivrantes signés Disclosures. Un pari réussi pour Laylow qui nous livre 22 titres réussis et variés dont des interludes où le logiciel prend la parole, et des invités de marque comme Alpha Wann, Lomepal, Jok’Air ou S’Pri Noir.
C’est un sans fautes pour Laylow qui a remis le concept du storytelling au goût du jour avec cet excellent album narratif. On attend impatiemment son prochain projet.

Ninho : M.I.L.S 3

Après l’immense succès de son album « Destin » sorti en 2019, Ninho est revenu en 2020 avec le troisième opus de sa série de mixtapes « M.I.L.S ». Une mixtape sorti en surprise et fidèle à l’univers du rappeur qui se hisse à la première place des albums les plus vendus en 2020 avec 269 000 ventes, grâce notamment à sa réédition sur laquelle il a dévoilé six morceaux inédits qui lui ont permis de dépasser les ventes de Maes et son projet « Les derniers salopards ».
Connu pour être l’un des meilleur rappeur français en featuring, Ninho a appelé pour cette mixtape ses collègues Yaro et Hös Copperfield ainsi que deux artistes que l’ont voit pour la première aux côtés de Ni, Heuss L’enfoiré et Damso.

Jul : La machine

Impossible de parler d’une année de rap français sans évoquer Jul et sa discographie monstrueuse. Avec son album « La machine » sorti en juin, le J signait son 13ème album et n’a pas l’air de s’essouffler. Concept inédit, Jul a sollicité ses fans pour la cover de son nouvel album. Fidèle à lui même, l’Ovni a dévoilé un double album de 30 titres qui termine l’année à la troisième place du podium des albums de rap français les plus vendus en 2020 avec plus de 160 000 ventes. Des invités comme Nessbeal, Moubarak, Jimmy Sax et la surprise de la présence de Bigflo & Oli viennent accompagner la réussite du projet. Jul a même terminé l’année 2020 en dévoilant en décembre un tout nouvel album intitulé « Loin du Monde ».

Dans le reste de l’actualité : Qui sont les rappeurs français les plus écoutés en 2020 sur Spotify?

Freeze Corleone : LMF

« La Menace Fantôme », le premier album de Freeze Corleone a enfin vu le jour en septembre 2020 et a fait un véritable carton. Toute la technicité du rappeur, son flow et son univers se retrouvent dans cet album de 17 titres. Pour l’occasion, Freeze Corleone a invité du beau monde : ASHE 22 ; Alpha Wann ; Kaki Santana ; Despo Rutti ; La F ; Black Jack OBS ; Stavo ; Roi Heenok ; Alpha 5.20 ; Osirus Jack et Shone.
Le projet démarre sur une prod des plus sombres pour le titre « Freeze Raël » et annonce directement la couleur du projet.
Au delà de la qualité de l’album et de son talent indéniable, Freeze Corleone a été au coeur de l’actualité après la sortie du projet lorsque la LICRA l’a accusé d’antisémitisme suite à des punchlines assez osées et borderlines. Une polémique qui a énormément fait parler de lui et a permis de propulser son projet qui s’écoule à plus de 75 000 ventes. Un premier disque d’or mérité pour le Chen qui a su imposer son style et son univers et place son projet parmi les meilleurs albums de 2020.

Damso : QALF

La mixtape mythique « QALF » a été dévoilé par surprise en septembre après une très longue attente et des théories en tout genre. Damso, très discret médiatiquement mais qui aime jouer sur le mystère s’est servi de cette attente et des nombreuses spéculations pour nous offrir ce projet d’une maturité musicale impressionnante. À l’aise sur absolument tous les styles, Damso s’est entouré de nombreux compositeurs pour atteindre des univers totalement différents sur chaque titres mais qui, une fois réunis donnent un projet extrêmement cohérent et complet.
Reconnu pour ses punchlines marquantes, le rappeur belge se livre sur ce projet avec notamment un morceau dédié à son fils « Deux toiles de mer » et s’affranchit de toutes frontières. Avec un total de 14 titres, Damso nous offre des rythmes et des thèmes variés en s’accompagnant de Hamza, Fally Ipupa et Lous and The Yakuza pour ses featurings.
Un retour en grande pompe pour Damso qui signe son premier projet en dehors du label 92i. Plusieurs théories annoncent même une suite à QALF, espérons qu’elles aient vu juste.

Le projet 100% marseillais : 13’Organisé

Une première dans l’histoire du rap français. Sorti en octobre, le projet 100% marseillais 13’Organisé a explosé tous les records, notamment avec le tube « Bande Organisé ». Réunissant pas moins de 40 rappeurs marseillais allant des plus anciens aux plus récents, de IAM à Naps en passant par la Fonky Family et SCH, l’album est une réussite totale.
Orchestré par Jul, 13’Organisé est un projet solide qui présente à merveille l’identité du rap marseillais, bien différent de celui de la capitale. Jul nous offre une belle balade dans la cité phocéenne entre sonorités actuelles et sonorités plus old school où l’on se délecte du retour du Rat Luciano et des couplets excellents de SCH à chacune de ses apparitions. L’obtention du disque d’or confirme la puissance du projet qui s’est écoulé à 36 000 ventes dès la première semaine. L’un des meilleurs démarrages d’albums cette année 2020.

Dinos : Stamina

Le rappeur de la Courneuve connaît enfin le succès qu’il mérite avec ce 3ème album après « Imany » en 2018 et « Taciturne » en 2019. « Stamina » qui signifie « Endurance » exprime parfaitement son parcours et sa mentalité.
Cet album est sans aucun doute le plus abouti de Dinos, autant musicalement que textuellement. On y retrouve des rythmes et sonorités variés sur fond de maturité et de sagesse. Avec l’un des meilleurs albums de 2020, Dinos passe un réel cap et impose sa place dans le rap français.
Et comment évoquer Stamina sans évoquer le concept inédit mis en place. Dinos, amoureux inconditionnel de rap a voulu laisser toute la place à sa musique et n’a donc dévoilé aucun featuring avant la sortie de son projet, à part la présence de Laylow. Une belle surprise lors de la première écoute où l’on découvre finalement des featurings avec Nekfeu, Da Uzi, Tayc, Zefor, Zikxo et Leto.
Preuve de son succès, Dinos a réalisé de loin le meilleur démarrage de sa carrière en ayant vendu 23 000 copies de Stamina en première semaine.

Alpha Wann : Don Dada Mixtape Vol 1

L’excellente surprise de cette fin d’année n’est autre que la Don Dada Mixtape Vol 1. Annoncé discrètement par le rappeur parisien depuis quelques temps, le mystère planait sur la date de sortie du projet. Finalement, la mixtape a vu le jour en décembre et a rapidement affolé la toile. Surprise, ce n’est pas un projet solo d’Alpha Wann mais un projet collaboratif du label Don Dada, crée par le Don en personne. On y retrouve alors des invités de renoms et d’autres moins connus issus du label : Nekfeu (présent sur 4 morceaux dont un solo) ; Kaaris ; Infinit‘ ; Freeze Corleone ; Lesram ; Veust ; Ratu$ ; K.S.A ; Deen Burbigo ; Kalash Criminel et 3010.
Au-delà de ce casting incroyable, les titres s’enchaînent en même temps que la technique. Après l’obtention de son premier disque d’or pour son album « UMLA », « Don Dada Mixtape vol 1 » est un excellent projet porté par un Alpha Wann au meilleur de sa forme.

Dans le reste de l’actualité : 10 albums de rap US qui ont marqué 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

Photo de Lil Durk pour son projet "The Voice"

Lil Durk dévoile son album surprise « The Voice »

Affiche : Best Of 2020 rap - 10 albums rap US qui ont marqué 2020

10 albums de rap US qui ont marqué 2020